Sandales Bottega Veneta

Pour ou contre les semelles à bouts carrés ? 

2346
Début octobre, un ami m'écrivit : "Les sacs et sandales Bottega Veneta s'arrachent… cette marque va devenir le nouveau Céline". N'étant pas sensible au travail de Daniel Lee, j'accordai à l'époque peu de crédit à cette remarque "d'insider". J'avais tort : quelques mois plus tard, les étranges semelles à bouts carrés imaginés par le DA de la griffe italienne font bel et bien partie des détails forts de la saison printemps/été 2020...
Sandales Bottega Veneta
Le parcours d'une tendance est un mécanisme bien huilé : une maison prescriptrice - actuellement Balenciaga, Bottega Veneta ou Jacquemus - présente un produit fort lors de son défilé de saison ; quelques semaines plus tard, elle distribue celui-ci à une poignée d'influenceuses et de journalistes qui attirent l'attention - via moult publications - des bureaux de styles des enseignes de fast fashion, qui s'attellent alors rapidement à produire une version low cost dudit produit (voir et ).

Spectatrice de cette transhumance entre les podiums et les portants de chez Zara, la modeuse - qui douta dans un premier temps de la désirabilité de l'accessoire en question (qu'elle aperçut en coup de vent dans une pastille vidéo signée Loïc Prigent) - finit par désirer ce dernier au terme de ce processus savamment orchestré par l'industrie de la mode. 

Grâce à la magie de ces mécaniques subtiles, moult d'entre nous se dirent ainsi récemment "Pourquoi pas ?" en découvrant chez Mango . Pourtant, face à ces semelles à angles aigus, la seule et unique question à se poser est en réalité : "Pourquoi ?".
Pourquoi concevoir des semelles en hommage au bec de Donald Duck, alors que le pauvre canard a quitté depuis longtemps le top 5 des héros préférés des enfants (merci Peppa Pig, Capitaine Superslip et autres personnages à l'aura fascinante…) ?
Pourquoi choisir de casser la douce pente formée par nos cinq orteils docilement rangés en ordre décroissant ? (voir ici)
Pourquoi imaginer des emplacements de parking pour petons manucurés alors que ces derniers rêvent d'écrins raffinés ?
Pourquoi concevoir des sandales-palmes non waterproof ? 
Pourquoi créer des semelles donnant l'impression d'avoir avalé un Post-it de travers
Pourquoi se sentir obligé de flirter avec la laideur afin de paraître talentueux ?
Pourquoi nous priver des bouts pointus si pratiques pour punir ceux ne respectant les distances de sécurité dans la file d'attente à la caisse ?
Pourquoi s'acharner à vouloir faire paraître les pieds plus grands alors qu'à l'instar du nez et des oreilles, ces derniers ne seront jamais assez petits ? 

Autant d'interrogations légitimes qui resteront malheureusement sans réponse, les designers n'aimant rien mieux que de laisser planer un mystère cryptique autour de leurs créations. Un mystère qui ne sert bien souvent qu'à cacher une réalité très prosaïque qui se résume à un besoin chronique de nouveauté.

PS : On note que si la laideur marketée de la semelle à bouts carrés est à bouder sans regret, est quant à elle bien plus envisageable.
PS' : Daniel Lee a à celles ayant le coeur bien accroché…
Suivez-nous sur , et
Partager l'article
Par Lise Huret, le 18 mars 2020 dans Les tendances
46 commentaires
Tous les commentaires
CibouIl y a 9 jours
Je n’y vois qu’un avantage : ces sandales sont plus faciles à caser dans une boîte à chaussures... où il conviendra de les oublier 😄
RÉPONDRE
Mlle C.Il y a 9 jours
Bien dit! Je ne vois pas non plus d’autre avantage que ça... Et j’aime la question : pourquoi devoir flirter avec la laideur pour paraître talentueux? N’avons nous rien d’autre à imaginer? Ça me laisse songeuse...
RÉPONDRE
SamanthaMIl y a 8 jours
Oui lol!!!
RÉPONDRE
AnneIl y a 9 jours
C'est peut-être joli sur les pieds dit 'romains' ?
RÉPONDRE
BettyIl y a 9 jours
C'est hideux, il y avait déjà eu une tentative de chaussures canard dans les années 90.
Les plus jeunes ne s'en souviennent pas, heureusement ça n'a pas pris et c'est vite retourné dans les oubliettes.
RÉPONDRE
PsycheIl y a 9 jours
Oui, en effet. Je m'en souviens et j'allais l'évoquer. Par contre, j'aime assez les bottega veneta, je dois dire et sur "l'influenceuse", je trouve honnêtement que cela a du style car la sandale est fine et le talon haut, cela contrebalance le côté carré du devant.
RÉPONDRE
EstarlaIl y a 9 jours
Est-ce au moins confortable, au défaut d'être joli..?
RÉPONDRE
fredCIl y a 9 jours
Finalement je ne trouve pas cela si moche...j'aime bien même....Et voilà, à nouveau une reference à ton article sur les goûts et les couleurs! Je pense en fait que comme pour tout, l'essentiel est d'assumer ses choix avec panache et tout passe!
RÉPONDRE
RouletabilleIl y a 9 jours
La dernière petite surprise m’a bien fait rire !
RÉPONDRE
lucieIl y a 9 jours
je trouve pas ça joli, mais comme j'ai des gros pieds larges et carrés, je me verrais bien les essayer...peut-être ces chaussures pourraient elles par contraste affiner mes pieds gonflés cet été?
RÉPONDRE
BabiIl y a 9 jours
Et bien oui ! C’est moche.
RÉPONDRE
IrisIl y a 9 jours
Eh bien, j'avais repéré les ersatz sur Mango et Zara sans savoir qu'il s'agissait d'ersatz et je les trouve super stylées. J'aime la finesse des liens sur l'avant, qui contraste avec la largeur de la semelle.
Et j'y vois un avantage, moi qui ai parfois sur des talons hauts les orteils qui glissent et dépassent de la semelle, je trouve ça plutôt pratique ce bout carré.
RÉPONDRE
GaranceIl y a 9 jours
Autant je n'aime pas les sandales, vraiment trop "géométriques" à mon goût, autant les escarpins avec leur tressage me plaisent bien. Le tressage minimise à mon sens cet effet géométrique, et j'aime bien la découpe sur le pied.
RÉPONDRE
AnnaMIl y a 9 jours
à porter coordonné avec la fameuse manucure 'Donald Duck' d'il y a 5 ans ;)

https://www.google.com/search?q=flare+nails&tb...

affreux affreux affreux !!
RÉPONDRE
noremma2009Il y a 8 jours
ah oui là c'est le summum !
RÉPONDRE
NathIl y a 8 jours
Le combo de l'enfer.
RÉPONDRE
RamonaIl y a 9 jours
Je crois me souvenir que Prada avait développé ce type de modèle de manière assez massive dans les années 90 (notamment via sa ligne sport) jusqu'à ensuite inverser la tendance avec des modèles ultra pointus. J'ai juste l'impression qu'on est là face à un énième revival...
RÉPONDRE
vmode9Il y a 8 jours
Exact ! J'en avais plein - c'est ça... la mode suit les cycles qui lui sont propre. En même temps, qu'inventer de nouveau en la matière ?
RÉPONDRE
MaeligIl y a 7 jours
Bien vu ! Je m'en souviens et je trouvais déjà ça "curieux"... il y a eu aussi dans la foulée les mules ultra plates puis kitten heels à bout pointu. Ultra recyclage sur les podiums ces 2 dernières années.
RÉPONDRE
RejaneIl y a 9 jours
Elles sont affreuses :)))
RÉPONDRE
cecileIl y a 9 jours
En tout ca, à mon avis, c'est plus confortable que les chaussures pointues où on a les doigts de pied compressés les uns sur les autres
RÉPONDRE
WassilaIl y a 9 jours
Je préfère encore ça , aux chaussures Balanciaga ultra pointues d'il y a quelques années !
RÉPONDRE
Violette.bIl y a 9 jours
Merci Lise 😉
Ayant donc tenté l'aventure ...la déception vient que l'objet est design et stylé mais pas du tout physiologique....les pieds c est ronds et bosselés et c est un choc avec le carré qui dépasse sur les côtés et devant car il est exagéré ....cela ne mets pas les pieds en valeur et accentue les orteils. Quand le carré est réduit ou cotés biaisés ça passe ....bref là j'ai pas supporté....😊
RÉPONDRE
elsaIl y a 9 jours
Aaah la surprise finale ! Après les semelles en forme de bec de Donald, le créateur copie les chaussures de Daisy ;)
RÉPONDRE
Verveine et lin Il y a 9 jours
Mais tellement ! 😂
RÉPONDRE
GastIl y a 9 jours
Comme la plupart des personne presente des problèmes d'halux valgus ,je dit pourquoi pas.
RÉPONDRE
NathIl y a 8 jours
Dans ce cas, autant opter pour de vraies chaussures orthopédiques.
RÉPONDRE
TaraIl y a 9 jours
j aime bien les modèles ouverts, à vrai dire, certains sont assez fins. en matière de laideur, je ne me remettrai jamais de la mode des baskets monstrueuses.
RÉPONDRE
GranpiIl y a 9 jours
Entre un mail pro à traiter et une séance de devoirs avec mes enfants, je viens faire une pause TDM (vitale pour se changer les idées en ce moment) pour commenter ce nouveau modèle.
Verdict selon Granpi: c’est pas le pied les sandales à bout carré 😉😜.
RÉPONDRE
miss agnesIl y a 8 jours
J'ai un souvenir cuisant de la mode des bouts carrés au début des années 90 : coincés dans une paire de chaussures plates en toile à bout carré, totalement contraire à leur ergonomie, mes orteils me l'ont fait chèrement payer sous forme de cors douleureux qui ont nécessité des années de soins pour disparaître complètement.
Sous forme de sandales, le dommage aux orteils est au moins évité, mais ça n'en reste pas moins extrêmement laid, et pas du tout flatteur. Je passe. La forme trapèze, à la rigueur, ça pourrait le faire. Mais bon. Ca risque d'être très vite démodé.
RÉPONDRE
CarolineIl y a 8 jours
Je dis non. Absolument affreux. La version « fine » me rappelle les 90s. Le reste est juste indigent. Cette obsession de la laideur pour paraîtra talentueux, comme tu dis Lise, je ne la comprends pas.
Ps: je sais que je suis moralisatrice, mais svp, évitez d’acheter en ligne pendant la quarantaine. Les livreurs/les boîtes de logistique en ont déjà marre et on n’en est qu’au 3ème jour... si on veut continuer à avoir de la nourriture dans les supermarchés, attendons la fin du confinement pour tout ce qui est mode.
RÉPONDRE
violette.bIl y a 8 jours
Les livreurs du dernier km sont les galériens des temps modernes alors qu'ils ont le droit d'être préservés , et Amazon leur fait du chantage au licenciement , les autres, Uber chose ou Domino's etc, n'ont pas trop le choix non plus .
RÉPONDRE
vmode9Il y a 8 jours
En tout cas le pied prendra plus facilement ses aises dans du carré que dans du pointu :-)
RÉPONDRE
jickyIl y a 8 jours
la vitesse à laquelle c'est arrivé dans la fast fashion (Zara) en dit long sur la qualité esthétique du machin.... (ps: le post it avalé de travers: MDR)
RÉPONDRE
emmanuelIl y a 7 jours
Told ya ! ;)
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 7 jours
I know ;)
RÉPONDRE
ElodieIl y a 6 jours
Je suis la seule à y voir une référence à sacrées sorcières de Roald Dahl?
Comme chacun sait, les pieds carrés sont une des caractéristiques des sorcières....
"Elles ont des pieds au bout carré, sans orteils. [...] Elles ont quelques problèmes avec les chaussures. Toutes les femmes aiment porter de petits souliers pointus, mais une sorcière, dont les pieds sont très larges et carrés, éprouve un véritable calvaire à se chausser".
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 6 jours
Oh ! Effectivement !
RÉPONDRE
A.SophieIl y a 5 jours
Oh mais bien sûr ! Je n'y avais pas pensé alors que c'était un de mes livres préférés enfant. M'en vais le relire avec ma fille, merci Elodie !
RÉPONDRE
ÉléaIl y a 6 jours
Lise, ou encore -oserais-je t'appeler ainsi, en hommage au doux souvenir des archives de ton blog- "Coco",

Je t'écris, je commente, aujourd'hui car les circonstances actuelles m'en "offrent" (bien triste constat, qui en dit long sur le rythme effréné de nos vie, que d'avouer la dimension d'apaisement rythmique que ce moment hors du temps nous alloue ) le temps.
Je commente, non pas seulement pour te faire part de mon adhésion à ton dernier article (ce que je fais tout de même, au passage et par extension de ce qui suit...), mais aussi et surtout pour te dire l'adhésion quasi systématique et totale, théorique et profonde, factuelle et philosophique que je ressens vis à vis de tes écrits, ton regard, tes analyses, ton appréhension et ton décryptage de la mode -dont je partage, il me semble (et cela ne saurait être sans rapport avec ce que je viens d'écrire), si ce n'est la même vision, une vision si voisine qu'une parenté entre elles-deux m'apparaît chaque fois comme une évidence. Son écho résonne doucereusement dans mon esprit, chaque fois que mes yeux parcourent frénétiquement tes mots en y glissant comme pour suivre les mouvements de ta plume.
Je te "suis", ou plutôt te lis (car tu mérite bien davantage le verbe "lire" qui évoque en filigrane ce statut d'auteur qui te revient de droit, que le vulgaire concept ô combien actuel et qui ne saurait être offert qu'à une banale "influenceuse") depuis 2007, depuis le début pourrait-on dire ... J'avais à l'époque 12/13 ans, et la femme que je suis aujourd'hui veux te dire que tu as sensiblement, si ce n'est "influencé", participé à la façon dont elle a, depuis, osé échafaudé son être.
La justesse et l'intelligence de ta plume, mise au service d'un traitement aussi éclectique que pertinent des topoï de la mode, ont permis à la collégienne que j'étais, puis à la lycéenne que je suis devenue ensuite, de laisser germer en elle un amour de la mode -qu'elle n'eût peut-être pas sans toi osé accueillir avec bienveillance-, tant de l'appréciation générale ce domaine "superficiel" ne pouvait présenter que peu d'intérêt pour elle : l'élève brillante qui n'avait qu'à choisir entre médecine et droit..

Au fil des années, comme des étapes de mon parcours, la lecture de TDM a toujours fais partie de mon quotidien : et la constance avec laquelle tu t'es toujours fait forte de tenir une ligne éditoriale singulière, qualitative et je le répète INTELLIGENTE, m'a indéniablement aidée et soutenue quand l'heure fût venue pour moi de claquer la porte de l'amphi de la fac de droit (car oui, j'avais quand même cédé au sacro-saint choix..) le jour où je m'y suis entendu dire "Mademoiselle, on a pas besoin de poète en droit!".
Ce qu'à la fin j'aimerais te dire, c'est combien te lire m'a "décomplexée" de mon attirance viscérale, chevillée au corps, pour cet univers pour lequel j'ai finalement succombé, dans les méandres duquel j'ai finalement osé plonger . Combien ton exemple m'a confortée dans l'idée, qui était depuis toujours chez moi une intuition, que la mode peut (pour peu qu'on s'attache à l’appréhender de la sorte) être une science n'ayant rien à envier à l’arithmétique.

En somme, pour tout ce que, sans le savoir, tu m'as apporté : merci...
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 6 jours
Chère Eléa ...

Je suis extrêmement touchée par ton commentaire.
J'éprouve beaucoup de difficultés à imaginer que mes écrits puissent inspirer un individu. Mais si tu as trouvé dans mes textes de quoi affirmer tes choix de vie, alors j'en suis infiniment heureuse.

Merci pour tes mots qui me font entrevoir la "non-inutilité" de TDM, ce qui par les temps qui courent me fait beaucoup de bien .

J'espère de tout mon coeur que tu as réussi à trouver ta voie dans la mode et que tu sauras tirer le meilleur de cet univers complexe.

Je t'embrasse,

Lise
RÉPONDRE
CorineIl y a 6 jours
J'aime vraiment pas du tout du tout ! Moche voire vulgaire ... à mon goût !
RÉPONDRE
TalIl y a 6 jours
OMG !!
C'est moche a mille pour cent !!
Ils sont en manque de matière pour rallonger la chaussure ou quoi ???
RÉPONDRE
SéraphineIl y a 6 jours
Mes chéries, les bouts carrés reviendront à la mode et j'ai gardé de bien jolies paires de l'époque où on ne trouvait que des bouts carrés...et quand les chaussures à bouts carrés auront envahit tous les podiums et vitrines, on les trouvera géniales et on pourra s'inscrire avec dans la rubrique le bon style!!!! Moi, je me réjouis de leur retour...
RÉPONDRE
ArianeIl y a 5 jours
Je m'en souviens!
RÉPONDRE
IsabelleIl y a 1 jour
Ah ah ! Belle trouvaille que l'escarpin tressé! Qui me fait d'ailleurs penser à Daisy, puisqu'on est dans un esprit Donald Duck.
Pour ma part, je ne les déteste pas ces bouts carrés. Je les ai beaucoup portés en 1997-98. C'était alors Prada qui en était le "responsable"!
RÉPONDRE
Ajoutez votre commentaire
Code anti-spam : veuillez recopiez le code numérique ci-dessus
POSTER
Instagram @tendancesdemode