Louise DamasLouise DamasLouise Damas

Louise Damas, le bon style

2164
Créatrice de bijoux, Louise Damas brille par son style à la fois simple et sensuel. Amoureuse de vintage, de littérature, du parfum "caban" de Saint Laurent et des robes Rouje de sa soeur Jeanne, celle qui incarne l'une des facettes du mythe de la Parisienne cher aux étrangers ne manque assurément pas de charme. Passage en revue des petites choses à emprunter à sa sobre mais néanmoins efficace grammaire stylistique...
Louise Damas
Préférer au pull col V un cache-coeur en maille côtelée (voir ici).
Faire blouser une ample chemise au sein de ses jeans larges taille haute (voir ici).
Equilibrer la sexyness de ses mini-jupes via un gros pull cosy (voir ici).
Troquer en été ses chemises blanches en popeline de coton contre des modèles en lin (voir ici).
Mettre en valeur ses cols roulés en les accompagnant d'un chignon haut et de larges créoles (voir ici et ).
Revisiter le twin-set en optant pour un douillet gilet torsadé (voir ici).
Réchauffer le trio jean/chemise en jean/baskets bleu marine via un long trench camel (voir ici).
Lover ses robes les plus fines au creux d'un blazer masculin (voir ici).
Patiner l'éclat festif de ses robes glitter en leur associant un petit gilet confortable (voir ici).
Traiter la ceinture en tant que bijou à part entière (voir ici et ).
Louise Damas
Chiciser ses jeans effilochés en leur associant une paire de ballerines à talons (voir ici).
Miser sur féminité simple et efficace à coup de chignon haut, tee-shirt moulant monochrome, jupe midi fleurie et boucles d'oreilles (voir ici).
Upgrader ses jeans en les mariant non pas à un simple tee-shirt, mais à un modèle côtelé col polo (voir ici).
Réhausser ses coiffures les plus simples d'une barrette de caractère (voir ici).
User et abuser des mix caraco/gilet épais et robe légère/gilet torsadé (voir ici et ).
Accompagner ses robes midi printanières de bottes seventies (voir ici).
Glamouriser le look jean/tee-shirt près du corps via un trait de rouge à lèvres (voir ici).
Piquer ses looks rétro/masculins de très fins bijoux dorés (voir ici).
Marier robe chemise fluide, zizi Repetto et trench 3/4 léger (voir ici).
S'offrir une sublime blouse blanche brodée (voir ici) qui boostera n'importe quelle pièce en denim (jean, short, salopette, jupe).
Twister le simple tandem chemise/jean court sur la cheville via une paire d'escarpins noirs (voir ici).
Louise Damas

Ses indispensables


Une robe portefeuille (voir et ).
Un .
Des .
Un .
Une .
Des .
Un .
Une .
Son compte Instagram : https://www.instagram.com/louisedamas/
Suivez-nous sur , et
Partager l'article
Par Lise Huret, le 06 mai 2020 dans Le bon style
Vous aimerez également
Caroline Issa, le bon style #2
Il y a 1 mois - 16
EN SAVOIR PLUS
Margaux Hemingway, le bon style
Il y a 1 mois - 16
EN SAVOIR PLUS
Alexandra Golovanoff, le bon style 
Il y a 2 mois - 34
EN SAVOIR PLUS
64 commentaires
Tous les commentaires
CarolineIl y a 19 jours
Elle est très belle, très "fraîche" et a l'air d'avoir une vraie personnalité. Une découverte, merci Lise!
RÉPONDRE
Svs au LuxbgIl y a 19 jours
Chère Lise,

Un très grand merci pour cette découverte.
Je ne « suis » aucune influenceuse et je te fais toujours confiance pour dénicher les plus intéressantes d’entre elles. Celle-ci me parle particulièrement.

J’adhère et me retrouve complètement dans le style et le dressing de cette Jeanne Damas ( à l’exception de la ceinture bijou, too much pour moi).

Encore merci.

Belle journée à toi
RÉPONDRE
Svs au LuxbgIl y a 18 jours
Louise Damas ! Bien sûr, je ne connais pas le style de sa sœur Jeanne.
RÉPONDRE
violette.bIl y a 19 jours
La belle parisienne , celle de la légende urbaine .....
Joli , bien porté ......bon trop lisse pour moi , j'aime mieux le coté pointu parfois irritant ( rire ) de sa sœur Jeanne
RÉPONDRE
EveIl y a 18 jours
J'aime vraiment bcp son style ainsi que celui de sa soeur ! Très parisien comme on aime ! Par contre, ce qui m'interpelle c'est que ça se voit qu'elle ne porte pas de soutien-gorge. Je n'ai rien contre le côté sexy par contre le téton qui pointe je trouve ça...comment dire...un peu aguicheur...c'est moi qui suis vieux jeu ou pas ? Vous en pensez quoi?
RÉPONDRE
NathIl y a 18 jours
Et arrêter de culpabiliser les femmes avec leur corps, ça vous parle?
"Le discours typique du patriarcat intériorisé : incapable de dissocier poitrine et séduction, notre société moderne érotise le corps des femmes, malgré elles, et les contraint à faire attention à ce qu’elles portent pour convenir au regard des autres, au détriment de leur propre confort."
https://www.lesinrocks.com/2018/05/24/style/style/...
RÉPONDRE
MarieIl y a 18 jours
Est ce qu'on demande aux hommes d'aplatir le renflement de leur sexe sous leur pantalon ?
le soutien gorge a à peine 100 ans si je me souviens bien et c'est d'un tel confort de ne pas être comprimé...
RÉPONDRE
EveIl y a 18 jours
Très intéressant ce lien, je ne connaissait pas cette tendance. Mais bien que je sois moi même féministe, je trouve, en toute honnêteté, que cet argument ne tient pas. En effet, pour moi il ne s'agit pas de patriarcat ni de culpabiliser les femmes à cause de leur féminité. C'est juste que les hommes n'ont pas de poitrine donc leur situation n'est pas strictement comparable à celle des femmes sur ce sujet précis... Je ne dis pas de ne pas porter de soutien-gorge. Je dis juste que personnellement ça me gêne quand ça se voit si le tissu est trop fin, tout comme je ne suis pas une adepte des robes/jupes transparentes, des leggings moulants ET transparents ou des jupes ou shorts tellement courts qu'on voit les sous vêtements (sauf à la plage)...après chacun et chacune est libre de s'habiller comme il le souhaite bien sûr
RÉPONDRE
OliviaIl y a 18 jours
Posez-vous plutôt la question de pourquoi ça vous gêne "quand ça se voit"
RÉPONDRE
c.Il y a 18 jours
Ou même de cacher leurs têtons sous leurs t-shirts, qui pointent aussi d'ailleurs ;)

Sinon, merci beaucoup pour l'article, j'apprécie ce que dégage Louise ainsi que son style (même si parfois j'aimerais plus de contemporain, moins de vintage) :)
RÉPONDRE
c.Il y a 18 jours
(Euh, au fait, je voulais répondre à Marie et aller dans son sens quand elle dit "Est ce qu'on demande aux hommes d'aplatir le renflement de leur sexe sous leur pantalon ? ") ;)
RÉPONDRE
SimoneIl y a 18 jours
Heu... on peut aussi penser ce qu'on veut non? Sans remettre en question nos idées sous le prisme du féminisme en permanence? Je n'ai pas personnellement pas envie de ma lancer dans une analyse de pourquoi un téton apparent me gène ou pas...Et que ce soit à cause du patriarcat ou autre m'importe peu! Tout intellectualiser ne me réussit pas toujours! Vivre, ressentir et se faire confiance c'est cool aussi!
RÉPONDRE
NathIl y a 18 jours
Vous vous trompez Eve, les hommes ont non seulement une poitrine, mais ils ont même des tétons! Etes-vous gênée par des hommes torses nus dans la rue, ou bien votre regard ne porte de jugement que sur les corps des femmes?
Il faut rappeler que dans certains pays, les femmes sont emprisonnées voire lapidées quand elles ne couvrent pas leurs cheveux, car cela est trop "aguicheur", pour reprendre le terme accusateur que vous avez employé plus haut. Des cheveux, des jambes, des fesses, des tétons, autant d'attributs que vous partageons pourtant avec les hommes... alors où place t'on le curseur? Et surtout, qui décide de le placer, si ce n'est le patriarcat?
L'érotisation à outrance et le contrôle du corps de la femme sont les prolongements directs de la domination masculine. Sans même le conscientiser, vous exigez intérieurement qu'une inconnue cache son corps pour que cela rentre dans la définition que vous avez d'une femme respectable. Tant que vous ne remettez pas en question ce schéma patriarcal, évitez de vous revendiquer du féminisme.
RÉPONDRE
NathIl y a 18 jours
Simone, pour citer une autre Simone célèbre : "Le principal fléau de l'humanité n'est pas l'ignorance, mais le refus de savoir." Chercher à se remettre en question, à se déconstruire, à comprendre pourquoi on fonctionne d'une façon et pas d'une autre, à analyser les fondements de ses certitudes, ce n'est pas intellectualiser à outrance, c'est s'émanciper en tant qu'individu et trouver une liberté loin des diktats de la société. Tant qu'on n'a pas compris qu'on vit dans une prison sans barreaux, on n'essaye pas de s'échapper...
RÉPONDRE
SimoneIl y a 18 jours
Merci pour la leçon Nath, et de votre tentative de m'élever intellectuellement. Mais non merci, ma prison me convient parfaitement. J'y suis bien. Tout savoir, tout comprendre ne m'aidera pas à être davantage moi-même aujourd'hui. C'est aussi ça être libre. Choisir. Avec ou sans soutif...
RÉPONDRE
EveIl y a 18 jours
Visiblement on n'est pas d'accord !  Mais c'est ce qui fait la beauté d'un débat... Sinon je tiens juste à faire quelques précisions car je pense avoir été mal comprise. Déjà je ne voulais offenser personne (ni les soeurs Damas ni les lectrices) mais juste partager une interrogation générale qui va bien au-delà des soeurs Damas, dont je re-precise que j'aime bcp le style. Sinon je pense qu'il n'y a pas 1 mais plusieurs formes de féminismes, et surtout que ça ne permet pas de cautionner tout et n'importe quoi (je parle en général,  hein😉). A mon avis le féminisme (en tout cas mon féminisme à moi), ne m'empêche pas de penser qu'un  look est inapproprié sous le seul prétexte qu'il s'agit d'une femme. Je pense la même chose pour les hommes dont je n'apprécie pas non plus les pantalons trop serrés, les chemises trop ouvertes ou les caleçons apparents par exemple...et pour les torses nus  c'est interdit en ville même si ce n'est pas effectivement verbalisé, et oui, je trouverais ça inapproprié pour 1 homme en ville...pour conclure mon féminisme à moi consiste à me battre pour que les femmes aient le DROIT d'avoir le look qu'elles veulent (bien sûr que je suis pour la liberté et contre les lapidations ou autres, ce n'était pas du tout mon propos...). Par  contre ça ne m'empêche pas de trouver un look inapproprié ou vulgaire qu'il s'agisse d'un homme ou d'une femme (je parle toujours en général...).

Sinon Nath,  votre référence à Simone de Beauvoir plus bas qui renvoie au mythe de la caverne est très intéressante et le confinement peut être l'occasion de la relire. Mais aussi illustre soit-elle, personne ne détient la science infuse...je pourrais également rétorquer que tout le monde vit dans 1 prison qu'il en ait conscience ou pas😉 À chacun sa propre vérité au final
RÉPONDRE
EveIl y a 18 jours
Heu moi je voulais répondre aux arg Nath
RÉPONDRE
c.Il y a 18 jours
Simone, pensez ce que vous voulez, et nous on portera ce qu'on veut ;)
RÉPONDRE
SimoneIl y a 18 jours
Voilà, c'est bien l'essentiel !
RÉPONDRE
PsycheIl y a 18 jours
Ah ce que cela fait du bien de lire ce commentaire ! Vive la liberté de penser et stop au politically correct qui nous bouffe le cerveau...
RÉPONDRE
PsycheIl y a 18 jours
Je précise que je m'adresse à Simone que je remercie pour ses commentaires salutaires ! Et la santé c'est particulièrement important en ce moment ☺
RÉPONDRE
SimoneIl y a 18 jours
😉
RÉPONDRE
AnneIl y a 17 jours
Vous ne voulez vexer personne.. sauf que vous comparer le fait de ne pas porter de soutien-gorge à celui de choisir un vêtement "affriolant" (je le mets entre guillemets car l'idée n'est pas de moi). Et ça n'a aucun rapport. Déjà, pourquoi porter un soutien-gorge lorsqu'on a une petite poitrine qui se "tient" parfaitement ?. Pourquoi en porter quand on sait que c'est un soulagement de le retirer chaque soir pour la plupart des femmes ? Pourquoi en porter lorsqu'il aggrave certains problèmes de dos, voir les engendre ? Donc oui pas de soutien-gorge = téton plus ou moins visible. Personnellement je ne porte pas de soutien-gorge, et la comparaison avec le port de vêtements que vous jugez vulgaires peut être mal prise. Parce qu'elle est inappropriée. Et dans ces quelques lignes, point de critique du patriarcat. Vous avez jugé vulgaire (ou sexy) quelqu'un qui ne porte pas de soutien-gorge c'est ridicule et déplacé, on repassera pour le féminisme franchement.
Pour le "politically correct" et autre critique des féministes, c'est tout simplement abject de lire ça.
RÉPONDRE
EliseIl y a 17 jours
Merci Anne pour ces mots.
Je suis un peu attristée de voir de tels commentaires dans cette section habituellement si ouverte d'esprit...
A lire les arguments de certaines, j'ai l'impression que nous sommes assaillies de discours pro-féministes et que nous vivons sous une dictature de la bienveillance qui nuirait à votre "liberté de penser".
On ne vit probablement pas dans le même monde parce que dans le mien des centaines de femmes se font critiquer/harceler/juger tous les jours pour les vêtements qu'elles portent ou ne portent pas.
Dans mon monde le no bra est loin d'être une "tendance" et celles qui passent le pas doivent constamment se justifier, essuyer des remarques et craindre d'avoir l'air "aguicheuses" ou incorrectes.
Alors oui, vous avez le droit de ne pas aimer cela, d'être "vieux jeu", "pudique" pas de soucis, personne ne vous forcera à bruler votre soutien gorge. Mais par pitié n'imaginez surtout pas que critiquer les défenseurs de ce choix fait de vous des combattantes du "politiquement correct"... Comme le dit Anne, c'est abject, parce qu'aujourd'hui le politiquement correct vous en êtes ses dignes représentantes justement.
RÉPONDRE
PsycheIl y a 17 jours
Elise, je vous ai répondu plus bas. ☺
RÉPONDRE
MilaIl y a 15 jours
Pfouuuu ! Mais bon sang a t' on encore le droit oui ou non de penser différemment ? De porter un s.g. si on en a envie/besoin ? De ne pas avoir envie d'avoir les tétons à l'air sans être agressée ? Mais c'est quoi ce pretendu féminisme qui nous enferme c'est un autre carcan : le pire ! Parce qu'il nous lance ses mots d'ordre , ses règlements ses ne faites pas ci ni ça , ses lecons de "bons feministe" vous ne vous rendez pas compte que vous êtes aussi rigides dans un autre style ! Je suis en colère contre ces autres dictats.
RÉPONDRE
MilaIl y a 15 jours
Je te suis Simone !
RÉPONDRE
PsycheIl y a 14 jours
Exactement Mila, je n'ai pas voulu surenchérir au vu des réactions mais ton commentaire traduit bien ma pensée concernant ce prétendu (nouveau ?)féminisme avec son corollaire de diktats qui est pire que ce qu'il dénonce et qu'on ne doit surtout pas contredire... Donc oui, j'ai pu paraître condescendante mais cette forme de pseudo pensée dogmatique me hérisse !
RÉPONDRE
SimoneIl y a 14 jours
Merci d'avoir compris ma pensée sans l'interpréter 😉! Vivre et laisser vivre !
RÉPONDRE
PsycheIl y a 14 jours
Simone, le meilleur adage 😉
RÉPONDRE
CaIl y a 18 jours
Oui vieux jeu ☺
RÉPONDRE
EveIl y a 18 jours
OK ! si vous voulez 😂
Mais je n'adopterai pas cette tendance alors
RÉPONDRE
violette.bIl y a 18 jours
Je trouve très intéressante cette question et très agressives les réponses , je ne vois pourtant pas tant de seins qui pointent dans le métro et aucun dans l'open space , mais les personnes qui ne cachent rien ne vivent peut être pas suivant ce rythme.
Assumer son corps = faire avec celui qu'on a, et assumer ses caractères sexuels ce n'est pour moi pas la même chose dans une société habillée et policée.
Pour info les hommes aussi ont leur pudeur pour cette partie du corps , qualifiée de renflement par Marie , et s'habillent en conséquence ..... je pense que toutes vous l'aurez remarqué et savez saisir les nuances de ce qu'on vous présente ou pas 😊
RÉPONDRE
LobeIl y a 18 jours
mais oui, voilà, les tétons sont bien malvenus dans une société policée
RÉPONDRE
MilaIl y a 15 jours
Parfait Violette !
RÉPONDRE
AnnieIl y a 18 jours
Bien moins calculé, moins "over thought" (je ne sais pas comment le qualifier) que les tenues et poses de sa soeur, je trouve qu'elle a ce côté naturel qui manque cruellement à beaucoup de filles qui tentent d'adopter ce "style parisien" comme un style à part entière et non comme une tendance de robes portefeuille et espadrilles a talons. Merci Lise pour ce post qui vise (comme souvent) très juste.
RÉPONDRE
EmgéeIl y a 18 jours
Je me me retrouve pas mal dans ce style. Du jean, des couleurs sages, une touche de 70's, une pincée de fleurettes. C est s^ur qu on est loin de la révolution fashion!
RÉPONDRE
SouadIl y a 18 jours
J'aime beaucoup, je trouve surtout qu'elle dégage quelque chose d'apaisé, d'apaisant avec un certain un naturel. Son style est simple et efficace, intemporel. En revanche les ballerines à talons bof :-)
Merci pour cette revue de style !
RÉPONDRE
noremma2009Il y a 18 jours
J'ai vu pour cet été encore pire que les ballerines à talons : les tongs à talons !!!!
RÉPONDRE
SouadIl y a 18 jours
Misère !!!! :-))
RÉPONDRE
noremma2009Il y a 18 jours
Ce style "typique" parisien m'ennuie un peu
mais sa fraîcheur transcende tout.
RÉPONDRE
Réré Il y a 18 jours
Je vais aller à contresens mais je ne trouve rien de transcendant ni d’inspirant Chez cette fille ,pas d’idée qui sorte du lot .
RÉPONDRE
GaranceIl y a 18 jours
Alors Réré nous sommes deux à aller à contresens. Je trouve à peu près toutes les tenues charmantes, mignonnes (sauf la ceinture bijou, ça je n'aime pas), mais je la trouve habillée comme plein de Parisiennes : rien qui sorte vraiment du lot au niveau stylistique. Non, sur ces visuels, le point qui me marque le plus, c'est le chien, que je trouve pour le coup magnifique, et dont la race est peu courante (du moins dans ma province éloignée !)
RÉPONDRE
ClaraIl y a 18 jours
Oui c'est tout à fait vieux jeu je trouve. Louise Damas a une élégance et une certaine prestance rendant sa silhouette tout simplement belle et naturelle, et non pas aguicheuse... Et quand bien même ? Aimer plaire et séduire, ça fait beaucoup de bien parfois, ça booste la confiance en soi, et c'est lorsqu'on on est bien dans sa peau qu'on rayonne pleinement.
Sans compter que, se libérer du port du soutien gorge, ça muscle la poitrine, c'est d'un confort exceptionnel, et c'est beau.
RÉPONDRE
RouletabilleIl y a 18 jours
Joli, relativement frais, bien sage, bien comme il faut, rien qui dépasse... rien à dire.
RÉPONDRE
eveange33Il y a 18 jours
Pour info, les ballerines à talons, on appelle ca des trotteurs ... pour trotter en tout confort justement sans s'emm...der avec des trucs qui tiennent pas aux pieds.
Et non, je ne trouve pas ca "vieux" si ce n'est dans le regard de ceux qui le pense vieux parce que l'on dit que ca l'est ...
J'ai des trotteurs et zut, mais que je les aime avec mon slim 7/8 ou autre en tout confort.
Pour ce qui est de son style, ben à mon sens, il n'y en a pas, enfin pas qui sorte du lot et alors ? Faut il absolument être stylé ou avoir du style ou être soi ?
Ah ah question ?
Mais il est vrai que, si l'on veut suivre sa "grammaire stylistique" (hmm Lise !!), il n'y en a pas.
Pour ce qui est du port ou pas du soutien gorge mais surtout, du "téton" apparent, bof, si l'on ne voit que cela chez quelqu'un, c'est un peu étrange...
Cela signifie que le regard est naturellement porté vers cette zone ? Ah bon, pas pour moi.
Me fiche que se soit féministe ou pas (vaste débat), le but c'est juste d'être soi et en accord avec son envie et ressenti.
Et puis bon, on ne va pas devenir faussement puritains comme les ricains non plus ??
RÉPONDRE
MarieIl y a 18 jours
Moi aussi j'ai des trotteurs, je ne connaissais pas le nom ; les miens sont bronzes, tressés, vont particulièrement bien avec des pantalons 7/8 et font des jambes de folies.
Quand aux SG, il y a 30 ans quand j'ai commencé à n'en plus porter, ce n'était pas réfléchi, ni militant, je ne supportais tout simplement plus d'être contrainte ; et je suis bien naïve car jusqu'à ces dernières années, je n'avais jamais pensé au "problème" des tétons. Par ailleurs, les remarques de Violette.b me semblent judicieuses.
RÉPONDRE
ZazouIl y a 18 jours
Je la trouve beaucoup plus jolie et surtout plus naturelle que sa sœur. D'ailleurs, le rendu de nombre de ses tenues tient à sa beauté.
RÉPONDRE
JulietteIl y a 17 jours
Simple, frais, tout ce que j'aime. Et moi qui songe à laisser tomber les soutien-gorges (il faut dire que même le bonnet A est trop grand pour moi, donc pas vraiment besoin!), elle me donne encore plus envie de sauter le pas!
RÉPONDRE
CibouIl y a 17 jours
Fraîche et mignonne mais pas réellement stylée à mon sens, à part son goût pour les gilets vintage...

Je connais des hommes qui détestent qu’on devine leurs tétons et choisissent en conséquence des t-shirts opaques et plutôt épais. Du coup, je ne sais pas où les « classer » dans la doctrine féministe qui prévaut ;)
RÉPONDRE
c.Il y a 17 jours
Ces hommes détestent peut être ça personnellement (de rares cas alors, je n'en ai jamais rencontré personnellement, donc je trouve ça de mauvaise foi d'en faire un exemple), mais personne n'ira leur faire de réflexions si on voit leurs têtons sous le t-shirt. Contrairement aux critiques que recoivent les femmes dans un cas pareil comme le prouve vos commentaire...En plus, le féminisme qui "prévaut", elle est bien bonne...
RÉPONDRE
PsycheIl y a 17 jours
Excusez moi Elise, je crois que vous n'avez pas compris "nos" (puisque vous placez certaines dans un soi-disant camp) arguments et commentaires, relisez bien...☺
RÉPONDRE
CIl y a 17 jours
Je crois que c'est vous qui ne comprenez pas bien😊 Les adeptes du "cachez ce teton que je ne saurais voir" qui taxent celles qui ne sont pas de leurs avis de "politiquement correct" on aura tout vu! Un tel niveau de confusion est assez inédit.
RÉPONDRE
EliseIl y a 17 jours
J'entend tous les arguments en matière de style et de mode et adore débattre sur les préférence de chacun et chacune sur l'échancrure d'un récolté, la finesse d'un tissu ou le style d'une robe.
En revanche la rengaine qui consiste à brandir sa "liberté de penser" pour se dresser contre une soi-disante domination de la bien pensance féministe et bien elle a du mal à passer.
Je trouve ce genre d'argument totalement déplacé au vue de ce que subissent les vraies victimes du sexisme et du patriarcat.
Mais je suis aussi d'accord avec Egmée, les femmes devraient arrêter de se tirer dans les pattes et oeuvrer ensembles pour gagner plus de libertés, car personne ne s'en occupera à notre place !
RÉPONDRE
EmgéeIl y a 17 jours
Et si les femmes arrêtaient de se tirer dans les pattes? On a le droit de trouver cela too much, on a le droit d en faire un symbole du patriarcat. L autre jour j'ai commenté le fait que je trouvais un short en jean trop court et personne n est venu me donner des lecons de féminisme. Donc les tétons c est bon mais les fesses non? Je ne sais pas. En revanche les remarques cinglantes, les médailles de bonnes ou mauvaises féministes ca, oui ca m 'agace je dois dire. On peut donner son avis et débattre mais ce c^oté : "vous n' avez rien compris" un brin condescendant... Soupirs...
RÉPONDRE
CIl y a 17 jours
Euh...elle vient de quel côté la condescendance ? Parce que quand on lit les comms, c'est pas évident à déterminer, je trouve. Du côté qui vous arrange, certainement..
RÉPONDRE
EmgéeIl y a 17 jours
Les réponses des Nath, qualifier d'abject quelqu'un qui pense différemment? Cette facon de balancer des citations histoire de bien vous faire sentir votre "ignorance"? Des phrases telles que : vous vous trompez, vous ne comprenez pas...? Ce qui m agace ce n est pas les arguments. D ailleurs á titre personnel ca m est égal qu on voit oú pas des (mes) tétons. Je n'ai pas d'avis sur la question. C'est le ton de ces réponses qui m'a fait réagir. Un ton contre productif qui plus est, á mon humble avis. Aprés on n'a peut ^etre pas la m^eme conception de la condescendance ;-))
RÉPONDRE
CIl y a 17 jours
Ben moi je trouve condescendant de dire aux autres femmes qu elles aguichent, sont inapproprié ou vulgaire de pas vouloir cacher leurs tétons, après faut pas s'étonner que les réponses soient pas aimables. Et si on répond de se faire taxer de politiquement correct, ce qui est un renversement plutôt épique, et enfin de s'entendre alors dire qu'on a rien compris. Mais bon, on a peut être pas la même conception de la condescendance 😉
RÉPONDRE
EmgéeIl y a 16 jours
;-) Pour le politiquement correct je suis d 'accord avec vous.
RÉPONDRE
AnneIl y a 16 jours
Heu, le ton, aussi virulent soit-il, est parfois justifié. Faut l'accepter hein, on peut dire n'importe quoi à la limite, mais faut s'attendre à ce que l'autre prenne la liberté de gueuler contre ce n'importe quoi.
D'ailleurs en tant que femme je passe ma vie à me justifier, pire à m'excuser, même à m'excuser de choquer car je ne porte pas de soutif, comme si c'était le but. Déjà il n'existe pas de bonne ou mauvaise féministe : il existe le féminisme. Et j'ai aucun souci avec celles qui refusent d'en être (on se battra quand même pour elles). Par contre qu'elles ne viennent pas me dire " je juge les vêtements d'une femme aguicheurs, ainsi que son téton (c'est à dire son corps), mais je suis féministe" : ce n'est pas féministe, ça ne l'a jamais été, ça ne le sera jamais.
Pour ce qui est de qualifier d'abject quelqu'un qui pense différemment, un peu de sophisme tiens, il me semble (j'espère) qu'une remarque raciste nous fait bondir, non ? Pourtant ce n'est que quelqu'un qui pense différemment de nous…
Un moment il faudrait aussi remettre en question certains automatismes, n'importe qui peut dire une connerie, n'importe qui peut aussi comprendre que d'autres sont peut-être plus renseigné(e)s sur la question. Il y a juste à regarder les commentaires, ça se voit tout de suite celles qui s'intéressent vraiment à la question, qui lisent, débattent régulièrement. Et les autres, qui ne sont pas moins intelligentes, mais qui peut-être, n'ont pas encore été assez déconstruites (le cliché, le patriarcat, les images culturelles, tout ça c'est bien tenace pour tout le monde !). Dans ce cas c'est quoi le mal de dire : ok j'avais pas vu ça sous cet angle, c'est vrai ça me gêne, je vais essayer de réfléchir au pourquoi. Au lieu de ça on nous sort le politiquement correct (encore une abjection : le féminisme politiquement correct, allez dire ça aux femmes battues, victimes de viol et pas entendues par la police, on parle de choses GRAVES).
Désolée pour Lise qui doit subir ces discussions, je me permets de poser ça là, parce que j'estime que c'est important, ce n'est pas de le but de te heurter, je comprendrai que tu ne postes pas mon commentaire.
RÉPONDRE
MilaIl y a 14 jours
Pour honnorer le travail de Lise qui se met en 4 pour proposer de bons articles sur la mode, je dirais que j'aime tout à fait le style de cette jeune femme. Urbain, simple et féminin, et que je vais de ce pas voir son blog...
Merci encore Lise 😀
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 14 jours
Merci ma chère Mila :)
RÉPONDRE
ArianeIl y a 6 jours
Merci pour cette analyse, j'ai toujours bcp aime son style!
Ps
j'aimerais bien pouvoir ne pas porter de soutif mais impossible ils tombent...
RÉPONDRE
ElsaIl y a 6 jours
Je viens de lire le débat... Et donc j'ai des jours je mets pas de soutif, des jupes courtes et coucher avec les mecs que je croise en boîte donc j'agiche et alors... et d'autres jours je suis en gros pull et cheveux crades...et alors....
RÉPONDRE
Ajoutez votre commentaire
Code anti-spam : veuillez recopiez le code numérique ci-dessus
POSTER
Instagram @tendancesdemode