Chaussures - Tendances automne/hiver 2014-2015

Cette saison, les souliers plats tiennent le haut du pavé, les ballerines pimentent leur allure, les godillots marquent le pas, les talons hésitent entre micro hauteur et ergonomie expérimentale,  tandis que les santiags nouvelle génération et autres bottines "jolie dame" challengent les fashionistas : petit tour d'horizon des principaux courants "shoesesques" de l'automne/hiver 2014-2015...

La quête du léopard

La quête du léopard
Parfait allié des teintes camouflages de cet automne, l'imprimé léopard se propose d'insuffler une démarche féline à nos souliers. Difficile cependant de dénicher un modèle alliant design élégant et tacheté de bonne facture... On pense notamment aux mocassins Isabel Marant (dont l'ergonomie pantouflarde ruine le motif parfait), aux escarpins Gianvito Rossi (dont l'imprimé manque de naturel) ou encore aux ballerines de la griffe Chloé (dont l'allure enfantine ne sied guère au tacheté suave). C'est pourtant chez cette dernière que se trouve la bonne équation de saison : entre sobre détail doré, esprit chelsea boots et tacheté irréprochable, les bottines de la maison parisienne se hissent sans difficulté sur la première marche du podium.
On retiendra qu'en matière de souliers léopard, l'imprimé est tout aussi primordial que l'ergonomie (on prendra donc soin d'éviter les chaussures affichant un glamour trop premier degré).

Le goût du pointu

Le goût du pointu
Oubliées ballerines Repetto et autres souliers plats aux bouts gentiment arrondis : l'heure est aujourd'hui à l'affûté, au saillant, au pointu. Bien décidée à rehausser la "sexyness" de la latitude zéro, les créateurs ont en effet choisi de parer leurs ballerines et autres mocassins de bouts pointus dignes des escarpins de quelque maîtresse dominatrice et de leur apposer tacheté léopard (Jimmy Choo), imprimé révolver (Miu Miu), détail derby (Tabitha Simmons), brocart fleuri (Dolce&Gabbana), peau de serpent bouton d'or (Céline) ou encore résille floquée (Jimmy Choo).
Et si les ballerines à studs de chez Valentino restent un must en matière de séduction, les ballerines pointues de chez Chloé réussissent quant à elles à tirer leur épingle du jeu en misant sur une tonalité plus cool que sexy grâce aux fameux clous des boots Susanna.
Dans la pratique, ces substituts chics aux traditionnels talons gagneront à bouder les looks classiquement féminins en délaissant la jupe droite au profit d'un jean boyfriend roulotté sur la cheville, d'un bermuda fluide, d'un slim 7/8 ou encore d'un pantalon masculin oversize.

Quelques modèles : 1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6

Bottines néo 1900

Bottines néo 1900
Semblant tout droit sorties du roman "Au Bonheur des Dames", les bottines pointues, lacées et enserrant étroitement la cheville aperçues sur le podium Saint Laurent Paris printemps/été 2014 se voient reconduites cette saison (à découvrir : les tendances bottines hiver 2016). Il faut dire qu'entre kitten heels et dégaine rétro chic, celles-ci se révèlent parfaites pour twister les pièces army du moment : on les imagine ainsi parfaitement associées au look pardessus kaki/slim 7/8/pull fin col roulé noir. Celles désirant accentuer la dimension ultra féminine de ce genre de bottines pourront opter pour des créations un peu plus audacieuses, à l'instar des bottines hautes perchées signées Tabitha Simmons ou des modèles sensuellement ajourés de Gianvito Rossi et d'Hedi Slimane.

La santiag expérimentale

La santiag expérimentale
Longtemps délaissée par les fashionistas pour cause d'ADN country trop premier degré, la santiag a récemment vu son horizon s'éclairer grâce à l'intrépide Alexander Wang. Il faut dire qu'entre motifs thermoréactifs, résille sporty, talons aiguilles (ou biseautés), découpe asymétrique et détails utilitaires, les santiags ayant accompagné les looks rétro-futuriste du défilé A/H 2014-2015 parviennent à renouveler le genre avec brio. On laissera donc à Hedi Slimane ses modèles bien trop terre-à-terre et on plongera avec entrain au sein de cette parenthèse ludico-shoesesque offerte par le Petit Prince de la mode new-yorkaise.

Une touche de paillettes

Une touche de paillettes
À l'heure où bleu marine, longueurs midi, rayures costumes, pardessus opulents et pantalons masculins envahissent les pages de magazines, certains créateurs ont décidés de dérider un brin l'allure légèrement austère des silhouettes de l'automne 2014. Désireux de faire twister rigueur militaire et total looks réglisse, Hedi Slimane, Sandra Choi (Jimmy Choo) et Marc Jacobs parent en effet leurs souliers d'une myriade de sequins. Et si les babies Saint Laurent Paris font pâle figure au côté des modèles glitter Miu Miu de 2011, les slip-on Jimmy Choo à la scintillante robe carbone, les sandales Marc Jacobs aux talons sertis de micro sequins bleu marine et les bottines en lurex Céline seront quant à elles idéales pour réveiller une sage petite robe noire ou un slim noir taille haute roulotté sur la cheville.

Le godillot récidive

Le godillot récidive
Fort de la résurgence de la tendance army, le godillot noir se propose une nouvelle fois d'accompagner notre hiver. On distingue en la matière deux écoles, l'une désirant coller au mieux à l'esthétique utilitaire de ce genre de bottines et l'autre cherchant - via moult artifices - à égayer leur allure martiale. Une tentative risquée, au vu de la propension desdits artifices - voir ici et - à conférer un look gadget à ces bottines masculines. Pour ne pas se fourvoyer, on pensera dès lors soit à opter pour un modèle 100% roots (Robert Clergerie) que l'on apaisera au contact d'un look féminin, soit pour une paire de boots au design sobre mais au cuir luxueux (Saint Laurent Paris).

Quelques modèles : 1 - 2 - 3

Variation autour de la chelsea boot

Variation autour de la chelsea boot
Tour à tour expérimentale chez Christopher Kane, joliment revisitée chez Alexander Wang, déclinée en mode "kitty" chez Charlotte Olympia ou parée d'une boucle de Père pèlerin chez Givenchy, la chelsea boot de saison questionne avec humour et inventivité sa nature classique. Son monochrome noir lui permettant toutes les audaces, on n'hésite pas à investir dans un modèle susceptible de booster pièces sages et autres palettes de couleurs sans histoire.

Quelques modèles : 1 - 2 - 3

À noter également :


Le plat est plus que jamais en vogue.
Les kitten heels continuent de faire de l'ombre aux talons aiguilles.
L'esthétique "boots de montagne" concurrence les confortables Uggs (Isabel Marant, Zara, Anniel).
Aussi insolite soit-il, le gimmick de la "chaussette intégrée" fait école (Christopher Kane, MSGM, Tamara Mellon, Louis Vuitton).
Afin de dérider leur allure austère, les chaussures noires se parent de détails métalliques ou de cristaux fantaisie (Valentino, No21, Burberry, Marni).
Grâce à Chanel, la running de ville reste au goût du jour.
Entre bottines zippées et mocassins relookés, Tod's tire son épingle du jeu.
Les escarpins léopard Isabel Marant, les compensées Stella McCartney, les bottes aux talons constructivistes Prada, les bottines en poulain Fendi, les baskets Chanel, les bottines Louis Vuitton, les mocassins pointus Céline et les sandales à talons vis Givenchy figurent tous en bonne place sur la liste des must have de saison.
Les slip-on continuent d'être dans les bonnes grâces des créateurs (Céline).
La présence massive - voir ici, ici et - de talons compensés chez Prada et Céline risque de faire remonter la cote de ces derniers. À confirmer lors des prochaines fashion weeks...
Le style patchwork délaisse les plaids au profit des souliers de saison (Valentino, Pierre Hardy, Dolce&Gabbana).
On laisse à Anna Dello Russo les trop expérimentales bottines de pluie Miu Miu, les escarpins doublés de shearling Chloé et les sandales paquebot Céline.
Le profil bombé sur l'arrière des souliers Louis Vuitton et Dries Van Noten confère à ces derniers une allure insolemment sexy.
Les teintes pastel perdent de leur naïveté au contact de designs osés (Givenchy, Phillip Lim).
Partager l'article
Par Lise Huret, le 18 août 2014 dans Les tendances
Vous aimerez également
Chaussures - Tendances automne/hiver 2016-2017
Il y a 3 mois - 21
EN SAVOIR PLUS
Chaussures été 2016 : l'anti wishlist
Il y a 6 mois - 28
EN SAVOIR PLUS
Le charme intemporel des Tricker's
Il y a 10 mois - 36
EN SAVOIR PLUS
Inscrivez-vous à la newsletter
OK
16 commentaires
Tous les commentaires
ZoeIl y a 2 ans
Vie à Montréal oblige, pour moi ce sera Ugg et Sorel ! Et comme le confort est de mise, je privilégie les bons basiques : une paire de repetto et une de converse!
Mais je me laisserais bien tenter par une paire de slip on...
RÉPONDRE
SamIl y a 2 ans
La santiag me fait de l'oeil ... mais je suis un gars ! Comment on fait ;P ?:
RÉPONDRE
....Il y a 2 ans
Même en vacances, on ne lache pas la mode!
Bon pour l'hiver prochain, les boots leopard Chloé sont effectivement très belles. Pas la peine d'investir encore pour des ballerines à bouts pointus(on va juste continuer a porter ce qu'on a). Bon, la bottine néo 1900...beh j'ai deja succombée au cats (yes!)
Pour la santiag, on va oublier Wang et Slimane. Ca sera Tom Ford: dangereuses & sexys.
On rajoutera les bottines et les bottes Vuitton. Les sneakers Chanel en plus, on finalise la wishlist :)
RÉPONDRE
handMODEIl y a 2 ans
Je suis toujours Hardyment envoûtée ;)
RÉPONDRE
virginie/mode9Il y a 2 ans
Je crois dur comme fer au retour de la santiag. C'est mathématique...presque 15 ans qu'on ne l'a pas vue ! J'ai déjà ressorti les miennes ! Sinon j'ai déjà mes boots léo de l'hiver dernier (Heimstone) et les Cats Saint-Laurent (de ce printemps). Je lorgne sur les godillots Slimane...pour le reste j'ai tout dans mon shoesing :-)
RÉPONDRE
JulytoseptemberIl y a 2 ans
Autant je pourrai succomber à une paire léopard si j'en trouvais une moins coûteuse que les Chloé mais par miracle tout aussi jolies autant le retour des kitten heels me fait frémir. Bon j'exagère un peu mais j'ai trouvé que cette hauteur de talons ne sublimait la silhouette de personne, mais ce n'est que mon avis. De toute façon comme chaque année il y a de plus fortes chances pour que je craque pour des boots rock ou des godillots ;)
RÉPONDRE
nisrineIl y a 2 ans
donc pour cette année on laisse de cotes les bottes montantes enfin qui dépasse pas le genoux misère que faire des miennes,
j' ai trouvé cette année c'est le godillot noir de Saint Laurent trop beau j'en suis amoureuse.
ceci dit très joli article avec plein de belle chose...
RÉPONDRE
BrunetteIl y a 2 ans
Perso, non, elle ne resteront pas au placard, j'ai trop lutté pour trouver la paire parfaite qui galbe bien mes mollets :) j'attends un peu de voir comment les porter cette saison, mais je suis sûre que Lise va nous trouver des looks ;-) (je pense notamment au retour des sixties avec mini jupe trapèze et maille seventies ou col roulé porté déroulé...)
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 2 ans
Tu as tout bon Brunette ;) Le duo jupe trapèze/pull col roulé sera parfait pour accompagner une paire de jolies bottes !
RÉPONDRE
Matching PointsIl y a 2 ans
La mode des talons aiguilles et stilettos nous donne des complexes car nous n'arrivons pas a nous habituer à ces "hauteurs" pour marcher. On annonce presque à chaque rentrée le succès des kitten heels, hélas nous les trouvons rarement chez le chausseur lambda. Quant aux ballerines, d'après ce que nous comprenons, il faut renoncer à nos investissements coûteux chez Repetto ! Dur, dur la rentrée !
RÉPONDRE
rapIl y a 2 ans
les chaussures noires marni sont canon !
RÉPONDRE
CarroIl y a 2 ans
Les bottines 1900 sont sublimes, mais ça fait Dame non ? Cet hiver je chausserai mes Chelsea boots et la paire de godillots noirs parfaite que j'envisage de trouver...
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 2 ans
Si on les porte avec un jean slim 7/8 et un gros pull ou avec un jean boyfriend roulotté sur la cheville et un fin pull col roulé, je pense que l'on peut casser le côté "dame" de ces bottines :)
RÉPONDRE
Maureen M.Il y a 2 ans
Ahh, le léopard, il faut vraiment que je m'y mette. On en voit absolument partout ! (et finalement tant mieux)
RÉPONDRE
GoederIl y a 1 an
Bonjour. Je possède des santiags "sendra" depuis plus de 20ans et encore en excellent état. Est-ce dépassé de les porter aujourd'hui en 2015 chez les hommes ?
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 1 an
Si vous les aimez et que vous vous sentez bien en les portant, il ne faut pas hésiter. Elles ne sont pas vraiment à la mode, mais ce n'est pas important ;)
RÉPONDRE
Ajoutez votre commentaire
Code anti-spam : veuillez recopiez le code numérique ci-dessus
POSTER
Instagram @tendancesdemode