MalveiraMalveira

Chronique #152 : Toronto-Malveira

1247
Surplombant l'océan et les sentiers côtiers, notre nouvelle maison (située dans un petit village portugais) nous offre une vie aux antipodes de celle que nous avons menée ces dernières années à Toronto. Les contrastes sont d'ailleurs si forts que je me suis dit qu'il serait amusant d'en faire la liste… 
Malveira

Le déjeuner


Toronto 
- "On prend à emporter chez le Japonais ?".
- "On propose à Greg d'aller déjeuner chez Jack Astor's ?".
- "Je me fais un sandwich et je mange devant mon ordi".
- "On va se promener, on trouvera bien quelque chose à grignoter sur la route".

Malveira 
- "Penses-tu qu'il existe des plantes anti-insectes qui nous permettraient de manger tranquillement dehors ? ".
- "Tu sais, il y a peu de chance que la mini araignée qui escalade ton verre d'eau soit la réincarnation d'un serial killer..." (et je ne m'adressais pas à Charles… ).
- "Pourquoi le poisson dans mon assiette il a encore sa tête ?".
- "Maman, tu nous racontes une nouvelle histoire d'aventurier ?" (j'écoute en ce moment le podcast Les Baladeurs et Charles est friand de mes retranscriptions accompagnant ses bouchées de dorade).

Le ménage


Toronto 
- La poussière étant rare au 56e étage, il nous suffisait de passer l'aspirateur une ou deux fois par semaine pour vivre dans un appartement propre et sain. 

Malveira 
- Entre le pollen, les continuels aller/retour intérieur/extérieur, le vent qui se lève dès 14h et les feuilles d'eucalyptus s'échouant régulièrement sur la terrasse, passer l'aspirateur une fois par jour dans toute la maison n'est guère du luxe. Sans parler des déjections d'insectes et d'oiseaux s'écrasant sur les baies vitrées, des toiles d'araignées se tissant à une vitesse vertigineuse et de la nouvelle passion de mon garçon de 6 ans pour la transformation de cailloux en pépites d'or (vive la gouache jaune)... Autant de choses qui me font mieux comprendre les propos de Charlotte, qui m'évoquait récemment les 8 heures de ménage hebdomadaire nécessaires lorsque l'on vit dans une maison...

Les activités


Toronto 
- Compter les nuages dans le ciel.
- Se demander quelles sont les balades dans la nature accessibles à moins de 40 minutes en voiture. 
- Calculer l'heure de retour desdites balades en fonction des embouteillages très fréquents.
- Faire de la luge dans le parc situé à quelques "blocs" de la maison.
- Slalomer en trottinette sur les trottoirs.
- Construire une forteresse de neige pour personnages Lego.

Malveira 
- Compter les boutons de moustiques au réveil.
- Choisir l'un des innombrables sentiers de randonnée partant de chez nous pour effectuer notre promenade de l'après-midi.
- Faire du bodysurf sur la plage d'Adraga.
- Composer des bouquets de fleurs de chardon munis de gants de jardinage.
- Vaincre sa peur en passant devant les chiens du village aux aboiements hostiles.
- Essayer de ne pas se faire totalement balayer par les vagues tonitruantes de Guincho.
- Perfectionner sa technique de tunnels pour Playmobils dans le sable humide des plages du coin.

La bande son extérieure


Toronto 
- Bruit de fond des voitures régulièrement entrecoupé par les sirènes des camions de pompiers. 

Malveira 
- Gazouillis des oiseaux en semaine et grondements de motos le week-end. 

Les odeurs


Toronto 
- Jasmin, frites, livres d'occasion, parfums de synthèse, café, béton encore humide, encens, donuts… En fonction des boutiques et des lieux croisés, les odeurs se suivent sans se ressembler, composant un patchwork olfactif faisant partie intégrante de l'expérience urbaine offerte par la mégalopole canadienne. 

Malveira 
- Depuis notre arrivée au Portugal, je suis assaillie de senteurs m'évoquant une boutique d'huiles essentielles. Après quelques recherches (et l'utilisation d'une appli permettant d'identifier les végétaux), je sais désormais que l'identité olfactive des abords de chez nous se compose du mix eucalyptus/pin/cistus ladanifer. Or, si les senteurs de ces deux derniers me sont relativement familières, celle du cistus ladanifer est une découverte. Son parfum ambré envahissant nos sentiers de randonnée est pour moi un véritable enchantement sensoriel...

Vivre en hauteur


Toronto 
- Habiter dans un appartement situé au 56e étage (180 mètres du sol).
- Voir les nuages arriver de très loin.
- Avoir une vue d'ensemble du trafic routier de downtown.

Malveira 
- Habiter dans une maison perchée 170 mètres au dessus du niveau de la mer.
- Voir les nappes nuageuses descendre du sanctuaire de Peninha surplombant le village avant d'aller s'échouer dans l'océan.
- Apprivoiser les différents visages de l'océan.
Malveira

Les courses alimentaires


Toronto 
- Étant alors entourée d'épiceries et de supermarchés ouverts 7 jours sur 7 (et pour certains 24h/24), j'avais pris l'habitude d'effectuer des courses quotidiennement. Il me semblait plus pratique de passer en coup de vent dans le magasin d'alimentation situé au sous sol de notre immeuble, d'attraper un paquet de pâtes chez Eataly en ramenant Charles de l'école ou d'acheter quelques fruits chez un petit primeur lors d'une balade que de prévoir les menus pour une semaine et de faire un plein en conséquence. 

Malveira 
- Le centre commercial le plus proche étant ici situé à 15 minutes en voiture, hors de question désormais de penser notre alimentation au jour le jour. Je me suis donc mise à planifier les menus et à dresser une liste détaillée de ce que je dois acheter pour tenir environ 5 jours. Et cela ne manque pas d'avantages : repas plus équilibrés, temps gagné, budget alimentaire moins conséquent, système D lorsqu'il manque un aliment… 

L'uniforme


Toronto 
- Hiver : doudoune, Timberland, slim, bonnet et gants fourrés.
- Eté : Birk', robe courte portefeuille et bijoux fins.

Malveira 
- Matin : short, pieds nus, débardeur loose.
- Après-midi : maillot de bain/short/chaussures de marche/tee-shirt/casquette/lunettes de soleil.
- Petite occasion (déjeuner avec des amis, rencontre avec les propriétaires de la maison...) : robe longue très simple, fin collier.

Le vent


Toronto 
- De puissantes rafales faisaient régulièrement osciller notre immeuble.

Malveira 
- Là où nous sommes, le vent fait pousser les arbres à l'horizontale. 

Mais aussi...


- Doigts bicolores (blanc/rouge - syndrome de Raynaud) VS marques de bronzage. 
- Impossibilité d'avoir un braque allemand VS possibilité d'avoir un braque allemand.  
- Sel "anti-gel" sous les semelles VS sable dans les baskets. 
- Donuts VS pastéis de nata
- Parties de cache-cache rapidement expédiées vs parties de cache-cache interminables.
- Écureuil VS petit lapin.
Suivez-nous sur , et
Partager l'article
Par Lise Huret, le 29 mai 2020
Vous aimerez également
Chronique #160 : Session de surf
Il y a 9 jours - 25
EN SAVOIR PLUS
Chronique #159 : Surfer, lire, aimer, créer
Il y a 1 mois - 66
EN SAVOIR PLUS
47 commentaires
Tous les commentaires
HelolapuceIl y a 3 mois
Un régal du début à la fin cet article :-) Coup de coeur pour l'écureuil VS le petit lapin
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 3 mois
Ah ce petit lapin... Il est tellement adorable ! Il vient nous dire bonjour tous les matins ;)
RÉPONDRE
miss agnesIl y a 3 mois
Il semble que votre nouveau lieu de vie soit idyllique, à part les moustiques. J'aime beaucoup cette liste en forme de comparaison, de voir comment s'adapter en fonction de lieu de vie....
Pour les moustiques, prendre de la vitamine B. Ils détestent. En homéo, c'est Ledum Palustre de mémoire avec d'autres sans doute (mon homéo de Montréal se faisait un mélange maison qui lui garantissait de faire fuir les moustiques tout l'été, j'aurais dû noter la recette).
RÉPONDRE
KrystelleIl y a 3 mois
Tu étais carence en vitamine b ? Avec un mauvais système immunitaire c est fortement probable,quand j etais petite je me faisais souvent piquer dans le sud
RÉPONDRE
miss agnesIl y a 3 mois
Apparemment, en remontant notre taux de vitamine B, on modifie la composition de quelque chose dans notre corps qui a tendance à agir comme repoussoir. J'imagine que ca doit changer quelque chose dans notre odeur corporelle, enfin c'est ce que j'ai compris, mais j'avoue que je ne suis pas experte. Il faudrait que je fasse plus de recherches pour savoir pourquoi ça contribue à les repousser.
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 3 mois
Je note pour la vitamine B. En fait moi je suis relativement épargnée : c'est Charles qui se fait dévorer. Je vais en parler avec notre docteur :) Merci !
RÉPONDRE
AlixIl y a 3 mois
Le choc n’est pas trop fort pour Charles?
Clairement je préfère le Portugal à Toronto à travers ce que tu racontes! On vit à la campagne en Vendée et c’est à peu près la même chose, sans la vue de rêve sur la mer 😢
Les menus sur la semaine c’est très très pratique. Contraignant sur le moment mais c’est tellement plus simple dans la semaine quand on travaille!
RÉPONDRE
GaranceIl y a 3 mois
J'adore ces listes ! Cela donne envie d'aller au Portugal, je ne m'y suis jamais rendue...
@Alix : Nous sommes voisines, mais moi j'habite dans l'immense chef-lieu du département, je me sentirais presque urbaine !
RÉPONDRE
AlixIl y a 3 mois
Ahah clairement après être passée par Bordeaux, Paris et La Roche pour finir dans une petite ville et m’y sentir vraiment bien, même revenir à La Roche me ferait un choc... On oublie vite l’émulation si excitante des villes quand on multiplie sa qualité de vie par dix. et pourtant avec le métier de mon mari ça finira bien par arriver...
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 3 mois
Charles avait très envie de vivre "dans la nature". Donc il est très content du changement.
Cela dit, il reste un petit citadin, donc il doit apprendre à accepter les bestioles qui volètent autour de nous lors des promenades et autres petites nouveautés ;)
RÉPONDRE
AlixIl y a 3 mois
Tu n’as plus qu’à lui offrir un kit d’observation pour en faire une aventure! Les miens ils faut plus les empêcher de faire des bisous aux vers de terre et de caresser les abeilles...
(https://www.natureetdecouvertes.com/enfant/jeux-pl...)
RÉPONDRE
AlixIl y a 3 mois
*il faut
RÉPONDRE
CarolineIl y a 3 mois
Ca a l'air magique... ok, les courses sont plus compliquées, mais aussi plus organisées! Et puis, les odeurs, la mer, le vent de dingue (la côte portugaise est tellement venteuse!) et les pasteis. Envie d'être au Portugal.
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 3 mois
Le vent... C'est un truc de folie quand même ! J'adore cela ;)
RÉPONDRE
VictoriaIl y a 3 mois
C'est sans hésitation que je pencherais pour la vie à Malveira : plus douce, moins stressante. Et le contact avec la nature : ça n'a pas de prix !

Et à 100% pour le chien <3
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 3 mois
Ah le chien...
Je me pose un milliard de questions :
Est-ce qu'un braque peut vivre dehors et être heureux ?
Est-ce que j'arriverai à le dresser ?
Est-ce que sa présence ne va pas ajouter un stress supplémentaire dans nos vies ?
Que ferons-nous de lui lors de nos voyages ?
RÉPONDRE
lillyIl y a 3 mois
Un chien, braque ou pas, Lise, c'est un deuxième enfant, avec les soucis et les bonheurs, forcément.. moi j'ai envie d'une femelle épagneule breton. Cà a aussi des longs poils et des oreilles toutes douces :-)
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 3 mois
C'est aussi ce que je pense. D'où la question chien ou deuxième enfant ? ;)))
RÉPONDRE
ClémenceIl y a 3 mois
Aaaah le Portugal! Un de mes pays préférés (avec le Canada entre autres!) il me tarde d'y retourner. L'attente sera longue...
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 3 mois
Peut-être pas si longue ;)
RÉPONDRE
Réré Il y a 3 mois
Comme j’envie ce mode de vie que vous avez choisi ,je n’aurais jamais eu ce courage .admiration totale .
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 3 mois
"je n’aurais jamais eu ce courage" : c'est que tu n'en avais pas fondamentalement envie ;) Je pense que l'on fait ce que notre instinct nous dicte de faire :)
RÉPONDRE
réré Il y a 3 mois
C’est tout à fait ça et je ne l’ai même jamais imaginé, et quand je vois ce que vous faites je suis béate d’admiration et aussi envieuse
RÉPONDRE
BlondieIl y a 3 mois
Gros gros coup de coeur d'expat' pour cet article!
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 3 mois
Merci ma chère Blondie :)
RÉPONDRE
AkIl y a 3 mois
Filets anti-moustique dans les fenetres.
C'est la seule chose qui marche.
Depuis 20 ans j'habite a la campagne. Tout est supportable - le vent, la pluie, la boue, meme la poussiere - mais pas les moustiques.
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 3 mois
Raghh impossible ici car ce ne sont que des baies vitrées coulissantes :///
RÉPONDRE
ZeilaIl y a 3 mois
Lise, c'est pas impossible: Essayez de voir s'il était possible commander des moustiquaires adaptées à vos ouvertures, par exemples coulissantes sur des fins cadres en bois juxstapposés aux baies vitrées. Normalement, cela ne devrait pas etre cher: les artisans du coins devraient le faire d'hab.
RÉPONDRE
Mlle C.Il y a 3 mois
Bonjour Lise,

Je profite de cet article parce que j’ai souffert aussi du syndrome de Raynaud (et que depuis, je n’ai fais qu’une crise en 7 ans... alors que je vis dans une ville froide et humide!)
Traitée par l’homéopathie, c’est ultra efficace ! Je peux rechercher ce que j’avais pris si ça t’intéresse (je me souviens à quel point c’était douloureux !)
Sinon, ouah, quelle nouvelle vie! Le Canada m’a toujours attirée mais cette nature portugaise me laisse rêveuse...
Bonne installation !!
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 3 mois
Merci ! Je vais me renseigner car même si je ne suis plus au Canada, lorsque je sors de l'eau ici j'ai encore les doigts blancs :/
RÉPONDRE
anninaIl y a 3 mois
ah oui Mlle C. moi aussi ça m'intéresse ... j'ai les doigts blancs (et les pieds) quand je sors de l'eau (or comme toi lise, j'aime faire du surf ... donc ça me gêne) au ski (malgré les chaufferettes) et aussi quand je tiens quelque chose de froid (caddie dans un supermarché / guidon de vélo ...) donc je suis preneuse aussi de conseils homéopathiques. ;)
RÉPONDRE
mlle chéchéeIl y a 3 mois
J'ai retrouvé les infos!
Alors, il fallait prendre en alternance 1x par semaine :
-sepia 15ch (les petits tubes, 1 dose à prendre en un coup!)
- silicea 15ch (idem!)
pendant 3 mois.
J'espère que ça sera aussi efficace pour vous! :)
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 3 mois
Merci !
RÉPONDRE
anninaIl y a 3 mois
merci beaucoup <3
RÉPONDRE
SashaIl y a 3 mois
Un chien est une vraie source d'équilibre de vie, toutes les questions s'envolent dès qu'il est là :)
RÉPONDRE
ZeilaIl y a 3 mois
Ah oui! je me demandais en fait comment TdM aurait pu passer si vite sur ce déménagement-transbordement océanique, et pendant le confinement, en plus! Ce fut un très joli moment, merci ! (comme toujours, j’en redemande !)
RÉPONDRE
violette.bIl y a 3 mois
Trés chouette , avec un angle de description intéressant .
Ayant curieusement envie d'ailleurs ( why ? 😉)( mon voyage de l'année au Japon annulé en plus ) cela m'a bien plu cette liste pour aller voir ailleurs si j'y suis .
Le Portugal semble plus proche , moins de heurts quand dans une ville de gratte ciels , et le climat plus doux apparaît moins hostile pour moi .
RÉPONDRE
Coline NelsonIl y a 3 mois
Très bon article qui fait voyager et sourire en quelques secondes.
RÉPONDRE
BabelIl y a 3 mois
Ah les moustiques et autres delicieuses petites bestioles: ils sont ma hantise aussi! Et pourtant, j'aime tellement la nature...
Sinon, le Portugal me donne très envie depuis quelques années déjà et là, encore plus avec cette description pleine de poésie qui est faite ici😊
PS c'est toujours aussi agréable de vous lire Lise: merci!
RÉPONDRE
marmotteIl y a 3 mois
Quel dépaysement!!Je suis très intéressée par ton application pour identifier les végétaux. Serait il possible de la connaitre?
Profitez bien des vagues!!!! gros manque en ce moment!!!!
RÉPONDRE
AnaIl y a 3 mois
idem!! stp
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 3 mois
RÉPONDRE
GranpiIl y a 3 mois
Merci chère Lise, justement j'en cherchais une!!
RÉPONDRE
GranpiIl y a 3 mois
Hé hé, les négociations concernant l'acquisition d'un chien vont bon train j'ai l'impression!! Charles réussira t'il à convaincre ses parents??
L'histoire de celui qui a peur de l'araignée m'a bien fait rire ;))
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 3 mois
Bien évidemment l'arachnophobe tient à conserver l'anonymat, mais sachant que ce n’est ni moi, ni Charles... Je te laisse faire tes déductions :)
RÉPONDRE
marmotteIl y a 3 mois
Merci++++
RÉPONDRE
ArianeIl y a 3 mois
Pour les moustiques et autres insectes , je propose de planter de la lavande devant les portes fenêtres!
RÉPONDRE
Ajoutez votre commentaire
Code anti-spam : veuillez recopiez le code numérique ci-dessus
POSTER
Instagram @tendancesdemode