Bureau HarvardBureau bibliothèque

Chronique #153 : Mon bureau, évolution et envies

Avec sa silhouette studieuse et son bois usé par mes aînés, le bureau de ma chambre d'enfant - puis d'adolescente - fut des années durant mon château fort, mon île, ma tanière. Situé dans une maison immense où s'ébattait une fratrie de 6 enfants, il était l'endroit où je retrouvais mon unicité. Je n'étais alors plus l'une des 6, mais le petit démiurge de mon propre univers…
Bureau Harvard
Cet univers était alors constitué de : 
Trois tiroirs. Dans le premier siégeaient 3 boîtes d'allumettes que j'avais rembourrées de tissus afin de les rendre confortables pour mes minuscules elfes imaginaires apprivoisés. Dans le second, des matériaux en tous genres s'accumulaient en vue de possibles bricolages. Quant au troisième, il renfermait dessins, histoires, poèmes, cartes aux trésors et plus tard correspondances amicales et amoureuses.
Une surface plane éclairée par la vieille lampe d'ingénieur des mines de mon grand-père et partiellement recouverte par une joyeuse accumulation de feuilles blanches, de marrons d'Inde ramenés du jardin et de boîtes de conserve reconverties en pots à crayons… 
Un mur (auquel le bureau était accolé) qui devint rapidement le miroir graphique de mes émotions. J'y accrochais des vers de Mallarmé, des coupures de journaux m'interpellant, les couleurs que je créais avec mes gouaches, les photos ramenées d'Inde par mon père, les dessins de mon frère ainsi que les vers de la tirade finale de Cyrano de Bergerac.

Il me suffisait alors de m'asseoir à ce bureau sans prétention pour que l'extérieur se floute, que les problèmes s'éloignent et que la nécessité de créer s'impose. 

Or, une fois envolée du nid familial, je n'ai jamais plus réussi à recréer cette bulle quasi mystique. Il faut dire que mon bureau est devenu au fil du temps un élément du mobilier comme un autre, aussi fonctionnel qu'interchangeable. Il me suffisait en effet de poser sur une table quelconque mon laptop, mon clavier, ma souris sans fil, mon agenda et un gri-gri (une fleur, un gadget souvenir, l'étiquette de la griffe d'une amie...) pour que celle-ci devienne mon lieu de travail. Au fil des ans, j'ai ainsi fini par accepter cette nouvelle neutralité, cette dématérialisation, ce pragmatisme extrême à des années-lumière de la créativité fertile que générait chez moi le vieux meuble de mon enfance. 
Bureau bibliothèque
Oui mais voilà, je ne sais pas si cela tient au fait de vivre actuellement 24h/24 avec Charles ou à l'apparition du sentiment diffus - mais bien réel - d'avoir enfin trouvé ma place, toujours est-il que je n'ai jamais eu autant envie de trouver un successeur spirituel au bureau de mon enfance. Un bureau navire, au bord duquel je pourrais monter chaque matin et voguer au large… 

Alors je rêve. Je me promène sur la toile en quête d'inspiration. J'élabore les contours de mon fantasme. Je sais que ledit bureau ne prendra pas place dans un espace fermé (j'écris mieux lorsque la vie s'agite autour de moi) et devra être suffisamment massif pour ne pas donner l'impression de s'excuser d'être là. Je veux une bulle blindée, mais transparente. Je ne veux pas m'intégrer au design de la maison (voir ici), je ne veux plus de ce minimalisme photogénique que je continue de trouver esthétique (voir ici et ) mais qui ne correspond plus à mes attentes. Je veux un meuble qui me touche, un compagnon chaleureux. Si je le pouvais, je choisirais le bureau de mon grand-père au plateau partiellement recouvert de cuir, aux tiroirs profonds, aux pieds gainés de cuivre et à l'odeur si particulière (mélange d'encre et de tabac). À suivre...
Suivez-nous sur , et
Partager l'article
Par Lise Huret, le 03 juin 2020
Vous aimerez également
Chronique #160 : Session de surf
Il y a 11 jours - 25
EN SAVOIR PLUS
Chronique #159 : Surfer, lire, aimer, créer
Il y a 1 mois - 66
EN SAVOIR PLUS
27 commentaires
Tous les commentaires
Svs au LuxbgIl y a 3 mois
Chère Lise,

Merci pour cet article, j’aime beaucoup ces introspections que tu nous livres.
Peut-être pourrais-tu chiner ce fameux bureau ? Un meuble qui aurait un vécu. N’y-a-t-il pas de petits brocanteurs près de chez toi ?

Je te souhaite un bel après-midi,
Affectueusement
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 3 mois
Il doit sûrement y en avoir :) C'est bien dans mon intention de prospecter ;)
RÉPONDRE
Anne-ClaireIl y a 3 mois
comme je te comprends!

mon bureau depuis l'enfance est mon repère, davantage meme que mon lit!

mon petit bazar rassurant et sécurisant!

même dans mon bureau d'avocat j'ai eu besoin de recréer chaque fois ma petite caverne!

bonne recherche!
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 3 mois
"même dans mon bureau d'avocat j'ai eu besoin de recréer chaque fois ma petite caverne! "

Y es-tu parvenu ? Et si oui, comment ?
RÉPONDRE
Anne-ClaireIl y a 3 mois
quelques objets familiaux et d'enfance et surtout une certaine harmonie entre les matières, les odeurs ...
de petits plateaux émaillés pour mettre des crayons, un presse papier familial, une mini icône....bref, une belle table en chêne simple mais super élégante.
je n'ai jamais pu travailler sur une morceau de table de salle à manger, même étudiante, j'ai tjs eu besoin d'une table pour laisser mon travail, un endroit dédié...de fils en aiguilles, j'ai trouvé mon équilibre.
bonne quête !
RÉPONDRE
mirabelleIl y a 3 mois
comme je comprends, le bureau plus que le lit…
chez moi encore, mon bureau est plus intime que ma chambre, mon bureau c'est moi à cœur ouvert, la chambre c'est juste l'endroit où je dors…
au travail tout pareil : des gris-gris sur le bureau, une boule à thé, des pots en boites de conserve, un bout de fil de fer tordu en forme de coeur
RÉPONDRE
AnnaMIl y a 3 mois
comme je te comprends ! personnellement je fantasme depuis l'enfance sur un bureau à cylindre qui fait un vrai petit univers, même si - réalisme aidant - je n'en ai finalement jamais acheté car probablement pas pratique dans la vraie vie !

Nul doute que tu trouveras ton bonheur sur Selency ou sur Le Bon Coin ou son équivalent portugais ; perso je meuble et décore 80% de mon appartement avec ces deux sites :)
RÉPONDRE
AnnaMIl y a 3 mois
genre ceci, en version retapée ?
https://www.selency.fr/produit/66QHFJQJ/vieux-coff...


curieuse de savoir ce que tu recherches !
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 3 mois
En fait, je ne pense pas pouvoir le trouver sur un site internet car j'ai vraiment besoin d'avoir un coup de coeur aussi visuel que "sensoriel" ;)

Je n'ai pas d'idée arrêtée sur le modèle que je recherche. J'espère une rencontre inattendue qui cochera tous mes désirs inconscients !
RÉPONDRE
miss agnesIl y a 3 mois
Maintenant que tu as envoyé ta requête vers l'univers, ce bureau, tu vas le trouver. Peut-être au détour d'un chemin, ou dans l'équivalent d'un vide-grenier, réel ou virtuel. Bonne chasse !
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 3 mois
J'espère que tu as raison et que l'univers t'entendra ;)
RÉPONDRE
nuiIl y a 3 mois
Mallarmé, éthéré, doux, lumineux.
Son influence est encore présente dans ton écriture, je crois.
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 3 mois
C'est un beau compliment, merci :)
RÉPONDRE
vmode9Il y a 3 mois
Ce n'est pas tant le bureau qui importe mais l'endroit où il est placé - si tu as un point de vue à l'intérieur de la maison aussi canon que ce que tu nous montres de ton nouvel environnement, un tréteau et blanche en bois suffira :-)
Pourtant à Paris, de mon bureau je suis en symbiose avec les arbres très denses de l'intérieur de ma résidence (comme une maison dans les arbres). Je crois que si je n'avais pas ça, je ne pourrais plus tenir :-)
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 3 mois
Je pense que les deux sont liés, mais que la vue ne fait malheureusement pas tout. Depuis des années, j'ai toujours eu des vues folles (skyline au Canada, océan ici) et il me manque néanmoins quelque chose.
J'ai besoin d'un meuble qui m'ancre pour que je puisse m'évader dans la vue qui s'offre à moi et dans mes idées :)
RÉPONDRE
RouletabilleIl y a 3 mois
J’adore le deuxième bureau au milieu des livres, je rêve d’une bibliothèque (la pièce, pas le meuble) avec des rayonnages jusqu’au haut plafond ... mon appartement étant déjà pourtant très très rempli de livres (dessus de portes, toilettes ..)
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 3 mois
Ahhhh la bibliothèque : le fantasme absolu !
RÉPONDRE
BlondieIl y a 3 mois
Comme je te comprends! En m'expatriant, dans le frêt, j'ai ajouté un bureau qui me plaisait et qui ressemblait à "ce qui se fait". Je l'aimais beaucoup mais il n'est jamais devenu MON bureau. J'ai passé mon temps à écrire dans un excellent fauteuil avec, en guise de table, une sorte de plateau à petit-déj' de chez Habitat. C'était parfait. Ici, dans notre nouveau chez nous, j'ai une table de récup' et une chaise-fauteuil assez confortable et c'est vraiment bien. Je sais depuis longtemps que mon bureau doit être un meuble et une vraie bonne chaise et non "une chambre à moi": j'aime écrire dans le salon-cuisine, avec la télé allumée ou de la musique. Ce n'est pas isolée que je suis le plus productive, ni vraiment à l'aise. Un jour, j'essaierai d'avoir une pièce à cette unique dessein, pour vérifier. Je sais aussi que je ne suis pas heureuse si mon bureau fait face au mur, j'ai besoin de voir "devant". Devant moi? C'est sans doute parce que je m'extraie du monde en permanence (tout en y participant). Je ne peux pas t'envoyer de photo mais tu y verrais, à gauche, une photo encadrée de Paul Auster (qui semble me dire "bosse, bosse, bosse. Tu ne feras rien de bon dans la facilité" sans aucune complaisance. Auster n'est pas un mec facile!), une tasse de chaï latte corsé et surtout, et c'est pourquoi je te dis ça: un trio de marrons d'inde (les 1ers de chaque saison) porte-bonheur. Ceux-là, sont ceux que j'ai ramassés avant de quitter Anglet et ils ont une valeur excessive et magique.
(Je n'ai de cesse de tanner mon mec pour qu'il trouve un travail au Portugal!)
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 3 mois
"Je sais depuis longtemps que mon bureau doit être un meuble et une vraie bonne chaise et non "une chambre à moi": j'aime écrire dans le salon-cuisine, avec la télé allumée ou de la musique" :
Same here ;)

Et vive les marrons d'inde !
RÉPONDRE
EstarlaIl y a 3 mois
Très beau cet article ! Je n'avais pas un beau et ancien bureau, mais un bureau que je me suis choisie moi même quand j'ai eu enfin ma chambre à moi, et qui est aussi devenu mon repère pendant des années. J'adore le retrouver encore maintenant lorsque je vais chez mes parents et je continue à trouver des pépites dans ses tiroirs. J'espère que tu nous montreras ton nouveau bureau quand tu l'auras trouve Lise ! D'autre part, c'est ta phrase sur avoir trouvé ta place qui me laisse songeuse...
RÉPONDRE
VirginieIl y a 3 mois
Moi aussi, je reste songeuse à la lecture de cette phrase, je suis curieuse d'en savoir plus :D
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 3 mois
Trouver ma place : je sens que je suis arrivée quelque part. C'est confus mais très intense. Je sens que pour la première fois dans ma vie d'adulte je suis alignée avec le lieu où je me trouve. A moi désormais de tout faire pour y faire pousser de solides racines :)
RÉPONDRE
AkIl y a 3 mois
Je te comprends tout a fait.
Ca fait 20 ans que je traine avec moi, de place en place, mon bureau recompose de plusieurs meubles anciens, plus ou moins authentiques.
Et je dois avouer que j'ai du mal a me concentrer ailleurs qu'a mon bureau.
Si tu veux j'ai toujours contact avec l'artisan qui m'a fait ce bureau (il vent et renove des meubles anciens).
Seul probleme - il est a l'autre bout d'Europe.
Mais si les oranges peuvent faire le voyage, pourquoi pas un bureau.
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 3 mois
Ton bureau doit être extraordinaire !

Merci pour ta proposition mais comme je l'écrivais plus haut, j'ai besoin de toucher, de sentir un meuble avant de l'acheter ;)
RÉPONDRE
SamanthaMIl y a 3 mois
Moi j'ai toujours détesté les bureaux neufs depuis petite. Le mien avait appartenu à ma grand mère puis à ma mère et ma tante. Il a été modifié à chaque fois selon les goûts de son possesseur et l'époque. Je t'invite vraiment à aller vers le vintage, quitte même à le prendre pas tout jeune pour le retaper un peu. Ce processus permet vraiment de se l'approprier et de créer un attachement à l'objet. Bon après il faut choisir l'état selon ses compétences de bricoleur pour ne pas faire un massacre non plus lol. Bonne chance dans ta recherche ! Il faudra nous le montrer !
RÉPONDRE
ArianeIl y a 3 mois
Pour moi, mon bureau, c'est dans des cafés ))
RÉPONDRE
matchingpointsIl y a 3 mois
En fait, vous voulez bien vous re-confiner mais dans un endroit de votre choix ! Le bureau, le souvenir de votre enfance, c'est ce monde dont vous rêvez...
RÉPONDRE
Ajoutez votre commentaire
Code anti-spam : veuillez recopiez le code numérique ci-dessus
POSTER
Instagram @tendancesdemode