Adwoa AboahLeandra MedineAlexa Chung

Le retour de la ballerine ?

6554
On a beau savoir que la mode est un éternel recommencement, il est toujours surprenant de voir son mécanisme de recyclage en action, d'assister à ce savant tour de prestidigitation permettant de faire muter l'aura d'un produit. C'est ainsi avec une fascination teintée d'incrédulité que nous observons actuellement le retour de la ballerine sur le devant de la scène mode…
Adwoa Aboah
Aussi fou que cela puisse paraître aujourd'hui, les jeunes modeuses du début des années 2010 ne juraient que par Maloles, Bloch ou Repetto. Collégiennes, lycéennes, jeunes actives ou actrices, toutes portaient alors ces chaussons autrefois chers à Audrey Hepburn et Brigitte Bardot. Il faut dire qu'avec leurs semelles ultra plates, leur élégance tout terrain et leurs coloris variables à l'infini, les ballerines avaient tout du basique addictif. 

Il n'y a cependant pas loin du Capitole à la roche Tarpéienne : la courbe de vie d'une tendance massive est cruelle et la chute succède inexorablement au succès. Trop vu, trop décliné, un produit longtemps adoré se voit ainsi soudainement banni des vestiaires. Il devient rapidement le symbole d'une époque révolue, la caricature de lui-même. 

C'est ainsi que si en 2010 les 15/20 ans ne rêvaient que du modèle BB de chez Repetto, en 2020 les millennials ne pensent que baskets branchées : hors de question pour elles de chausser ce qui à leurs yeux s'apparente à un "man repeller" pour quadra BCBG. 
Leandra Medine
C'était cependant sans compter sur la nature cyclique de la mode. Depuis quelques saisons, les créateurs ont en effet entrepris de remettre doucement mais sûrement la ballerine au goût du jour. Grunge/rock chez Miu Miu, pointue chez les autres, cette dernière s'est ainsi vue relookée afin de séduire - avec un certain succès - celles qui l'avaient reléguée au rang de vieillerie obsolète. 

Une mise en lumière qui prépara les esprits à la tendance actuelle visant à faire de la classique ballerine un nouveau must have. Ajoutez à cela la disparition de Karl Lagerfeld (qui renforce l'aura mythique des produits Chanel et plus particulièrement des ballerines bicolores de la griffe), le désir encore inconscient - mais bien réel - de trouver une alternative aux massives "ugly shoes" ainsi que l'immunisation des modeuses contre la crainte de voir leur silhouette tassée par un accessoire (après le large sur large, les robes prairies oversize et les blazers ultra épaulés, plus rien ne leur fait peur) et vous obtiendrez les conditions idéales pour convaincre les influenceuses de chausser des ballerines… et donc de convaincre leur followers de faire de même. Une tâche que la mannequin britannique Adwoa Aboah semble prendre particulièrement à coeur, si l'on en juge par ses dernières apparitions (voir ici, ici et )...

Il ne nous reste désormais plus qu'à attendre de voir si les boutiques Repetto redeviendront un spot branché, si les podologues verront leur clientèle augmenter (l'ultra plat étant néfaste pour le corps) et si, à l'instar de la Stan Smith qui renaquit de ses cendres en 2015, la ballerine connaîtra bientôt un nouvel âge d'or. 
Alexa Chung
Quoi qu'il en soit, celles ne craignant pas les illusions d'optique peu flatteuses que peuvent parfois provoquer les et désirant renouer immédiatement avec la praticité de ces derniers auront tout intérêt à leur apposer un dress code à des années-lumière des traditionnelles silhouettes BCBG. L'idée étant de leur offrir une nouvelle existence loin des clichés qu'elles ont longtemps véhiculés. À elles ainsi roulottés sur la cheville, les shorts en denim un peu trop larges, les amples et courtes robes pulls, les , les combinaisons utilitaires également roulottées sur la cheville, les , les , et les

Quant aux autres, pas d'inquiétude : le port de la basket est encore et toujours au firmament de la tendance...
Suivez-nous sur , et
Partager l'article
Par Lise Huret, le 27 avril 2020 dans Les tendances
Vous aimerez également
Wanted : des ballerines pointues à brides
Il y a 4 ans - 10
EN SAVOIR PLUS
Wanted : une paire de babies à paillettes
Il y a 5 ans - 29
EN SAVOIR PLUS
54 commentaires
Tous les commentaires
Dedelerequin Il y a 2 mois
Pour ma part, j ai continué à porter des ballerines bien après que la mode en soit passée... avec je l avoue une prédilection pour les ballerines Chanel dont le chic rehausse n importe quel vieux jean-tee shirt blanc selon moi, suscitant ainsi les regards peinées de mes nièces et autres jeunettes ...
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 2 mois
Ah les nièces... ;)
RÉPONDRE
Dedelerequin Il y a 2 mois
En revanche je suis toujours surprise par la réputation de chaussures malodorantes des ballerines , totalement injustifiée selon moi 😳mais je suis d accord sur le fait qu il faut avoir les pieds adequats plus encore qu’une silhouette filiforme ...
RÉPONDRE
ladyjajaIl y a 2 mois
Je partage votre goût pour les ballerines Chanel - les modèles vintage sans chichi ni fioritures - d'un style parfait avec leurs petits talons de 2cm qui font le pied élégant et s'accordent avec tous les looks et nettement plus agréables à porter que les lourdingues "ugly shoes" qui ridiculisent la plupart du temps celles qui les portent ...
RÉPONDRE
CelineIl y a 2 mois
De mon côté, condamnée au (très) plat en raison de problèmes de genou, j'ai aussi redécouvert les ballerines, mais plutôt sous la forme des "glove shoes", sobres et minimalistes, moins connotées girly, mais dont je doute qu'elles fassent l'unanimité... Exemples: https://martinianoshoes.com/collections/shop/produ...
https://www.everlane.com/products/womens-day-glove...
La marque Sœur avait proposé un modèle dans le même genre l'hiver dernier (les ballerines "Garnier", je ne retrouve pas de visuel).
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 2 mois
Elles font chic/minimaliste :) Je suis certaine que tu les portes très bien !
RÉPONDRE
Svs au LuxbgIl y a 2 mois
Chère Lise,

Merci pour cet article.
La ballerine ne (re)passera pas par moi. Je laisse volontiers l’ultra plat aux autres, la basket restera ma meilleure amie ( et celle de mon dos aussi !).

Belle journée ensoleillée à toi
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 2 mois
Team baskets forever ;)

Merci, toi aussi !
RÉPONDRE
VéroniqueIl y a 2 mois
Je rejoins Svs, les ballerines ne me vont pas, je n'en ai jamais trouvé qui soient suffisamment échancrées sur les orteils. Je préfère les sneakers
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 2 mois
;)
RÉPONDRE
EstarlaIl y a 2 mois
Pareil que Svs et Véronique, j'ai toujours trouvé que les ballerines ne flattent pas les pieds, c'est trop plate, trop BCBG sur moi et, détail qui tue, même avec du bon cuir elles ont quand même un effet "odorant" si on marche un peu trop...
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 2 mois
Je n'ai en jamais porté mais il paraît en effet qu'il y a un petit souci olfactif avec les ballerines :/
RÉPONDRE
annabulleIl y a 2 mois
Oh non pas les ballerines :pp
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 2 mois
Ah ah ah ;)
RÉPONDRE
JulieIl y a 2 mois
J'ai ressorti une veille paire de BB de repetto pour traîner chez moi pendant le confinement et je m'étais dit que j'allais les ressortir. J'aime bien avec un jean, c'est un intemporel pour moi ! Et avec leur cuir souple, les repetto sont vraiment agréables. J'ai également fait l acquisition des kitty d olympia le tan, le modèle avec le bout en amande, cet hiver sur vinted, neuves j'attendais les beaux jours pour les porter ! Les grosses sneakers j'y arrive pas !
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 2 mois
Une fois de plus tout est une question de goût :)
L'essentiel est de sentir bien et jolie dans ce qu'on porte, peu importe le reste !
RÉPONDRE
EmmaIl y a 2 mois
Elégance tout terrain, pas vraiment d'accord. je trouve que les ballerines ne vont pas à tous les pieds loin s'en faut. Sur des pieds bien larges et boudinés, c'est affreux à mon avis. Je trouve cela joli sur pieds "secs" un peu osseux et de chevilles fines. Perso je chausse du 41 avec des pieds un peu larges, une silhouette massive, sur moi c'est vraiment moche, alors que les chaussures comme les "moderne point" de Everlane sont bien plus seyantes
https://www.everlane.com/products/womens-modern-po...
Je me laisserai bien tenter par les petites plates de Patricia Blanchet
https://www.patriciablanchet.com/fr/turner-escarpi...

Et un podologue du sport m'avait dit que ce qui était mauvais ce n'était pa le plat (nous sommes faits pour marcher à pla, mais deux choses : l'absence d'amortissement de la semelle ultra-fine, très mauvais sur des sols béton (on est pas fait pour marché sur des surface qui renvoient les vibrations) et la large échancrure qui fait que le tendon du pouce se contracte inconsciemment pour bien els garder au pied.
C'est d'ailleurs pour ça que les vrais chaussons de danse sont peu échancrés et avec un petit élastique sur le coup de pied.
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 2 mois
"Elégance tout terrain", j'aurais effectivement dû stipuler que cette élégance tout terrain ne fonctionne qu'avec les pieds adéquats ;)
RÉPONDRE
KikiIl y a 2 mois
J'ai souffert avec une paire d'ultra plates, je confirme l'interêt d'un petit talon !
RÉPONDRE
CarolineIl y a 2 mois
Mouais, à voir... Ce sera sans doute mieux que les énormes baskets qu'on voit depuis quelques temps...
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 2 mois
Pas faux ;)
RÉPONDRE
eveange33Il y a 2 mois
J'avoue, je ne savais même pas que les ballerines étaient "out", depuis le temps que j'en porte, de toutes sortes.
A vrai dire, je me contrefous du in ou out, du moment que cela me plait.
En revanche, il est vrai que la ballerine ne supporte pas l'à peu près, la ballerine puante de chez le chinois ou l'absence totale de support. A cet égard, je n'ai jamais trouvé que les ballerines Repetto étaient confortables, bien trop fines : j'ai toujours préféré les Bloch, moins "jolies" certes mais si confortables. Ou les Hirica (oui oui cette marque de "vieux") !
Pour ma part, ce sont les baskets que je n'aime pas : mauvais cuir ou pire, plastique puant, hygiène approximative, forme euh on dira non flatteuse ...
J'ai acquis ma première de basket (depuis les années 80......) il y a deux mois : des Philippe Model en cuir bleu paon.
Mais impossible pour moi de porter ca tous les jours ou avec n'importe quoi.
En revanche, il existe tellement d'autres alternatives au "plat" : derbies, richelieux, mocassins et, si si, trotteurs (si Lise tu ne sais pas de quoi il s'agit, ces souliers étaient très répandus dans les années 60, 70, 80 ... non je n'ai pas 70 ans mais j'aime mes pieds !!).
Marcher à plat, des millions de personnes dans le monde le font, soit pieds nus, soit avec des sandales/chaussures. Et toutes ne sont pas difformes ou souffrant du dos !!
Ca se saurait sinon ...
Je reconnais cependant que les ballerines types "gloves" ne sont pas faites pour marcher à l'extérieur, surtout sur des supports durs, sans aucune réelle semelle.
Donc oui à la ballerine, je ne suis pas prête d'arrêter d'en porter. Il suffit juste d'alterner avec d'autres chaussures (porter des baskets tous les jours, ce n'est pas mieux!!), de bien les entretenir et de les choisir avec un vrai support (voir aussi du côté de Clarks, Buffalo, Kickers, faut chercher quoi).
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 2 mois
"A vrai dire, je me contrefous du in ou out, du moment que cela me plait." : AMEN !
RÉPONDRE
Moule FripeIl y a 2 mois
Concernant l'odeur de ces petites horreurs, j'ai travaillé quelque temps dans une boutique de prêt à porter dont la clientèle était clairement pétée d'oseille, et dont les ballerines, bien que ne provenant pas de chez le chinois (cf l'oseille), nous embaumaient quasi systématiquement les cabines d'essayage (c'était la belle saison).
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 2 mois
Merci pour le fou rire ;)
RÉPONDRE
Moule FripeIl y a 2 mois
Avec plaisir ;)
RÉPONDRE
brunette Il y a 2 mois
L'odeur ce serait pas du au fait qu'on les porte souvent pieds nus ? Ou pire, avec des mi bas !
RÉPONDRE
CarolineIl y a 2 mois
Surtout, je pense qu'il faut porter des chaussures ouvertes quand il fait chaud, histoire de ne pas sentir des pieds...
RÉPONDRE
SophieIl y a 2 mois
J'ai eu une magnifique paire de ballerines Porselli en bleu presque électrique. APC les importait à une époque. C'était presque aussi cher que des Repetto, bien plus joli pour les coloris, assez fragile (on en parle du ressemelage de la ballerine ???).
Je les ai adorées, je les portais avec tout (jeans et jupes), elles finissaient la silhouette, et leur bleu suscitait nombre de compliments.
Sauf qu'aujourd'hui je ne me vois plus dedans. Quelque chose dans mes repères esthétiques a bougé. Les ballerines me vont (ni plus mal ni mieux qu'à une autre) mais elles ne me font plus envie. Pourtant je porte du plat presque six mois par an, puisque de mai à septembre mes pieds ne quitteront plus mes kjacques. Le jeu des lanières structure le pied et la cheville, ce qui manque sans doute à mes yeux lorsqu'on porte une paire de ballerines.
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 2 mois
Je ne porte pas de ballerines mais ce jaune Porselli ne me laisse pas indifférente ;)
https://www.pierotucci.com/en/italian-online-shop/3121-po-ds012.html

On peut avoir porté une pièce, toujours l'apprécier mais ne plus se voir dedans. C'est comme une rupture à l'amiable avec un amant :)
RÉPONDRE
CarolineIl y a 2 mois
Les Porselli, c'est vraiment super fragile et re-semeler des ballerines, c'est impossible, non?
RÉPONDRE
Sandrine Il y a 2 mois
Je fais partie de la team ballerines pour la vie, du moment qu'elles sont bien coupées (tant qu'à faire 😄) .
Pour les odeurs effectivement ne jamais porter la même paire deux jours d'affilée, et les nettoyer avec des aérosols antibactériens. J'affectionne tout particulièrement les Porselli dont j'ai acquis plusieurs paires au fil des années et personnellement, pour marcher avec quasiment tous les jours a la belle saison, je les trouve solides. Seul souci pour les fans de la marque c'est la difficulté à les trouver en dehors de chez apc.
RÉPONDRE
RouletabilleIl y a 2 mois
Non non et non, j’aime trop mes derbies et autres Richelieu quand je veux porter du plat . Il y a un côté pas fini, pantoufles portées dehors que je déteste, et puis qu’est ce que ça tasse !!
RÉPONDRE
CeciliaIl y a 2 mois
Tout à fait d'accord !
RÉPONDRE
EmgéeIl y a 2 mois
Team ballerines for ever! J ai un petit c ^oté BCBG. Les seules chaussures portables pendant les 3 derniers mois de mes grossesses (pas besoin de se baisser ni de s'asseoir) Et un des seuls domaines vestimentaires oú je me l^ache: ballerines bloch roses bonbon (période grossesse n°2), leopard Gloria Ortiz, dorées Zara... Et pas de problémes d odeurs : intérieur cuir exigé, ne pas porter le m^eme modele 2 jours de suite et nettoyage hebdomadaire avec lingettes bébé.
RÉPONDRE
vmode9Il y a 2 mois
Je n'aime pas les ballerines mais j'avoue que c'est une question d'équilibre des proportions - elles vont parfaitement aux filles à chevilles hyper fines, mollets de coqs et genoux cagneux (rien de péjoratif là dedans) comme Alexa Chung par ex.
RÉPONDRE
MarieIl y a 2 mois
j'ai l'impression de me reconnaitre là, y compris les genoux cagneux : j'ai des slippers (Santoni) qui me vont mais qui me sortent un peu du pied en marchant malgré la demi semelle...
RÉPONDRE
PlipIl y a 2 mois
C'est quoi pour toi des genoux cagneux? Juste une question pas une critique
RÉPONDRE
MarieIl y a 2 mois
je dirais osseux, maigre, dont on voit les os... mais cela peut avoir d'autres sens, difforme etc
RÉPONDRE
AlixIl y a 2 mois
Ralala je viens juste de me mettre au basket 🙃 mais plus dans la catégorie sneakers (i.e. Une forme qui reste quand même près du pied et pas trop massive) mais en fait je n’ai jamais arrêté de porter des ballerines 😊 comme plusieurs personnes dans les commentaires, je ne fais pas en fonction de ce qui est à la mode (surtout que j’habite à la campagne). D’ailleurs ma seule porte ouverte sur la mode c’est TDM !!! Mais c’est la seule qui compte!!! 😉
RÉPONDRE
miss agnesIl y a 2 mois
Ah les ballerines, les chaussures que je n'ai jamais pu porter...pour cause d'arche plantaire trop arquée.Une heure ou deux sur de l'ultra-plat, c'est la mort pour mon dos. Alors je passe sans regrets....
RÉPONDRE
MaeligIl y a 2 mois
C'est un peu comme la frange, sur le papier pourquoi pas. En vrai ça ne va pas à tout le monde.
Mais bon sur certaines personnes avec le bon physique (élancé) les ballerines je trouve ça joli. Et c'est vrai que ça fait mal aux pieds. A quoi bon être à plat si ce n'est pas pratique ?
RÉPONDRE
violette.bIl y a 2 mois
La ballerine est l'escarpin de ma jeunesse , on tentait d'imiter les sixties en s'habillant aux fripes , en mini jupe ou pantalon cigarette véritablement années 60 , façon BB même si mon idole était Elli Medeiros , j'en avais même acheté à St Tropez ( ça me fait rire ) un peu plus tard , bref , après avoir eu les pieds bien ruinés , je n'ai pas eu de retour de flamme .......et désormais .....euh .... c'est trop tard , même si je trouve certains modèles ravissants et c'est devenu la chaussure sans risque , à talon c'est un peu Lequesnoy et plat avec la robe parachute rose , malgré la taille mannequin ce n'est pas top .
RÉPONDRE
KokoIl y a 2 mois
Sublime classieuses les ballerines ! Avec jupe courte sexy, jeans, jupe plissée, robe bcbg, robe fleurie...
Bizarre pour moi jamais de mal de dos !!! Puis pouvoir courir de partout, c'est mon habitude, par tous terrains, je suis à pieds...
Svp c'est quoi l'histoire des chinois qui vendent des chaussures malodorantes ? Décidément les pauvres asiatiques (j'en fais moi même moitié partie par ma mère), on les accusé constamment de toutes sortes d'absurdites. On vous pardonne vos paroles racistes hors sujet, vous ne vous rendez pas toujours compte des conneries que vous dites.
RÉPONDRE
EliseIl y a 2 mois
j'habite à Toulouse et là bas on a une grande rue piétonne et touristique qui s'appelle la Rue Saint Rome. Quand j'étais ado dans les années 2000, on y trouvait tous les shop touristiques, les premières enseignes fast fashion et surtout plusieurs boutiques très bon marché qui proposaient des vêtements importés.
On pouvait y acheter, pour trois fois rien, toutes les copies des fringues en vogue (100% acrylique of course). Il faut dire qu'à cette époque Zara et Cie n'étaient pas aussi prolifiques et les friperies ne faisaient pas encore totalement partie du paysage fashion (enfin du mien pour le moins !)...
Toutes les lycéennes qui voulaient être branchées pour pas cher se ruaient donc sur les ersatz de ballerines en simili, vendus par ces petites boutiques tenues par des asiatiques. Bien évidement la qualité était médiocre (et odorante !) mais c'était alors le seul moyen de suivre la tendance quand on avait pas les moyens d'aller chez Repetto...
Du coup on voyait ces fausses ballerines aux pieds de toutes les ados ! Leur appellation "ballerine du chinois" n'était même pas péjorative pour nous car ce n'était pas tout le monde qui pouvait se rendre en centre-ville pour se les offrir (j'habitais dans la campagne en périphérie). Elles étaient certes cheap mais possédaient un certain aura de "coolitude", réservées à celles "qui pouvaient" et "qui savaient" les trouver !
Peu à peu les ballerines sont devenues ringardes et les "ballerines du chinois" encore plus... Je ne doute pas que pour certain(e)s elles possèdent une connotation très péjorative, mais pour moi elles conservent le parfum des premières sorties (sans parents !), de l'initiation à la mode et de la découverte de la ville pour l'ado campagnarde que j'étais. On peut dire que d'une certaine façon elles ont marqué mon rapport aux fringues ;)
Voilà mon explication en ce qui concerne les fameuses "ballerines du chinois" !
RÉPONDRE
CatIl y a 2 mois
J’ai une paire de ballerines en daim nude de chez Repetto bien rangées dans leur boîte depuis des années.
Je les adore mais je n’ose pas les porter de peur de les abîmer.
Puisque la mode revient, je vais donc les ressortir et les regarder amoureusement🥰...et ensuite je les rangerais....et je les ressortirais...et je les rangerais....🤣
RÉPONDRE
La LoutreIl y a 2 mois
Merci pour le sourire... Je fais la même chose avec certains escarpins. Mais je ne sais pas toujours si j'évite de les porter de peur de les abîmer, ou de peur qu'ils m'abîment ...
RÉPONDRE
RamonaIl y a 2 mois
Personnellement j'ai toujours beaucoup aimé les ballerines même si j'en porte moins depuis quelques années. Je suis d'accord, cela ne va pas à tout le monde mais il faut aussi voir qu'il y a beaucoup de variations dans la ballerine (bout très rond, emboîtantes ou décolletées, ligne allongée ou non, cuir très souple et fin ou plus rigide) ce qui joue énormément sur la ligne de la jambe.
- Pour celles qui ne veulent pas être à plat, le modèle Camille de Repetto est parfait. Il rehausse juste ce qu'il faut et ne fait pas mal au dos
- Pour celles qui cherchent une ligne plus danseuse (allongée), les Porselli sont parfaites mais par contre, seulement du plat.
Pour peu qu'on en prenne soin, elles peuvent durer longtemps, même si j'avoue avoir toujours une pensée pour les modèles destroys d'Amy Winehouse et d'Eddie Sedgwick (difficile d'y associer un quelconque brin d'aura bourgeoise dans ce cas).
RÉPONDRE
matchingpointsIl y a 2 mois
Nous sommes deux sur notre blog, l'une était et deviendra peut-être de nouveau une fan des ballerines. L'autre, c'est elle qui parle ici, n'a jamais aimé. Je suis grande et je trouve, que les ballerines vont bien avec un style "girly".
"C'est comme une rupture à l'amiable avec un amant :)"...on adore !
RÉPONDRE
GaranceIl y a 2 mois
Je me souviens qu'à la fin des années 2000 et au début des années 2010, j'assistais chez mes élèves au printemps à une éclosion de ballerines... et c'était souvent charmant, car je trouve que le physique adolescent va bien avec cette chaussure. En revanche, je n'ai jamais pu en porter : avoir les pieds très fins empêche également de porter les ballerines, car la chaussure manque de quitter le pied à tout moment, et on se crispe... J'avais beau à l'époque fantasmer sur les Repetto métallisées, je n'ai jamais sauté le pas de l'achat, les essayer cinq minutes avait bien montré que ce n'était pas une chaussure pour moi.
RÉPONDRE
cerise_confiteIl y a 2 mois
Ahh la ballerine, quel éternel débat! Je les ai tellement aimées, j'ai racheté sans arrêt les mêmes paires … Et puis un jour c'est passé de mode. Depuis quand je me revois en photo je trouve que ça n'équilibrait pas très bien la silhouette: j'ai des cuisses larges et musclées, et des chevilles et pieds très fins. Du coup la ballerine accentue cet effet "pinceau". Avec des baskets un peu larges ou blanches, l'effet visuel me semble bien plus réussi. Mais je sais aussi que notre regard est très influencé par les modes, qu'on le veuille ou non!
RÉPONDRE
SylvieIl y a 2 mois
Je n’ai porté que ça dans les années 2007-2010, idéal pour ma morphologie de grande bringue, je n’aime pas les talons et je marche beaucoup. J’ai succombé non pas à l’odeur qui ne m’a pas frappé mais à une affreuse cruralgie qui partait de ma voute plantaire et qui remontait le long de l’intérieur de la cheville.. Verdict du podologue, plus jamais à plat et semelles à vie... depuis je suis passée aux baskets que je choisis scrupuleusement pour leur confort et leur élégance . Je ne pourrai hélas jamais revenir en arrière ....
RÉPONDRE
ModeIl y a 2 mois
J'ai toujours adoré les ballerines et l'élégance qu'elle donne ET je ne m'étais même pas rendu compte Que ce n'était plus fashion
Comme Quoi !
RÉPONDRE
jickyIl y a 2 mois
j'aime bcp les ballerines, surtout Repetto. raison pour laquelle je trouve celles de Man Repeller bien moches: trop couvrantes...
RÉPONDRE
Ajoutez votre commentaire
Code anti-spam : veuillez recopiez le code numérique ci-dessus
POSTER
Instagram @tendancesdemode