Camille CharrièreJenny WaltonMonica de la VillardièreCaroline DaurJeanette Fries Madsen

Instagram et le confinement

4154
À l'heure où la mise en quarantaine d'une bonne partie de la population mondiale renforce la place des réseaux sociaux dans nos vies, il est intéressant d'observer le comportement des influenceurs et autres professionnels d'Instagram. Face à l'obligation de rester chez soi, ces derniers ont en effet développé de nouveaux comportements qu'ils documentent - comme toujours - de manière parfaitement photogénique...
Camille Charrière

Les néo-impudiques


Si - comme l'on pouvait s'y attendre - le confinement forcé est en train de mener doucement mais sûrement les mères de famille vers le burn-out, il est également à l'origine de phénomènes plus inattendus tels que de la disparition quasi totale de pudeur chez certaines influenceuses. Privées de plages, de bars branchés, de terrasses de café, de restaurants huppés et autres soirées mondaines où elles peuvent d'ordinaire faire valider leur apparence irréprochable dans le regard d'autrui, ces dernières surinvestissent ainsi désormais émotionnellement le nombre de likes validant leurs posts. L'attention virtuelle de leurs followers - avec qui elles ne se sont jamais senties aussi proches - les incite d'ailleurs à faire tomber les barrières vie privée/vie intime qu'elles s'étaient fixées à l'époque où sortir dans la rue ne nécessitait ni masque customisé, ni autorisation signée, ni préparation psychologique. Bouleversées par la présence quasi constante de ces spectateurs énamourés, elles les remercient en se dévoilant plus que jamais, à coups de clichés en lingerie (voir ici et ), de photographie dévoilant partiellement l'anatomie de leur compagnon (voir ici) et de prises de vue suggestives (voir ici, ici, ici et ). Leur générosité n'a plus de limites...
Jenny Walton

Les fashionistas masquées


À l'image des irréductibles Gaulois résistant encore et toujours à l'envahisseur, les modeuses jusqu'au-boutistes refusent de laisser le covid-19 transformer leurs looks en celui d'un acteur du film Contagion. Les circonstances leur imposent un nouvel accessoire n'étant issu ni du cerveau de Demna Gvasalia, ni de celui de Simon Jacquemus ? Qu'à cela ne tienne ! Elles feront de celui-ci un bijou à part entière au code esthétique rappelant ceux des mignardises shoppées chez Net-a-Porter. C'est ainsi que Jenny Walton détourne une pochette satinée ayant autrefois accueilli une paire de souliers Prada pour en faire un masque ayant le panache d'une robe Simone Rocha, que Leia Sfez passe maître dans l'art de la mutation sanitaire du bandana, que Pamela Tick travaille ses tenues de manière à mettre en valeur le bleu céruléen de son masque, que Gwyneth Paltrow insère au sein de son all-over carbone un masque de la même teinte et que Céline Perruche opte pour une version tartan dudit masque.
Le plus souvent artisanaux ou relativement basiques, ces masques risquent fort de se voir rapidement remplacer par leurs petits frères griffés que les Kering et autres LVMH ne manqueront pas de proposer à leurs fidèles clientes…
Monica de la Villardière

Les control freaks du capiton


Si certaines d'entres nous espéraient certainement passer la quarantaine allongées sur leur canapé à déguster des montagnes de guimauves noyées dans des litres de chocolat chaud ou à enchaîner sereinement confection de tarte aux pommes avec le petit dernier et dégustation familiale de lasagnes réconfortant l'âme, c'était cependant sans sur compter nos chères Instagrameuses qui, dès l'annonce du confinement prononcé, n'eurent qu'une obsession : ne pas perdre une once de fermeté. Une hantise qu'elles se sont empressées de transmettre à leurs followers…
Oubliés ainsi les rêves de farniente gourmand : Instagram est devenu en quelques jours le faire-valoir de celles et ceux ayant fait de leur corps un projet à part entière (voir ici, ici, ici, ici, ici et ), boostant les plus motivées (et surtout les plus disponibles) et achevant de ruiner le moral de celles n'ayant ni l'envie, ni le courage de sautiller dans un 50 mètres carrés entre le bouledogue français, les jumeaux de 14 mois, les appels des proches, les lessives, la confection des repas et les emails professionnels s'accumulant dans la boîte de réception… 
Caroline Daur

Les cuisinières d'un jour


"Redécouvrir les plaisirs simples de la vie" faisant apparemment partie des dogmes en vigueur lors de cette période de confinement, cuisiner est logiquement redevenu une activité à la mode. À la portée de tous, humanisant leur auteur et susceptibles de fédérer gourmandes virtuelles, cuisinières en manque d'inspiration et autres accros au fitness désirant faire un break dans leur diète protéinée, les photographies de plats prêts à déguster jouxtent aujourd'hui sur Instagram selfies d'intérieur et photos souvenirs de vacances passées. C'est ainsi que Caroline Petit-Mason (fondatrice de Three Seven) remplit ses belles assiettes de mets délicieux, que Blanca Miro se lance dans la confection d'un appétissant cheesecake, qu'Alex Rivière réalise ses propres croissants, que Caroline Daur nous met l'eau à la bouche avec ses généreux cinnamon rolls, que Chiara Ferragni confectionne un tiramisu à la fraise et que Leandra Medine s'essaie au poisson pané maison. Reste désormais à comprendre pourquoi leurs réalisations culinaires semblent toujours plus appétissantes et réussies que les nôtres…
Jeanette Fries Madsen

Mais aussi…


Celles et ceux désirant se prouver qu'ils n'ont rien perdu de leur connexion avec leur sphère mondaine/professionnelle via des lives en duo incessants (voir ici et ).
Celles ayant trouvé dans cette crise une nouvelle manière de faire du business en développant le concept de cours en ligne.
Celles assumant leur nouvelle fascination pour le papier toilette (voir ici et ).
Celles ayant étendu l'art du selfie à leur cercle familial (voir ici, ici, ici et ).
Celles ayant soudain redécouvert leur fibre créative et qui ont envie de le faire savoir à la terre entière (voir ici, ici, ici et ).
Celles trouvant dans les derniers hashtags en vogue une échappatoire à l'ennui (voir ici, ici, ici, ici et ).
Celles faisant du dress code cocooning un énième prétexte pour exposer leur plastique irréprochable (voir ici).
Celles qui assument vivre un moment aux allures de rêve éveillé (voir ici).
Celles qui ont trouvé en Joe Exotic une nouvelle icône de mode et le revendiquent (voir ici).

PS : Tout cela est bien évidemment incomplet et à prendre au second degré !
Suivez-nous sur , et
Partager l'article
Par Lise Huret, le 20 avril 2020 dans Analyses
54 commentaires
Tous les commentaires
nuiIl y a 1 mois
Le manque de subtilité du placement de produit chez Chiara Ferragni...
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 1 mois
Premier degré forever ;)
RÉPONDRE
LudiwineIl y a 1 mois
Super article qui dit tout haut ce qu'on pense tout bas.... j'adore, je valide et je survalide ! 👏👍
RÉPONDRE
jacques 66Il y a 1 mois
Bravo , votre avis rejoint bien ce que même bien des hommes pensent
Vous êtes géniales Mesdames lol
RÉPONDRE
Ludiwine Il y a 1 mois
Oui je sais, je suis géniale, manque de pot, pas assez pour Instagram😂, je publie quand j'ai envie, je ne porte pas les dernières tendances et je n'inonde pas de commentaires d'autres comptes pour un follower en plus 🤣🤣🤣
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 1 mois
;)
RÉPONDRE
noremma2009Il y a 1 mois
franchement, j'ai l'impression que la plupart de ces comptes sont totalement creux habituellement, alors pourquoi le seraient ils moins en ce moment ?
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 1 mois
J'ai tendance à croire aux miracles... A tort apparemment ;)
RÉPONDRE
OliviaIl y a 1 mois
Lise, as-tu lu cet article du New York Times sur les "coronavirus influencers"? Certaines de tes instagrammeuses ont bien compris la leçon. https://www.nytimes.com/2020/04/19/business/corona...
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 1 mois
Non ;)
Je vais le lire ce soir, merci !
RÉPONDRE
CeciliaIl y a 1 mois
Merci Olivia pour l'article, extrêmement intéressant !
RÉPONDRE
vmode9Il y a 1 mois
Merci pour le partage. Quel triste job quand même :-)
RÉPONDRE
AureliaIl y a 1 mois
Merci pour cet article !
Et aussi pourquoi on en profiterait pas pour ne rien faire, apprendre à s'ennuyer, à révasser , à laisser notre esprit vagabonder?
Tout le monde essaye de se montrer sous son meilleur jour, plein de projets : cuisine, sport, boulot, .. Ne rien faire de tout ça nous ferait presque culpabiliser..
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 1 mois
"Ne rien faire de tout ça nous ferait presque culpabiliser.." : heureusement que l'on garde un peu d'esprit critique par rapport à tout cela :)
RÉPONDRE
elsaIl y a 1 mois
aurelia...tu peux venir chez moi!!!!on est au top... je suis seule a bosser et gérer 2 enfants en même temps (non ca ne marche pas...pendant mes réunions zoom on entend mon fils aller au wc)... mon mari bosse sur la crise et il est bord du burn out..mes cours de yoga sont loin derrière moi, je suis en salopette et cheveux (on en parle pas) mes enfants mangent du fast food...bref on est au top on peut passer dans une TV réalité plus que dans le mag MILK. mais sinon je prends s'ennuyer et repasser...car mon burn out est pas loin a moi aussi
RÉPONDRE
EmmaIl y a 1 mois
Encore faut-il pouvoir ne rien faire, à l'instar d'Elsa, beaucoup de ma connaissances doivent télétravailler et gérer leurs enfants en même temps.

Pour ma part, ma charge de travail a augmenté plus que la disparition de mon heure de transport quotidienne, qui étant effectuée hors des heures de pointe en région parisienne (et donc plus ou moins assise, pas trop serrée) constituait parfois une coupure bienvenue.
RÉPONDRE
SamanthaMIl y a 1 mois
Franchement je voulais faire un commentaire développé mais en fait je n'ai rien d'autre à dire que pathétique et ridicule.. comme toujours sur ce sujet.
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 1 mois
;)
RÉPONDRE
EstarlaIl y a 1 mois
Pour ne pas parler des insta-mums qui arrivent à faire tout ce que tu as listé, Lise, plus le home-schooling des enfants au même temps ! J'ai toujours trouvé Instagram anxiogène mais depuis le début de la crise c'est encore pire. Heureusement qu'il y a les comptes dédiées aux Covid-memes :-)
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 1 mois
Ah les insta-mums... Elles mériteraient un post à elles toutes seules :)
RÉPONDRE
IsabelleIl y a 1 mois
Toutes ces miss perfect !!!! 🤣🤣
RÉPONDRE
BlondieIl y a 1 mois
Le #grandnimportequoi_3.0
Tellement bien observé et décrypté (comme souvent <3).
Remplir le vide par le vide et tomber dans cette sorte de vortex. Plus personne n'a de recul sur soi-même? Ni sur les autres. J'avais de sérieux doutes sur les qualités artistiques de Alexandra G, ils ont disparu. Elle peut effectivement peindre, pour son propre plaisir, sans aucun talent. C'est même une très bonne idée. Mais le publier, ambiance "C'est moi qui l'ai fait!", sans autocritique, ni humour et laisser SES gens dire que "c'est ravissant" (dixit) ou applaudir... Demain ALexG en expo à NYC?
Quant aux masques siglés, je n'y avais même pas songé! On sera au taquet de la merditude.
C'est Sylvain Tesson qui explique qu'il faudrait, dans la dialectique du tout et du rien: commencer par se taire.
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 1 mois
Sylvain Tesson parle d'or ;)
RÉPONDRE
KikiIl y a 27 jours
Je m'excuse d'arriver après la bataille ; )
Vous parlez du texte de Sylvain Tesson qui était passé sur le site du nouvel obs ? Parce que moi, ça m'avait mise en colère avec son "subitement, on a moins envie d'aller brûler des ronds-point". J'ai envie de répondre OK Marie-Antoinette.
RÉPONDRE
IsabelleIl y a 1 mois
Merci Lise pour cet article TRES pertinent !!
Je suis sidérée par la vacuité des contenus de tous ces comptes...( comme dit plus haut ; ils le sont déja en temps normal...pourquoi en serait il autrement ? :))
Tellement auto centrés !!!!!!
Aucun ne parle bouquin, cinéma, altruisme envers les autres etc .....
Pas 1 qui met sa notoriété au service de causes importantes ( et les sujets ne manquent pas )
Ce qui me fait sourire c'est que, au final, toutes ces filles sont interchangeables...:))
RÉPONDRE
SarahIl y a 1 mois
Il y a certaines influenceuses/instagrammeuses qui mettent en relation les hôpitaux et les marques en relation ou qui transmettent des cagnottes mais elles sont beaucoup moins suivies. Cela ne doit plus être possible après un certain nombre de followers!
RÉPONDRE
IsabelleIl y a 1 mois
Elles ne doivent pas être légion..😉
RÉPONDRE
La Princesse DisneyIl y a 29 jours
Je ne prétends pas être meilleure mais j'ai lancé une collecte pour aider Emmaüs, qui souffre énormément du confinement et qui, pour la première fois de son histoire, fait appel aux dons. Si vous souhaitez en savoir plus (sur les problèmes d'Emmaüs et de la démarche), n'hésitez pas à venir sur ma page Instagram, je l'ai mis en highlight de story et j'y consacre toute une partie de mon IGTV, car c'est vraiment une cause importante. Merci beaucoup !
RÉPONDRE
SarahIl y a 29 jours
Très belle initiative, j'aime beaucoup Emmaüs, je vais voir cela de ce pas.
RÉPONDRE
La Princesse DisneyIl y a 29 jours
Merci ! Je vais étoffer les ventes pour Emmaüs cet après-midi justement. J'espère que ça va marcher. Merci beaucoup !
RÉPONDRE
caroline lIl y a 1 mois
Merci Lise pour cet aperçu de la sphère Insta. C 'est intéressant... Tous ces comptes que tu cites sont suivis je crois par des milliers de followers....Que doit on en conclure? L'authenticité n'est pas recherchée sur ce media? En tout cas pas chez la plupart des utilisateurs? ... Et ne sommes nous pas ces mêmes utilisateurs? Le media n'est il pas à notre image... ?
Pour finir j aurais envie de dire "la Vérité est ailleurs".....enfin on l'espère ! :-)
RÉPONDRE
KatyIl y a 1 mois
Excellent comme toujours !
J'ai adoré "Celles ayant soudain redécouvert leur fibre créative et qui ont envie de le faire savoir à la terre entière" !!
Un tel vide ... ça devient de l'art ! ;)
RÉPONDRE
PhaneIl y a 1 mois
Oh merci, ça fait du bien, un peu de fond dans toute cette superficialité!
RÉPONDRE
Réré Il y a 1 mois
Édifiant cet article ,merci Lise ,néanmoins je suis prête à me faire percer les oreilles pour porter ces magnifiques boucles d’oreilles papier hygiénique 😂😂😂😂😂😂
RÉPONDRE
TayumaIl y a 1 mois
Merci pour cet article très drôle (le masque fait maison où l'on a pris soin de garder la petite étiquette "Prada" bien centrée c'est fort) !
Par contre, Julie Lasom ne m'a pas l'air d'être dans la même ligue que les autres personnes qui renouent-avec-leur-créativité-et-le-clament-sur-les-toits, non ? Je la découvre aujourd'hui, mais à ce que je vois sur IG, elle peint ce genre de tableaux depuis des années, et elle a l'air d'être une personne créative au quotidien !
Ca a du être usant de parcourir tous ces comptes pour nous faire rire en tout cas, quel courage :D
RÉPONDRE
Léa Il y a 1 mois
Je trouve ça dingue de voir à quel point il y a une romantisation constante de ce confinement, ce qui est vraiment un privilège de classe sociale... On se retrouve à avoir l'impression qu'il ne s'agit que de simples vacances à la campagne un peu isolées du monde... Alors certes c'est l'occasion de se recentrer sur soi-même et de tenter de nouvelles choses, mais il faut arrêter de penser que pour tout le monde la difficulté de cette période se situe dans le choix entre peindre ou cuisiner...
RÉPONDRE
HeLNIl y a 1 mois
Un seul mot Lise : MERCI ❤️!
Instagram est un "ramassis de vide copier/coller", ton post exprime avec humour mais, comme toujours, une grande finesse d'analyse, ce que je ressens à chaque fois que je m'y connecte sans arriver à le "conceptualiser".
Au caractère impudique de certains posts, je rajouterais aussi le ridicule dont certaines ne se rendent absolument pas compte (confère A. L. qui fait le poirier en direct dans son son salon en brassière et leggings 😳)
RÉPONDRE
CarolineIl y a 1 mois
C'est encore pire que j'imaginais... vraiment terrifiant.
Je connais de loin une 'influenceuse' (40K followers) ; en tant normal, elle me désespère par sa vacuité totale, mais en ce moment c'est pire : elle poste des photos de ses tenus avec des sacs à main! Mais pourquoi? On ne sort plus, pourquoi avoir un sac à main?
Bref, le monde contemporain me désespère.
RÉPONDRE
IsaIl y a 1 mois
Certes l'instagram de Chiara Ferragni ne brille pas par sa profondeur et en ce moment elle fait de la pub pour de la mozzarella et du mascarpone mais elle a lancé une souscription avec son mari et a recueilli plus de 4 millions d'Euros pour construire une salle supplémentaire de soins intensifs pour l'hôpital de Milan
Tout n'est pas noir OU blanc....
RÉPONDRE
jickyIl y a 1 mois
ah ben je vois que je ne suis pas la seule à trouver que certaines influenceuses sont bcp plus à poil sur leurs compte Instagram depuis le confinement... S'agirait pas de perdre des followers, non plus, hein :-)
RÉPONDRE
liliIl y a 1 mois
quid des influenceuses/marques qui proposent des tutos de couture de masque (chaque hôpital homologue son patron...) à qui mieux mieux pour trender sur les réseaux et gagner en visibilité (ou tout du moins ne pas la perdre) ?
RÉPONDRE
violette.bIl y a 1 mois
Ah ! vu que je ne suis personne ( !)sur Insta, ce post m'a fait une bonne mise à jour comme à chaque fois , cela m'a distrait ,fait rire , me moquer gentiment.
Chacun se démène comme il peut pour assurer ses acquis , consolider son égo .....oui comme avant c'est une vitrine , ce n'est pas la lose du confinement c'est sur, c'est de la réclusion de privilégiés ,c'est parfois ridicule , mais c'est du flux dans un moment statique.....un trompe l'angoisse ?
Mais nous que faisons nous at home , pas mieux mais en secret.
Qui aurait cru que je fasse un jour des apéros sur Whatsapp , du yoga du visage devant mon ordi , des recettes de cuisine , que j'envoie des photos comiques (pour ne pas l'inquiéter ) de mon confinement à ma mère via la news letter de son Ehpad , que je crée donc du contenu pour la famille , les copines , les collègues qui me demandent de faire des réunions détente parce que depuis 1 mois on a quitté l'open space et la machine à café et qu'on télétravaille seul sur la table de la cuisine.
RÉPONDRE
HeLNIl y a 1 mois
"Mais nous que faisons nous at home , pas mieux mais en secret."
C'est bien là toute la différence 😊Je ne dirais d'ailleurs pas "en secret" mais dans notre intimité.
RÉPONDRE
EmmaIl y a 1 mois
Tout à fait, ça me rappelle ces stars qui écrivent (font écrire) sur des choses personnelles en disant qu"il fallait absolument qu'elles se libèrent par l'écriture.

Certes, certes, mais on peut écrire sans être obligé de publier et nous infliger ça !
RÉPONDRE
elsaIl y a 1 mois
Merci emma pour votre commentaire!!! on est bien d'accord c'est l'arnaque..on se retrouve a plus bosser que normalement..personne n'en parle genre le télétravail c'est tranquille mais pas du tt!
RÉPONDRE
fredCIl y a 1 mois
J'adore le PS Lise!!!!
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 1 mois
;)
RÉPONDRE
ArianeIl y a 1 mois
Jje ne suis plus sur instagram, alors ces artecles me font tres plaisir, merci!
RÉPONDRE
SamyIl y a 1 mois
Tellement content d’avoir quitté cette appli. Elle me filait tout un tas d’angoisse et m’énervait profondément.
Comme quoi on est mieux de l’autre côté bien que certains comptes soient intéressants, clairement pas ceux là ahah.
Merci Lise pour cet article.
RÉPONDRE
SylvieIl y a 29 jours
Merci Lise pour ce décompte presque exhaustif des tares narcissiques induites par Instagram. En ce qui me concerne, mais je vois que je suis pas la seule, c’est salutaire. Je me suis désintoxiquée de cette orgie d’indigence, je regarde plus, et je ferme ma gueule. Parce qu’il me semble que quand on a rien à dire, le silence est la seule option.
RÉPONDRE
CorineIl y a 29 jours
Aaaaah top !! Et Joe Exotic en prime ...
RÉPONDRE
SchlosserIl y a 28 jours
Bonjour Lise

Au cas ou vous douteriez encore de l'utilité de votre travail par ces temps compliqués, je tiens a vous dire combien c'est important de pouvoir continuer a vivre.
J'attends toujours avec impatience vos publications.
Merci de continuer à apporter votre vision raffinée et cultivée de la mode.
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 27 jours
Merci !
RÉPONDRE
GendarmerieIl y a 23 jours
Bonjour
Chers citoyens utilisateurs d’internet,Vous pouvez être confronté à des organisations, des sociétés ou des individus malveillants vous proposant par courrier, téléphone, ou tout autre moyen de communication des services adaptés, des prêts à taux zéro, des personnes qui vous promettent de l'amour et ensuite vous demandes de l'argent , des héritages mirobolants , des agents d’Interpol etc….Agissant souvent sous le couvert des pseudos ou de faux profils, ils vous demanderont de l’argent ou vous adresseront par la suite des factures correspondant à des prestations inexistantes. Il vous est évidemment loisible de saisir la brigade la plus proche de vous afin de porter plainte contre X. Par ailleurs, que vous soyez une entreprise ou un particulier, si vous pensez être victime d’une escroquerie, vous pouvez contacter COMMISSION INTERNATIONALE DE LA POLICE CRIMINELLE Composée de policiers et de gendarmes, la plate-forme « COMMISSION INTERNATIONALE DE LA POLICE CRIMINELLE» est chargée d’informer, de conseiller et d’orienter les personnes victimes d’une escroquerie. Le service est ouvert 24H / 24H du lundi au dimanche.CONSEILS PRATIQUES :
– Ne jamais communiquer le numéro de carte bancaire pour le paiement d’un impôt ou le remboursement d’un crédit d’impôt, ni pour compléter vos coordonnées personnelles.
– Ne jamais envoyer de l’argent à un inconnu.
– signaler tout contenu ou comportement illicite que vous auriez rencontré dans votre utilisation d’internet en général.
– En cas d’arnaque veuillez prendre contacte avec nous afin que nous puissions vous aider a récupéré votre argent qui vous a été volé et vous serrez dédommagé avec intérêts. Adresse mail : service.criminalite1@gmail.com
Cordialement
Service Criminalité
RÉPONDRE
Ajoutez votre commentaire
Code anti-spam : veuillez recopiez le code numérique ci-dessus
POSTER
Instagram @tendancesdemode