Les cuissardes selon Dior

4526
Après plusieurs saisons passées à réinterpréter les archives de la maison Dior, Raf Simons semble prendre enfin son envol à l'occasion du dernier défilé haute couture de la griffe parisienne. Difficile en effet de ne pas s'incliner devant ses élégantes silhouettes gainées de cuissardes aussi affolantes qu'audacieuses...
Cuissardes Dior
En imaginant une paire de cuissardes seconde peau mêlant talon carré "échafaudage", coloris seventies et bout légèrement arrondi, Raf Simons réussit l'exploit d'affranchir le duo bottes moulantes/vinyle de toute vulgarité. Oublié ainsi le cliché de Julia Roberts déambulant en micro jupe et bottes moulantes sur Rodeo Drive : ici, la cuissarde s'offre une nouvelle virginité aux suaves accents rétros.

Habillant la jambe jusqu'à mi-cuisse, ce modèle se révèle par ailleurs idéal pour insuffler modernité et "viabilité" aux silhouettes couture imaginées par Raf Simons. Ainsi chaussées, les mannequins semblent en effet prêtes à descendre dans la rue. On est ici loin de l'exercice de style stérile...
Cuissardes Dior
Et si, aussi parfaitement exécuté soit-il, le look mini robe/cuissardes ne révolutionne pas le genre, il n'en va pas de même des looks mêlant robes de bal et longues bottes en latex coloré : télescopant deux univers antagonistes, ceux-ci donnent naissance à des associations insolites mais néanmoins convaincantes.

Difficile en effet de ne pas être séduit par l'aura néo-romantique des fleurs immaculées laissant percer entre leurs pétales l'éclat SF d'un bleu Klein ou encore par les robes à l'ampleur New Look (voir ici et là) qui, une fois accompagnées de cuissardes luisantes, deviennent aussi portables que leurs homologues aux volumes Courrèges.
Cuissardes Dior
À l'heure où les longueurs midi et 7/8 tendent à devenir la norme et où le XXL s'empare de bon nombre de pièces classiques, Raf Simons nous livre ainsi un gimmick stylistique des plus efficaces pour "dé-mémériser" n'importe quelle robe un peu longue, pour pimenter une robe-chemise ou encore pour électriser une robe pull oversize.

Reste à trouver un ersatz digne de ce nom aux insolents modèles Dior. Une tâche qui s'annonce particulièrement ardue, tant le monde de la cuissarde est avare en pièces réellement seyantes...
Partager l'article
Par Lise Huret, le 28 janvier 2015 dans Les tendances
Vous aimerez également
Alber Elbaz, bientôt chez Dior ?
Il y a 1 an - 40
EN SAVOIR PLUS
Rihanna, le nouvel atout Dior
Il y a 1 an - 24
EN SAVOIR PLUS
Les sequins selon Dior
Il y a 1 an - 16
EN SAVOIR PLUS
Inscrivez-vous à la newsletter
OK
26 commentaires
Tous les commentaires
inesIl y a 1 an
La deuxième photo est très belle. Le contraste entre la robe très "dadame" et les cuissardes est hyper réussi.
Je ne suis pas fan des cuissardes en général mais là je rêve de les avoir aux pieds ;)
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 1 an
C'est ce contraste qui à mes yeux fait la beauté de ces silhouettes ;)
RÉPONDRE
Svs au LuxbgIl y a 1 an
La robe sur la dernière photo est magnifique, ce coloris " cerisier japonais en fleurs" très délicat est parfait.
Quelle bonne idée de l'associer à une paire de cuissardes !
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 1 an
Cela lui donne en effet une allure incroyable !
RÉPONDRE
SamanthaMIl y a 1 an
Le rendu est superbe sur les mannequins mais je doute que le commun des mortels puisse les porter....
RÉPONDRE
....Il y a 1 an
Ca tombe bien, la couture n'est pas réservée au commun des mortels.. :)
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 1 an
Mais on peut s'en inspirer, non ? ;)
RÉPONDRE
....Il y a 1 an
La collection ne m'a pas tellement enthousiasmé.
Karl chez Chanel a tellement servi de la cuissarde à toutes les sauces que présenter cela chez Dior ne semble pas tellement "revolutionnaire".

Bref, ces cuissardes colorées ont données un peu de peps à une collection qui malgré ses couleurs et sa supposée audace reste toujours aussi froide, pour ne pas dire glaciale.
Je vois beaucoup d'emprunts au travail récent de ses compères (MiuMiu, Vuitton, Valentino, Chanel). D'ailleurs, pendant combien de temps les créateurs cont encore décliner la silhouette Vuitton par Ghesquiere?

Bref, je n'accroche toujours pas à la mode de Raf Simons chez Dior. D'ailleurs, cette collection pourrait être anonyme. Il n'ya rien de vraiment Dior et rien non plus de Simons. Difficile pour moi d'imaginer qu'il s'agit de la même personne qui créait chez Jil Sander.
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 1 an
Tous ces emprunts sont en effet fort dommage. J'ai l'impression que Raf Simons ne se fait encore pas assez confiance :/
RÉPONDRE
....Il y a 1 an
Ou qu'il patauge. Chez Jil Sander, il se faisait confiance...assez pour faire des collections 50's ou très ladylike dans une maison dont l'ADN était basé sur les lignes claires et seches des 90's.
Je me demande surtout comment Marion Cotillard et Jennifer Lawrence lui font confiance!
RÉPONDRE
LaureIl y a 1 an
Les mini robes c'est du miu miu tout craché !
RÉPONDRE
SpunkyIl y a 1 an
Simons fait des efforts pour inscrire Dior dans une mode plus contemporaine, collant à l'air du temps. C'est dommage qu'il emprunte autant à d'autres, le talon des cuissardes fait très Margiela et la botte rappelle Vuitton par Gesquière. Et quelques silhouettes sonnent Chanel...
Impossible d'adhérer aux monstrueuses combinaisons pop. J'ai failli acheter une combinaison moulante noire et c'était justement pour les associer à des cuissardes.
Bref, les Dior en elles-mêmes sont épatantes. La photo 1 avec les surchausses est drôle. Je plussoie le modèle marron. Elles sont géniales et plus faciles à porter que celles dans les autres coloris. En revanche, elles seront peut être destinées à rester des proto. Dans la vraie vie, elles sont très difficiles à réassortir en dehors de la panoplie Dior HC.
Les robes/jupes longueur 7/8 sont très belles et je m'étonne que c'est seulement maintenant que l'on remarque que les cuissardes très moulantes sont idéales pour le port de ces jupes. Pour ma part, c'est déjà testé... et validé !!!
En tout cas, cette saison les cuissardes ont fait davantage d'adeptes et elles sont souvent bien portées dans les rues parisiennes. De l'étudiante à la bourgeoise, l'ère Pretty Woman semble tournée. OuF ! En revanche, les hommes continuent à être troublés à en devenir bavards. C'est vraiment appréciable de susciter davantage d'admiration que des soupçons d'exercer le plus vieux métier du monde. Vraiment, je ne reçois que des compliments dont le " NAN, Je suis jalouse ! "
Il y a eu de très belles cuissardes cette saison, notamment les Alaïa qui coutent un bras. Les Carven m'ont déçues, trop larges (pour moi). Chez Stuart Weitzman, elles étaient pas mal... mais il manquait 5 cm, comme chez la plupart des fabricants. Je suis donc restée fidèle à ma marque fétiche qui bradait les cuissardes lors d'une VP, mais j'ai raté les rouges en chevreau et les grises en cuir suédé. Snif ! La grande distribution fait ce qu'elle peut, je n'aime pas mais cela participe à la démocratisation d'une botte dont le prix tient souvent de la mauvaise blague tant elle est chère. Franchement, les cuissardes, c'est un truc stylistique parfait pour être stylée quand on est flemmarde. Blake Lively enceinte et en cuissardes était superbe, donc on peut plier les jambes comme les autres shoes, il faut laisser le cuir se détendre.
Pour retrouver l'esprit Dior, je regarde les collections de G. Valli. Encore !
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 1 an
Tu crois vraiment qu'elles seraient si difficiles à réassortir en dehors de l'univers Dior ? Moi ces cuissardes marron ciré, je les vois bien avec une robe pull bleu marine oversize, avec une baby doll blanche, avec un maxi gilet camel porté en robe... Je n'irai pas jusqu'à dire qu'elles sont aussi faciles à vivre qu'un modèle en cuir suedé mat, mais je ne les trouve pas importables ;)

Et c'est vrai que je n'avais jamais pensé avant ce show au mix cuissardes/longueur 7/8, alors que c'est superbe ;)
RÉPONDRE
SpunkyIl y a 1 an
Tu as raison, elles ne sont pas si difficiles, mais la fermeture Eclair placée au dos me gêne déjà, et faut regarder de prés le côté brillant de ces shoes. Ok, c'est jouable pour les noires, rouges, bleues et marrons, le reste j'en doute.
Là, je suis un peu en galère stylistique avec mes cuissardes en python argenté, quand ça brille beaucoup, ça ne matche pas avec tout.
Cependant, il faudrait les voir en vrai, ces fameuses Dior, parce que les cuissardes Céline vertes étaient impressionnantes, parfaites en défilé. Mais, finalement, je n'en voudrais pas, elles n'étaient plus assez jolies et trop prises de tête avec mon dressing, loin d'être Célinien.
RÉPONDRE
....Il y a 1 an
"cuissardes en python argenté"! Tu attise mon attention!
Elles ressemblent à quoi?
Totalement d'accord avec les cuissardes Céline. J'étais surprise par la hauteur vertigineuse du talon et finalement, je les trouvaient trop grossières. Idem pour les boots...le côté pied dans vase, très peu pour moi!
Vu qu'elles etaient largement inspirées des Balenciaga hiver 2003, il aurait mieux fallu faire une vraie et bonne copie!

Ces cuissardes Dior passent car elles sont présentées sur des gamines portant des looks "fleur bleue" à souhait! sur une femme habillée "normalement", mouais...avec un pantalon qui cache la tige alors!
RÉPONDRE
SpunkyIl y a 1 an
Mes nouvelles copines mesurent 105cm, seul le talon (10cm) est bleu marine, bout rond en amande. Elles sont entièrement doublées de cuir gris à l'intérieur et l'extérieur ce n'est que des peaux en python argenté assemblées. En camaieu de gris, ces bottes passent, mais faut que je trouve du bleu marine... parce que porter des miroirs sur toute la longueur de jambes.... j'ai pas encore osé sortir avec ça, peur de les flinguer. Pour les pythons, leur sort est réglé depuis longtemps. Mdr
Les Célines, vraiment...affreuses !
RÉPONDRE
shooooesIl y a 1 an
ahahah ma biche, on a fait le même post mais selon nos deux styles !! http://shooooes.blog.lemonde.fr/2015/01/28/la-prov...
RÉPONDRE
LaureIl y a 1 an
La première photo est top ! ca donne l'impression que ces cuissardes peuvent être portées hors podium facilement. Dommage le zip sur l'arrière :/ Mais j'imagine que sans, impossible de les enfiler !
RÉPONDRE
SandyIl y a 1 an
Un style bien réussi, un beau clin d'oeil aux années colorées 60's/70's...avec les cuissardes rappelant aisément celles de Pierre CARDIN..; coloris en plus ! Ce serait un beau retour de les revoir en hiver 2015/2016 !

http://babysandyblog.blogspot.com
RÉPONDRE
NaomiIl y a 1 an
Les cuissardes, je suis super fan. C'est une idée géniale d'avoir réhabilité la botte vernie moulante, d'avoir détourné le sex-symbol avec les associations aux robes midi ou à la dentelle sage, très jeune fille.
En revanche, pour la collection, j'ai l'impression de voir du Miu Miu, ou du Vuitton. C'est étrange...
Les silhouettes les plus réussie, pour moi, sont celles-ci :
http://media.style.com/image/fashion-shows/spring-...
http://media.style.com/image/fashion-shows/spring-...
http://media.style.com/image/fashion-shows/spring-...
Les bottes glitter sont wahou !!!
RÉPONDRE
NaomiIl y a 1 an
*réussies
RÉPONDRE
handMODEIl y a 1 an
J'aime le contraste cuissardes/robes bourgeoises mais ça s’arrête là. Quand tu dis "Ainsi chaussées, les mannequins semblent en effet prêtes à descendre dans la rue." peut-être que le microcosme mode adhère mais de là un engouement généralisé...à voir ;)
RÉPONDRE
liliIl y a 1 an
On sent quand même l'énorme potentiel de Raf Simons derrière cette collection. Je pense notamment à la silhouette robe blanche (un peu trop Chanel certes) + bottes bleues Klein qui est tout simplement sublime. On est encore loin de la saison ss11 chez Jil Sander (collection intemporelle et culte pour moi) mais je reste vraiment optimiste sur ce qu'il peut apporter à la maison Dior.
RÉPONDRE
virginie/mode9Il y a 1 an
Elles me rendent dingues, j'en veux !! Quelle belle collection couture, tellement moderne ! Mes silhouettes préférées sont celles avec les manteaux plexi rebrodés, juste sublimes !
RÉPONDRE
sheighIl y a 1 an
Je les trouve disgracieuses à souhait. Je vois un bout de plastique à fermeture. Surtout avec une robe ou une jupe, impossible à mes yeux par contre sur un slim sous la pluie, à réfléchir. Sinon je vois Natalie Portman dans le public carrément ailleurs ou très perplexe devant cette collection. Je sens que Raf Simons a déployé monts et merveilles d'attirails mais je n'y arrive toujours pas. Et ça en devient même pathétique à la longue. Pour moi encore une collection de Dior à zapper, ça manque de tout!
RÉPONDRE
F2LotusIl y a 1 an
L'inspiration de cerisier japonais pour cette collection est bien fraîche, délicate, une beauté éphémère...Malgré ça manque beaucoup de caractère. Si RS collecte tout les idées du travail récent de ses compères ( LV, Balenciaga ou...) et mélange avec ses sauces. Par contre, côté pratique, c'est vraiment bien adapté au printemps pluvieux de l’association cuissard en latex et l'imperméable imprimé.
RÉPONDRE
Ajoutez votre commentaire
Code anti-spam : veuillez recopiez le code numérique ci-dessus
POSTER
Instagram @tendancesdemode