Tee-shirt J.CrewVivienne WestwoodAndré Leon Talley et Anna Wintour

Debrief fashion #23

2125
Entre faux pas marketing, documentaire dédié à la plus punk des septuagénaires, traversée du désert marc jacobienne et solitude d'André Leon Talley, petites réflexions sur l'actualité mode de ces derniers jours...
Tee-shirt J.Crew

Le tee-shirt de la discorde


À force de vouloir à tout prix surfer sur l'air du temps en s'emparant des thèmes animant la société, certaines marques finissent par diviser leur propre communauté. On en veut pour preuve ce tee-shirt pour enfant portant l'inscription "I am a feminist too", qui généra récemment un brin d'animation sur le compte Instagram de la marque J.Crew. Entre celles qui en ont assez que le féminisme soit mis à toutes les sauces, celles qui saluent cet acte militant et celles qui craignent que le porteur dudit tee-shirt subisse les moqueries de ses camarades, difficile de dire si l'arrivisme marketing édulcoré aux bons sentiments pratiqué par l'ancien fief de Jenna Lyons se révélera au final payant pour la marque...

Marc Jacobs, le passage à vide ?


Il est toujours impressionnant de voir la roue du succès tourner en temps réel. Après avoir fait partie des créateurs incontournables des années 2000, généré l'adulation du gotha mode et offert à Louis Vuitton une caution fashion des plus bankables (tout en dirigeant avec succès ses deux lignes éponymes), Marc Jacobs semble actuellement traverser une mauvaise passe. Nul doute que la descente en gamme de sa ligne principale, la disparition de ses sacs de l'offre de chez Barney's et l'apparition de nouvelles griffes jouant dans la même catégorie contribuent à la mauvaise santé commerciale de celui qui a longtemps été considéré comme une divinité fashion à part entière. Espérons dès lors qu'au lieu de noyer ses angoisses dans le botox (voir ici et ), Marc Jacobs aura bientôt l'occasion de briller à nouveau en apposant son traitement  "Louis Vuitton" à une autre belle endormie...
Vivienne Westwood

"Westwood: Punk, Icon, Activist"


Le 8 juin sortira le documentaire de Lorna Tucker consacré à l'iconique et inclassable Vivienne Westwood. Mêlant images d'archives, interviews de ses proches et moments intimes saisis sur le vif, ces 80 minutes de film présentées au dernier festival du film de Sundance risquent de faire paraître bien fades les "September Issue" et autres documentaires fashion parus ces dernières années. Il faut dire qu'avec son caractère entier, ses engagements passionnés, son parcours hors norme, son traitement punk de la mode et ses trois maris, la flamboyante Vivienne Westwood a de quoi faire brûler la pellicule…

La solitude d'André Leon Talley


De lui, on connaît la silhouette monumentale, le sourire d'enfant sur un corps de géant et bien entendu le travail au sein du magazine Vogue. Moins la solitude viscérale qui entoure sa vie post-Vogue et que laisse entrevoir l'article de Vanessa Friedmann au sein du New York Times. "I live alone. I'll die alone, I climbed up alone, and I'll go down alone". Serait-ce sa propension à pouvoir être aussi glacial que chaleureux ou bien le caractère superficiel et intéressé des relations au sein du fashion system ? Toujours est-il que l'homme déplore ses amitiés perdues (Karl Lagerfeld, Miuccia Prada). Ruiné, il évoque l'angoisse d'embrasser le destin d'une Joséphine Baker morte sans le sou ou d'une Loulou de la Falaise qui finit délaissée par le milieu de la mode. On aurait souhaité une "retraite" moins amère pour l'ex-ange gardien d'Anna Wintour...
André Leon Talley et Anna Wintour

A noter également


Avec son ADN présidentiel, ses longues jambes et son joli minois, nul doute que Malia Obama est déjà dans le viseur des maisons de mode...
Gucci continue d'entretenir la flamme avec la génération "millennials" en castant le chanteur britannique Harry Styles pour sa dernière campagne (voir ici et ).
A l'occasion de la deuxième collection "Face Motif" d'Acne Studio, Craig McDean shoote la mannequin Tasha Tilberg accompagnée de sa femme et de leurs deux enfants (voir ici et ).
Sienna Miller succombe avec plaisir à la tendance consistant à faire du panier en osier un contenant chic et tout terrain (voir ici).
Alexander Wang abandonne la notion de saison et numérotera désormais ses collections.
Au vu de la taille et du volume du sac banane imaginé par Miuccia Prada, on se dit que le chiffre d'affaires des chiropraticiens risque fort exploser dans les prochains mois...
Demna Gvasalia continue de s'amuser aux dépens de ses clients en lançant un tee-shirt-chemise à la dégaine ouvertement ridicule (voir ici).
Chic et urbain, le panier mi-osier/mi-cuir de la griffe Polène parvient à tirer joliment son épingle du jeu au sein d'une offre presque saturée (disponible le 25 juin).
Au sein de la collection Max Mara Resort 2019, on retiendra l'association chromatique nude/lavande/aubergine.
Suivez-nous sur Facebook, Twitter, Instagram et Pinterest
Partager l'article
Par Lise Huret, le 06 juin 2018 dans Actu mode
25 commentaires
Tous les commentaires
EmaIl y a 3 mois
Urbain ? Essaie de caser un panier en osier dans le métro...
Wang tout le monde s'en fout, non ? Il refuse les saisons...
Il y a une "justice" puisque Grâce Coddington elle a l'air de bien s'amuser. Et elle est plus rigolote qu'André
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 3 mois
Le panier Polène me semble avoir des dimensions métro compatibles, non ? :)
RÉPONDRE
Svs au LuxbgIl y a 3 mois
Chère Lise,

Merci pour cet article. Le lien illustrant le sac banane de Muccia Prada ne fonctionne pas ;)

Belle journée à vous trois
RÉPONDRE
Julien (TDM)Il y a 3 mois
C'est corrigé, merci :)
RÉPONDRE
Svs au LuxbgIl y a 3 mois
Effectivement ça aurait été dommage de manquer un tel «  sac » !!! 😂😂😂
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 3 mois
;)
RÉPONDRE
OliviaIl y a 3 mois
C'est d'une grande tristesse en fait cet article sur André Leon Talley. En même temps, peut-on déplorer la cruauté et la superficialité du monde de la mode quand on a été soi-même l'un de ses principaux acteurs?
RÉPONDRE
UnnaleeIl y a 3 mois
Malia Obama dans la mode ??? euh... bah non... vraiment pas. Non seulement elle n'est pas jolie mais elle ne dégage absolument rien de charismatique, ni charme, ni rien. Enfin quand on voit Bella Hadid avant et après, le champ des possibles (pour reprendre cette expression si chère aux marques) est infini :)
RÉPONDRE
DrDIl y a 3 mois
Ah c'est drôle je ne suis vraiment pas d'accord ! Je trouve qu'en plus d'être belle, physiquement elle a vraiment du chien, du caractère ! Moi j'adore.
RÉPONDRE
DrDIl y a 3 mois
(Mais son visage est un peu étrange c'est vrai)
RÉPONDRE
CatherineIl y a 3 mois
C'est une étudiante de 19 ans, qui n'a d'ailleurs jamais demandé à devenir une célébrité quand son père est passé de prof de droit et sénateur cool à Président des US quand elle avait 9 ans.

On pourrait du coup éviter de passer son physique à la loupe (belle / pas belle, drôle de tronche / potentiel de mannequin), en mal comme en bien d'ailleurs, et la laisser étudier en pais, non? Peut-être que si elle étudie à Harvard c'est parce qu'elle a envie d'une profession où son atout principal n'est pas son visage ni son corps? Choquant pour une jeune femme célèbre, mais bon.
RÉPONDRE
CatherineIl y a 3 mois
...ou plutôt "étudier en paix".
RÉPONDRE
CarolineIl y a 3 mois
Fully agreed.
RÉPONDRE
anaIl y a 3 mois
Merci Catherine. 100% d'accord.
RÉPONDRE
SélèneIl y a 3 mois
Catherine Présidente ;-)
RÉPONDRE
UnnaleeIl y a 3 mois
les goûts et les couleurs, hein... blabla, ok. J'entends parfaitement votre point de vue, sauf que l'article parle "d'être dans le viseur des maisons de mode". donc je réponds par rapport au contexte de l'article... et que je ne vois pas trop ce qu'elle va faire dans la mode, voilà. Qu'elle soit étudiante à Harvard est un autre sujet.
RÉPONDRE
jickyIl y a 3 mois
pour le nude/ lavande aubergine, ça tombe bien, j'ai la même veste et quasiment la même jupe. (mais pas de lavande, zut... je mettrai du bleu pervenche)
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 3 mois
Ce sera parfait ;)
RÉPONDRE
emmanuelisIl y a 3 mois
Un petit tour d'horizon bien intéressant, qui ne s'arrête pas au produit, mais étudie aussi le business, c'est une super approche, merci !
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 3 mois
Merci Emmanuel :)
Que penses-tu du cas Marc Jacobs ?
RÉPONDRE
emmanuelisIl y a 3 mois
Honnêtement je ne sais pas... Parfois les gens en ont juste marre. Marc Jacobs bosse comme un taré depuis les années 80, il a peut être juste envie de profiter de la vie et de son argent gagné à force de travail, constance et talent..

Après c'est dommage d'avoir stoppé la ligne Marc by Marc qui faisait tout de même une grosse partie du CA de la marque, mais je ne pense pas que cette décision soit seulement le fait de Marc Jacobs himself. Il faut voir quelle est la stratégie du management sur le long terme.

En tous les cas force est de constater que pour l'instant ce n'est pas très clair... et que la marque n'est plus en phase avec son époque.
RÉPONDRE
AliceIl y a 3 mois
Oh god, je retiens le mix de couleurs sublimes à la dernière ligne ... l'inspiration pour la maison est partout !
RÉPONDRE
GranpiIl y a 3 mois
Le paragraphe sur la solitude me laisse dubitative sur les us et coutumes du milieu de la mode...
RÉPONDRE
....Il y a 3 mois
Je suis triste pour Marc mais je dois avouer que cela fait un bon moment que je considere plus sa marque comme une marque de luxe et malgré les extravagances des shows, je me vois mal payer plein pot les pieces de sa marque.

Si Versace (qui aussi pendant longtemps a trimé) a pu revenir, il peut revenir. Une collaboration avec H&M pourrait remettre sa marque sur les rails...

Andre Leon Talley....
J'ai du mal à compatir avec quelqu'un qui a été un acteur majeur de ce systeme, qui l'a nourrit et qui l'a incarné totalement.
Finalement, que retient-on de sa carrière? Pas grand chose. Il n'a fait émergé aucun talent, n'a pas eu une contribution d'ampleur dans cette industrie malgré la place, le pouvoir et l'influence qu'il avait à son époque Conde Nast.

Etant noire, j'ai toujours été surprise du fait qu'il s’accommodait d’être le seul et c'est assez drôle de l'entendre aujourd'hui déplorer le manque de diversité. Ca ne semblait pas le gêner quand il profitait des largesses de Conde Nast.
Alors, se lamenter de ses amitiés perdues, OK...Mais quand même DVF mentionne sa manière très spéciale d'entretenir ses amitiés, on est finalement pas surpris.

J'ai toujours beaucoup apprecié sa "larger than life" personnalité mais là, il en fait un chouillat trop.
RÉPONDRE
PulseIl y a 3 mois
Pareil. J'avais déjà lu l'article d'André léon Talley et c'est difficile de compatir.
Il n'a plus d'argent? Difficile de compatir. Il a eu des salaires stratosphériques et n'a pas su gérer...
RÉPONDRE
Ajoutez votre commentaire
Code anti-spam : veuillez recopiez le code numérique ci-dessus
POSTER
Instagram @tendancesdemode