Défilé Prada - Automne-Hiver 2008-2009

Entier, racé et sans compromis, Prada a proposé pour l'hiver prochain un vestiaire qui devra s'infuser quelque temps avant d'emballer les fashionistas. Cependant, on ne peut que saluer le talent de Miuccia Prada qui, passant d'un univers à l'autre, ne perd pas une goutte de sa créativité. Entre intellectualisation de la mode et détournement des us et coutumes du classicisme, ce défilé gagne à être scruté à la broderie près.
Défilé Prada

Austérité, rigueur et sévérité sont les premiers mots qui nous viennent à l'esprit lorsque l'on visionne la collection. L'omniprésence de la dentelle, associée à un champ pictural un rien quinquagénaire et à une élégance très collet monté, nous désarçonne quelque peu. En effet, après avoir été subjugué par la poésie onirique du défilé été 2008 de la griffe, un tel retour à l'ordre rafraîchit notre enthousiasme. Autant les toilettes estivales toutes de manga peintes et de lisérés gainées respiraient la jeunesse et l'éclectisme stylé, autant les dentelles au crochet de l'hiver prochain sont à priori rédhibitoires.

Cependant, Miuccia Prada (qui semble être passée maître dans l'art du chaud/froid, de l'arrière-goût et de la vision en deux temps) met en abîme la rigidité bourgeoise qui semble l'avoir inspirée, et détourne le tout avec subtilité. Nous sommes donc loin du dressing d'une Baronne de Rothschild, et finalement bien plus proches de celui d'une jeune fille de bonne famille en pleine rébellion.

Certes, la dentelle envahit tel un lierre vorace les panoplies arpentant le podium, mais elle joue la transparence et se porte sur des combinaisons chair ultra mini. Ce qui pouvait paraître puritain prend alors des allures de lingerie un rien sulfureuse. Les paletots structurés dévoilent ainsi un ventre plat en trompe-l'œil, tandis que les jambes jouent les clairs-obscurs sous des ouvrages nervurés. Et si les longueurs glissent en dessous du genou, elles sont vite dédramatisées par des bottines de cuir tendance SM.

Défilé Prada

La créatrice joue décidément avec les bonnes manières : plus ses coupes sont classiques - voire rétro - plus la matière les dévergonde. Ainsi, une robe droite très chic devient, sous les feux des projecteurs, plus combinaison que tenue de cocktail. Et lorsqu'elle couvre pudiquement ses silhouettes du haut du menton jusqu'à mi-mollet, Miuccia Prada parvient à leur apposer une touche d'évidence luxueuse sertie de modernité, qui les éloigne du total look frigide des ladies british.

Par mille détails subtils, Miuccia Prada parvient à nous séduire. En nous proposant une collection à l'écart des tendances, 100% Prada et un brin intellectuelle, la madone italienne flatte notre ego en nous refusant la facilité...

©photo : Vogue

Partager l'article
Par Lise Huret, le 20 février 2008 dans Défilés
Vous aimerez également
Défilé Prada - Printemps/été 2015
Il y a 2 ans - 10
EN SAVOIR PLUS
Défilé Prada - Automne/hiver 2014-2015
Il y a 2 ans - 9
EN SAVOIR PLUS
Inscrivez-vous à la newsletter
OK
7 commentaires
Tous les commentaires
CohibaIl y a 8 ans
C'est toujours la même chose, avec Prada : dans un premier temps, ça nous laisse perplexes et dubitatives, et ensuite c'est le grand amour.
A titre très personnel, je ne suis pas du tout adepte de la dentelle. Mais il faut digérer toute cette nouveauté.
La collection p/é 2008 m'avait un peu déroutée au début, mais aujourd'hui je la trouve absolument sublime. Alors, avec celle-ci ce sera peut-être la même chose, allez savoir.
RÉPONDRE
yopIl y a 8 ans
moi non plus la dentelle nana

mais que j'ai adore le tye dye de prada
RÉPONDRE
BerangereIl y a 8 ans
C'est super beau c'est clair mais ce qui me fait le plus rire c'est que c'est une collection hiver sans trop de vêtement chaud.

J'ai vu beaucoup de photos en plus sur prestigium en lien
RÉPONDRE
karine dutoussoIl y a 8 ans
c'est pas faux ce que tu dis berangere

merci pour le lien
RÉPONDRE
val'Il y a 8 ans
superbe les photos merci
Concernant les photos de défilé j'ai trouvé un article qui parle de vous
RÉPONDRE
CécileIl y a 8 ans
moi j'aime bien quand même c'est bien ..
RÉPONDRE
sebIl y a 8 ans
comme vous je trouve que les collections prada sont toujours un répétitives et puis la dentelle au début c'est sypa mais après on en a un peu marre
RÉPONDRE
Ajoutez votre commentaire
Code anti-spam : veuillez recopiez le code numérique ci-dessus
POSTER
Instagram @tendancesdemode