Caroline ReceveurHappily GreySamantha Wennerstrom

De l'usage du mari / fiancé / compagnon sur Instagram...

6956
Au sein de l'univers filtré des Instagrameuses, tout est prétexte à projeter une image sublimée de son quotidien. Pas étonnant dès lors que le "mari/fiancé/compagnon" reçoive un traitement spécial de la part de ces professionnelles de la "story". Passage en revue des rôles que ces dernières attribuent à leur cher et tendre…
Caroline Receveur

Le boyfriend canon ne portant que peu d'intérêt à Instagram


Bien fait de sa personne et infiniment cool, il fait sa vie sans essayer de tirer parti du succès de sa dulcinée. Il n'apparaît d'ailleurs que très rarement sur le fil ultra visité de cette dernière. On l'y aperçoit néanmoins à l'occasion de leurs vacances en commun, quelques clichés pris au naturel permettant alors à la jeune femme de tisser subtilement son storytelling.

L'homme accessoire


Photogénique, mais pas suffisamment charismatique pour voler la vedette à son influenceuse bien aimée, il est - au même titre qu'un chinchilla, un palmier ou un sac griffé - un moyen efficace pour doper le décor d'une photo. C'est ainsi que sa petite amie n'hésite pas à l'inclure régulièrement sur ses photos (voir ici, ici, ici et ), quand elle ne vend pas leur couple à une marque avide de séduire une cible mixte (voir ici).
PS : Lorsque l'amoureux en question possède un physique lambda peu instagramable, ce dernier n'hésite pas - pour remplir dignement son rôle de faire-valoir - à se laisser pousser la barbe et à investir dans une paire de lunettes griffées (voir ici et ).
Happily Grey

L'amoureux passionné, exposé et interchangeable


Coup de coeur plus ou moins éphémère d'une belle aux 500k abonnés, il se voit traité comme le grand amour de sa vie. Éternelle adolescente, la belle l'expose ainsi à la face du monde avec gourmandise, démesure et absence de retenue. En fonction de la courbe de sa passion, son fil Instagram se transforme alors en album photo aux légendes sirupeuses relatant leur quotidien énamouré, entre étreinte en sneakers Balenciaga, balade agrémentée d'un petit sac Chanel, selfie langoureux et baisers volés (encore, encore et encore...).

Le père plus que parfait


Pièce finale de l'oeuvre iconographique de sa bien-aimée, ce père de famille a appris à se fondre dans les standards de perfection naturelle cultivés par sa femme. Au fur et à mesure de la montée en puissance de celle-ci sur les réseaux sociaux, il s'est ainsi mis à arborer un look sobre le tenant à distance de "l'Instagram boyfriend" overlooké, un teint irréprochable obtenu via des gommages réguliers, une dentition parfaite (merci Invisalign) lui permettant de laisser irradier le bonheur d'être l'heureux progéniteur de leur petite merveille ainsi qu'un corps montrable durement acquis à coup de poisson blanc et de jogging matinaux.
Samantha Wennerstrom

Mais aussi…


Le mannequin permettant de compléter avantageusement l'univers plus-que-parfait de sa compagne également mannequin (voir ici).
L'artiste servant de caution "cool" à sa femme adulée par la fashion sphère (voir ici et ).
L'homme mystérieux ne s'étant pas expressément présenté comme l'amoureux de la détentrice dudit compte Instagram (voir ici).
L'amoureux "normal" que l'instagrameuse n'a pas vraiment besoin - au vu de son épanouissement professionnel - d'instrumentaliser (voir ici).
L'acteur mis en valeur - à son corps défendant ? - par une influenceuse éperdument amoureuse (voir ici).
Partager l'article
Par Lise Huret, le 06 août 2018
56 commentaires
Tous les commentaires
CaIl y a 4 mois
Super article ahahaha! Comme tjs tu décryptes à merveille tout ce petit monde plus ou moins "fake"
( le lien pour cette phrase " Le mannequin permettant de compléter avantageusement l'univers plus-que-parfait de sa compagne également mannequin" doit être faux)
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 4 mois
Euh non ;) Les deux sont mannequins :)
RÉPONDRE
CaIl y a 4 mois
Oups ! Je n'étais pas au courant. Enfin il y a mannequins et mannequins quand même... 😂
RÉPONDRE
samIl y a 4 mois
Moi, cela m'interroge surtout sur les codes de la masculinité. On est tellement loin des codes masculins de la distance par rapport à la futilité et cela n'a rien à voir avec le dandysme. Je me suis toujours demandé comment ils vivent cela au quotidien d'être " l'homme accessoire" ou l'homme de la " futile"...Même si cela peut flatter l'ego du mâle d'avoir une jolie influenceuse à son bras, cela peut rebuter au bout d'un moment si on est pas du sérail de la mode. Il doit y avoir aussi quelques moqueries pas faciles à digérer parfois ( s'afficher en mode toutou sur un photo dégoulinant de clichés et de faux chic peut se transformer en bâton tendu à ses congénères masculins pour se faire battre).
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 4 mois
Tu sais je pense qu'à notre époque bon nombre des copains de ces messieurs instagram doivent les envier :/
RÉPONDRE
samIl y a 4 mois
Tu as certainement raison. Preuve en est , la vitesse à laquelle le petit ami musicien de Garance s'est plié au jeu ... J'avoue que de ce fait, j'ai totalement rangé ce dernier dans la case " pas d'urgence à l'écouter", car je l'ai assimilé de ce fait à une extension de Garance et de son petit monde... J'ai besoin d'avoir de l'admiration pour les artistes que j'écoute , et une part de mystère est parfois utile pour cultiver l'intérêt et l'aura ...
RÉPONDRE
SamanthaMIl y a 4 mois
Pitié...je ne n’ose même passer imaginer la réponse de mon homme si je lui proposais de faire un compte Insta pour megalos fashion 😂😂👍🏻👍🏻
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 4 mois
"Ma chérie depuis le temps que j'attendais que tu me le proposes !"

Ce genre de réponse, non ? ;)
RÉPONDRE
SamanthaMIl y a 4 mois
Ah ahahah oui peut être qui sait!!
RÉPONDRE
SashaIl y a 4 mois
Je m'étonnes de ne pas trouver Garance Doré....
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 4 mois
Il faudrait bien plus qu'un article pour évoquer le cas de Garance ;)
RÉPONDRE
LulIl y a 4 mois
Hahahaha! Lise, visiblement très en forme ;)
RÉPONDRE
CarolineIl y a 4 mois
Je dis oui à un (plusieurs) article(s) sur Garance... le phénomène « grandeur et décadence » mérite d’être analysé.
Je trouve que sa dérive Goop est ratée et j’en profite pour partager un super article du NYT sur GP :
https://www.nytimes.com/2018/07/25/magazine/big-bu...
RÉPONDRE
AnnaIl y a 3 mois
C'est promis ? :)))
RÉPONDRE
matchingpointsIl y a 4 mois
Un véritable phénomène de société !
Mais pourquoi cette terrible envie de se montrer, de se dévoiler ?
Les anciens disaient : pour vivre heureux, vivons cachés...nous en sommes bien loin !
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 4 mois
C'est une question de cycle, j'imagine... On est passé en quelques années du rien au tout. J'espère secrètement que ce business du narcissisme finira par lasser.
RÉPONDRE
ValerieIl y a 3 mois
À chaque fois, que j’ecris un post sur ig pour analyser ses dérives on me dit que je suis jalouse et aigrie...
je pense que cette mode de l’ultra narcissisme n’est pas prête de s’arrêter... hélas !
Et on en parle des enfants caution et garantie de plein de likes pour les mamans qui ont besoin de communiquer sur leur marque ?
C’est en fait passionnant et gerbant à la fois.
RÉPONDRE
ManonIl y a 4 mois
Je ressens (surement à tord) un peu d'aigreur dans cet article ...
Il n'y a pas que les "influenceuses" qui postent des photos de leurs compagnons ... Alors pourquoi s'en priveraient-elle ?
Je suis surement trop premier degré ....

J'ajouterai que gommage et dents entretenues, c'est un peu le minimum universel quoi quand on fait un peu attention à sa présentation haha
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 4 mois
De l'aigreur ? Absolument pas :) Ce monde m'amuse et j'aime l'observer à la loupe. Les influenceuses tentent de maitriser au pixel près leur image, dans ce contexte l'apparition de leur compagnon sur leur fil instagram ne peut être à 100 % innocente ;)
RÉPONDRE
jickyIl y a 4 mois
le cas de Ferragni est particulier: ils ont la perche à selfie greffée H24, même dans les toilettes :-)
(y a un Homme Instagram caché qui les suit partout, ou quoi?) :-)
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 4 mois
Leur cas sera sûrement étudié par les sociologues dans quelques années ;)
RÉPONDRE
SophieIl y a 4 mois
Rooo mais c'est à peine si on n'a pas eu droit à son accouchement en direct. Et leur petit garçon qui est surexposé alors qu'il n'a rien demandé, c'est triste....
RÉPONDRE
jickyIl y a 4 mois
des sociologues... ou les psychiatres :-)
RÉPONDRE
jickyIl y a 4 mois
En tout cas, race d'homme particulier: le mien ne supporterait pas une seule seconde ces débilités...:-) (=laisse moi manger ma tomate tranquille STP)
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 4 mois
Je pense que nos maris/compagnons sont fait du même bois ;)
RÉPONDRE
LaureIl y a 4 mois
J'ai de plus en plus de mal à comprendre l'engouement suscité par ces comptes instagram et les millions d'abonnés qui vont avec...

Marie Von Behrens par exemple, qui s'affiche constamment collée à son compagnon et qui pose avec des nourritures bien caloriques devant elle alors qu'elle doit peser 40 kilos ( très fréquent le "je mange ce que je veux sans prendre un gramme" chez les influenceuses ). Je la suivais car j'aimais ses tenues mais j'ai fini par saturer.

Je me mets à la place d'une personne célibataire, complexée par son corps et pas suffisamment fortunée pour prendre soin d'elle comme elle le mérite, c'est très dévalorisant et culpabilisant tout cela.

En gros, cela lui renvoi l'image d'une femme pas ou mal aimée, pas assez désirable, qui doit se priver de nourriture pour maigrir car elle, elle grossit en mangeant calorique et pas assez bien habillée. Super...
J'ai la grande chance d'être en couple et heureuse et de pouvoir zapper facilement ce type de comptes mais qu'en est-il des personnes qui ne sont pas dans ce cas ? C'est limite dangereux je trouve.
RÉPONDRE
jickyIl y a 4 mois
c'est tout à fait vrai. Un cerveau fragile peut croire que le bonheur c'est sourire bêtement au monde entier, qu'on mange une tomate ou qu'on accouche en direct! Si t'as pas un mec tatoué qui t'embrasse devant la perche à selfie, t'as raté ta vie! -)
RÉPONDRE
CesomuIl y a 4 mois
D ou l interet d avoir au sein de la maison une vie a peu pres equilibree mais surtout un oeil critique et ouvert sur tout lorsqu on parle avec les jeunes que sont nos enfants.
C est tellement facile de saliver devant ces images lorsqu on a pas pas un minimum d experience.
Dans les boutiques, lorsque la taille 38 ou 40 n apparait plus ...j en profite pour dire a mes filles que la moyenne francaise c est ca!
Je crois qu il est plus difficile de trouver le chemin du "bonheur", que de degainer son telephone en permanence
Restons attentifs!!
RÉPONDRE
oline Il y a 4 mois
Je pense peut être a tord que c’est aussi normal d’avoir envie de montrer son homme au delà de toute polémique.
RÉPONDRE
CibouIl y a 4 mois
Ce qui me surprend le plus, ce n'est pas tant qu'on affiche son compagnon, mais que cela puisse intéresser quelqu'un...

Bon OK, c'est une question de génération, vu que je n'ai pas de compte Instagram, et que je privilégie l'ecrit à l'image, à moins que l'image n'illustre l'écrit (comme ici).Le vide sidéral que dégagent ces clichés instagrammés sont-ils révélateurs de notre société ?
RÉPONDRE
RosalieIl y a 3 mois
Je suis aussi effarée de voir que les gens peuvent avoir désespérément besoin de voir ça... c'est la même chose que la téléréalité ou les séries, finalement, ça permet de rêver un peu, et l'être humain a définitivement un côté voyeur je crois !
Ce qui est triste c'est l'incapacité de ces masses de gens à se remettre en question et à se rendre compte que leur vie vaut tout autant la peine d'être vécue, et qu'il faut en prendre soin.
RÉPONDRE
EmmaIl y a 3 mois
Tout à fait, au delà de l'exhibitionnisme, mais quel est l'intérêt de voir ces images, toutes les mêmes, sans aucun intérêt, toutes pareilles...
RÉPONDRE
miss agnesIl y a 4 mois
Moi qui ai été élevée avec l'adage: pour vivre heureux, vivons cachés... tout cela me laisse très dubitative, et pour être honnête, je m'en moque royalement. ;-) Mais j'aime lire tes articles pleins d'humour.
RÉPONDRE
ChachaIl y a 4 mois
Pour rebondir sur l'un des commentaires, je t'avoue que je serais très curieuse de connaître ton analyse du cas de Garance Doré, qui est quoi qu'on en dise une pionnière de l'art de parler de soi, et plus spécifiquement de sa vie affective, jusqu'à en faire un business model terriblement efficace (livre, objets lifestyle, consulting et maintenant retraites à l'étranger). Peut-être dans un prochain article ?
RÉPONDRE
The Everyday French GirlIl y a 4 mois
Parle-t-elle vraiment d'elle ou de ce qu'elle veut laisser imaginer d'elle ? Elle a tellement l'air d'être dans la quête permanente de soi (ce qui n'est pas une critique), qu'on peut se demander si elle sait réellement qui elle est. Son business model vend surtout l'image fantasmé d'une bobo successful internationale, entre gypset et Victoria Beckam (actuelle) qu'elle a envie de projeter, pas forcément ce qu'elle doit être au quotidien. D'ailleurs, son blog est essentiellement rédigé par ses employés qui pastichent son style (j'y passe toutes les trois semaines dans l'espoir qu'elle reprenne le contrôle de sa créature... toujours en vain. J'aimais beaucoup son blog à ses débuts. Une ligne ou deux de ses sous-Garance suffisent à me faire fermer son onglet).
RÉPONDRE
The Everyday French GirlIl y a 4 mois
l'image fantasméE* (désolée)
RÉPONDRE
ChachaIl y a 4 mois
Entièrement d'accord, l'idée de laisser s'exprimer d'autres voix aurait pu être louable si les contributions n'étaient pas aussi creuses. Toujours les mêmes femmes blanches, riches, stylées, habitant de grandes maisons et travaillant dans la création. Je trouve que Garance continue à se positionner comme la bonne copine rigolote pleine d'auto-dérision et de second degré alors qu'elle est tombée à mes yeux tête la première dans la marmite de la mise en scène de soi et du narcissisme. Après, je ne remets pas en cause ce qu'elle raconte de ses angoisses, qui sont sûrement réelles et partagées par beaucoup de femmes, mais elle continue à prétendre NE PAS être dupe de son milieu, alors que son site est devenu une vitrine à marques...Tout le paradoxe de l'outsider qui finit par devenir un insider.
RÉPONDRE
The Everyday French GirlIl y a 4 mois
Je suis d'accord avec toi concernant le côté positif de donner la parole à d'autres personnes, mais, comme tu l'écris, c'est uniquement pour laisser s'exprimer des clones. Et, comme tu l'écris toi-même, je trouve cela également dommage.
En revanche, là où je m'éloigne de ton point de vue, c'est qu'il me semble qu'elle n'est plus dans le rôle de la bonne copine rigolote et candide (posture de ses débuts), mais plutôt dans celle du gourou lifestyle en mode "grande-sœur-qui-a-eu-une-révélation"...
RÉPONDRE
CarolineIl y a 4 mois
Un site/blog qui a très bien réussi sa transition vers un contenu rédigé à plusieurs mains, c’est Manrepeller : chaque personne est identifié, a son point de vue et le défend.
RÉPONDRE
SylIl y a 4 mois
Article très bien écrit.
Cependant, la finalité d’Instagram pour les influenceurs est d’exposer sa vie/son “lifestyle” donc partager quelques clichés de son bien aimé ne me parait pas choquant.
Mais je partage ton point de vue. Il est vrai que certains comptes me mettent mal à l’aise. Notamment le compte @jaimetoutcheztoi. Tout paraît orchestré et calculé, et je trouve ça encore un plus étrange lorsque c’est dans la pseudo-intimité du couple.
RÉPONDRE
IOIl y a 4 mois
Je suis allée voir le compte @jaimetoutcheztoi car je ne le connaissais pas et je me suis rendue compte qu'elle est très amie avec @alexcloset que j'ai arrêté de suivre pour les mêmes raisons...
Le problème de ces comptes est qu'ils se sont transformé en catalogue vpc version 2.0; tout se vend, les vêtements, les vacances, les meubles et tout parait faux .. Comme dans une pub ricoré "Le soleil vient de se lever, encore une belle journée..."
RÉPONDRE
IOIl y a 4 mois
Très juste comme d'habitude..
A quand l'article "De l'usage du fœtus / bébé / enfant sur instagram" ? ;)
RÉPONDRE
ChristelleIl y a 4 mois
C'est quand même un revirement historique intéressant, ce concept de "l'homme-objet" ! La féministe en moi se réjouit même avec un peu de mauvaise foi de voir la place du masculin à côté de ces femmes si successfull (conception 2018), qui vivent leur vie à leur manière (vendue au capital certes mais acquise par leurs propres moyens ?). Même si au final j'avoue qu'instagram me file gentiment des haut les coeur
RÉPONDRE
elsaIl y a 4 mois
les "influenceuses" à la communication non stop de leur vie fabuleuse...a base d'amoureux, voyage, enfants,etc....ou on attend bizarrement la chute! par fois j'ai l'impression que cela remplace loft story et je me demande quand houellebecq va écrire une fable autour de ce phenomene.
RÉPONDRE
samIl y a 4 mois
Elles rendraient le divorce hyper glamour... genre signature du compromis dans un restau hyper branché, " on reste amis" sur une péniche à Venise avec nos nouveaux compagnons respectifs , " on fête notre divorce " sur une plage privée ..Etc. Sponsorisé par des cabinets d'avocats , des thérapeutes de couples, des gourous de la séparation heureuse...
RÉPONDRE
ElsaIl y a 4 mois
jai le sentiment qu'avant ton divorce glamour passait par une page dans paris match donc une journee de ton temps alors que maintenant cest un control 24h/24h et donc un divorce heureux 24h/24h mais au dela de ton divorce... je me demande comment vont reagir les enfants des influenceuses car ils vont avoir leur enfance sur les reseaux sociaux donc au collège et lycée.. Les autres pourrons connaitre ta vie grace a tes parents ... Ca sera une premiere !
RÉPONDRE
AuroreIl y a 4 mois
Au delà des dérives, les images de couples considérés comme glamour par une époque n'ont-elles pas toujours été en vogue? C'est une vraie question, je ne suis pas sociologue.
RÉPONDRE
SamIl y a 4 mois
C'est clair que Garance est passée du coté obscur de la force !
RÉPONDRE
VelouriaIl y a 4 mois
Mais tellement. Ça fait peur!
RÉPONDRE
Svs au LuxbgIl y a 4 mois
Chère Lise,

Merci pour cet article pétillant.
Je me demande bien qui prend ces photos ? Il y a peut-être un selfie ou une perche sur quelques clichés, mais la plupart semblent pris par une tierce personne.
Ces instagrameuses auraient-elles un photographe sans arrêt collé à leurs basques ? Je ne poste rien sur Instagram, par conséquent je m’interroge sur la façon dont ces photos ont pu être prises et je m’imagine mal vivre avec un observateur 24h/24. Tout cela me fait trop penser à cet épisode effrayant mais possiblement prophétique de Black Mirror dont il a déjà été question ici.

Très belle journée à vous trois
RÉPONDRE
CaroIl y a 4 mois
Mai Hua et Jerry ne sont pas là snif? Ahaha!
RÉPONDRE
SupertomateIl y a 3 mois
Ahaha...
RÉPONDRE
IsabelleIl y a 3 mois
Un régal, ton post.
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 3 mois
Merci ma chère Isabelle :)
RÉPONDRE
EmmaIl y a 3 mois
Effectivement, sa dérive vers du pseudo développement personnel avec diseuse de bonne aventure au milieu du désert d'Atacama ???!!!

Il n'y a strictement plus rien à lire ourson blog, juste de belles photos mais vraiment, le côté je choisis les fréquentations pour leur potentiel photographique... comment dire.

Et je me demande vraiment quel est son business model.
RÉPONDRE
SupertomateIl y a 3 mois
ahaha le mec de Sincerely Jules prend cher :D D'ailleurs il vient de sortir une marque de sacs à main un peu out of nowhere, non ?
RÉPONDRE
Ajoutez votre commentaire
Code anti-spam : veuillez recopiez le code numérique ci-dessus
POSTER
Instagram @tendancesdemode