Manteau fusionManteau à carreauxMaxi Volumex

Manteaux - Tendances 2019/2020

1019
Cet hiver, le manteau revendique plus que jamais son statut de pièce forte. À coups de volumes englobants, de carreaux assumés et de fusions inattendues, celui-ci fait reculer la morosité de l'hiver en challengeant nos garde-robes... 
Manteau fusion

Manteaux fusion


Si l'on en croit l'offre "outwear" créateur de la saison automne/hiver 2019-2020, l'heure est plus que jamais à la fusion. Oubliés les volumes simples aisément identifiables : les manteaux du moment s'offrent une virée arty au sein de l'univers des puzzles azimutés. Le trench se réchauffe ainsi au creux d'un fragment de doudoune (Sacai), le manteau à carreaux s'amourache d'un spencer (Chloé), le pardessus s'unit pour le meilleur au perfecto (Sacai), la parka ingurgite une petite robe estivale (Junya Watanabe), tandis que manteau long et coupe-vent passent devant l'autel (Monse). 
Autrement dit, en dynamitant leur nature classique via des ajouts a priori incongrus, ces intemporels deviennent des pièces fortes à part entière se suffisant à elles-mêmes. 

Dans la pratique


Les modèles issus de cette tendance coûtant des sommes déraisonnables, il ne faudra pas hésiter à se composer soi-même des mini cadavres exquis d'extérieur. Un perfecto se glissera ainsi facilement sous un large manteau en drap de laine, une doudoune sans manches colorée se superposera à un pardessus étroit, tandis qu'une parka kaki légère et un peu longue à large capuche se portera en dessous d'un caban bleu marine.
Celles qui opteront pour un manteau hybride à fort caractère pourront en profiter pour faire très simple sur le reste du look. 
Manteau à carreaux

Manteaux à carreaux


Tartan, vichy, prince de Galles, fenêtre… Cet automne/hiver, les carreaux continuent  d'investir chaque strate de notre garde-robe, avec une préférence pour les vêtements d'extérieur. Les pardessus twistent ainsi leur dégaine stricte au contact de carreaux aux lignes colorées (REMAIN Birger Christensen, , ), tandis que les modèles rétros oscillent entre sobriété (Vince), originalité (McQ Alexander McQueen) et clin d'oeil faussement mémérisant (Alexa Chung). De leur côté, les doudounes développent une dégaine plus urbaine que sportwear via imprimés tartan et petits carreaux (voir et ). 
On note par ailleurs que si la palette de coloris saisonnière en matière de carreaux est très large, les teintes "butterscotch" sont néanmoins prédominantes (Roseanna, Ganni, Ami).

Dans la pratique


On boude les manteaux/vestes associant volume mal défini et carreaux écossais, le mix risquant d'alourdir la silhouette (Isabel Marant).
Un manteau ample à carreaux gagnera à se voir porter avec un bas étroit ou tout du moins avec des chevilles dénudées.
On fera attention au mix carreaux/frange floutant dangereusement la frontière entre manteau et couverture (Nanushka).
Les longs modèles cintrés apprécieront d'être accompagnés d'une large ceinture portée taille haute.
Si le mix and match de carreaux est parfaitement autorisé, on veillera cependant à marier des pièces de même teinte ou évoluant dans le même champ chromatique. 
Maxi Volumex

Maxi volume


Que ce soit via une carrure surdéveloppée, des manches ballon surdimensionnées ou une coupe générale oversize, nombreux sont les manteaux du moment qui arborent un volume audacieux. Chez AMI, Alexandre Mattiussi agrandit ainsi à l'excès le patronage de ses pardessus et autres cabans, à tel point que ses frêles mannequins ressemblent à des petites filles espiègles ayant subtilisé les vêtements de leur père (voir ici et ). De son côté, Anthony Vaccarello choisit de conférer un excès de puissance aux femmes Saint Laurent en leur dessinant des manteaux masculins aux lignes d'épaules dignes d'un quarterback américain. Des atours imposants qui demandent à se voir allégés par des pièces de dessous contredisant leur nature massive (voir ici et ). Demna Gvasalia quant à lui s'amuse une nouvelle fois à questionner le vêtement en associant épaulettes XXL et manches ballons, donnant naissance à des manteaux hybrides réservés au 0,01% de la population pouvant se permettre de s'offrir à prix d'or des manteaux ne flattant ni l'allure, ni la silhouette (voir ici et ). 

Dans la pratique


De manière générale, l'oversize est bien plus seyant lorsqu'il privilégie la maîtrise à l'excès. Il est donc conseillé d'opter pour des modèles subtilement surdimensionnés (voir et ) plutôt que pour des pièces pouvant abriter 4 de vos clones.
Si la tendance est au large sur large, il n'en reste pas moins épineux de marier un ample manteau à un pantalon XXL. Laissons donc ce duo aux asiatiques maîtrisant parfaitement l'équation et aux lianes ne craignant pas les effets de tassement et optons plutôt pour le mix manteau large/bas étroit.  
On note qu'une coiffure serrée associée à une paire de boucles d'oreilles chics permettra d'équilibrer le volume de ces vêtements d'extérieur oversize.
On choisira sa jupe midi de la même longueur que celle de son manteau XXL, afin de créer un "bloc" supérieur facile à alléger via une paire de bottes hautes (Céline).
Des manches ballon légèrement descendues permettront d'obtenir une carrure bien plus douce que celle générée par une paire d'épaulettes (, Simone Rocha).
Boots, bottes et cuissardes dotées d'un talon de plus de 5 cm permettront aux plus petites d'entre nous de s'essayer sans trop de risque à la tendance oversize.

À noter également


Les manteaux en fausse fourrure continuent d'exacerber leur ADN douillet en mariant leur pelage régressif à des volumes englobants (voir , , et ).
La surchemise se rêve en veste d'extérieur (Arket, ).
Promod délivre une de la dernière
Le velours côtelé se fantasme imperméable (Acne Studio, Rejina Pyo).
Manches ballons et coupes épurées font bon ménage (Shaina Mote).
On pensera à glisser un pull col camionneur sous nos pardessus stricts (Arket).
Celles désirant se frotter à l'inconfort esthétique de la cape pourront opter pour des modèles plus militaires que bohèmes (Arket).
En ce qui concerne mes coups de coeur de saison, je pense que si je possédais un budget illimité, je ne m'offrirais pas un mais deux manteaux AMI. Le premier arborait des carreaux infiniment doux (que j'imagine fort bien accompagner mes nombreuses pièces bleu marine) et le second un volume fou mais maîtrisé (permettant d'accentuer la minceur des jambes).
Suivez-nous sur , et
Partager l'article
Par Lise Huret, le 22 octobre 2019 dans Les tendances
Vous aimerez également
Manteaux - Tendances 2017/2018
Il y a 2 ans - 11
EN SAVOIR PLUS
Manteau à carreaux, mode d'emploi
Il y a 2 ans - 25
EN SAVOIR PLUS
19 commentaires
Tous les commentaires
RouletabilleIl y a 25 jours
Les 2 trenchs en velours ainsi que ton deuxième choix chez Ami sont superbes.
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 25 jours
Le trench ACNE en velours... :)
RÉPONDRE
CarolineIl y a 25 jours
Le Monse est sublime... il coûte si cher que ça??
RÉPONDRE
CarolineIl y a 24 jours
Ah oui, quand même... c’edt n’importe quoi comme prix, non?
RÉPONDRE
MarmIl y a 25 jours
Ce manteau Vince va hanter ma rétine pour le reste de l'hiver (je me mets à la recherche d'un équivalent abordable haha)
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 25 jours
L'alliance entre ces carreaux bordeaux/bleu marine et cette coupe subtilement retro est effectivement parfaite ;)
RÉPONDRE
Seul et fabuleux !Il y a 25 jours
Pow pow poW... Avalanche de manteaux plus sublimes les uns que les autres ! ;)
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 25 jours
Une petite préférence quand même ? Je te verrais tellement bien dans un modèle Ami ;)
RÉPONDRE
Seul et fabuleux !Il y a 24 jours
Le Vince et le Monse sont superbes ! Dans deux styles bien différents !
Les modèles Ami je me sentirai complètement perdu dedans !
RÉPONDRE
FrancoiseIl y a 25 jours
Ah oui j'aime le AMI. Le probleme c'est que sur la cote est tu as froid a partir du 1er novembre avec un manteau... A moins de le porter avec superposition de sous pull, chemise en flanelle, et doudoune sans manches. Ca veut dire que le manteau doit etre bien surdimensionne sinon ca rentre pas. Ah! Je cherche un manteau noir genre "overcoat". J'aime celui-la https://www.belstaff.com/men/outerwear/coats-jacke... C'est bien de regarder chez les hommes aussi pour les manteaux oversize! Bises !
RÉPONDRE
FrancoiseIl y a 25 jours
RÉPONDRE
FouqueIl y a 24 jours
Suis dingue de mode et j inove mais les prux eleves font que les portants be se vident pas
C est bon pour les marques??
C est aussi un peu sadique pour les gens qui ne peuvent les acquerir
Moi je prete mes vetementts et j invente et ..oui on me copie
Amities vestimentaires !!
RÉPONDRE
caroline lIl y a 24 jours
J ai 2 manteaux "politiquement pas correct", reçus en héritage. Le premier en poil de castor , une coupe parfaite pour moi qui ne suis pas très grande, pas trop lourd ,un beau brun, je le porte tout le temps j y glisse une veste en jean pour moderniser ou avec des sneakers... Le deuxième est noir, en astrakan , il est trop oversize et j aimerais le faire raccourcir aux manches et en bas il faut juste trouver le bon artisan... Merci à toi pour cette belle selection!
RÉPONDRE
Seul et fabuleux !Il y a 24 jours
Je connais un ancien fourreur aujourd’hui à la retraite qui continue de faire quelques travaux (assez rares quand même), en Saône et Loire ! Si cela peut t’intéresser...
RÉPONDRE
caroline lIl y a 24 jours
Oh c est adorable! Ce n est pas ma région (IDF) mais merci quand même!
RÉPONDRE
GranpiIl y a 24 jours
Je suis agréablement surprise par le manteau aux manches ballon de chez H et M, je vais m'envoler et faire ma Mary Poppins avec ce genre de manteau ;-D!!
RÉPONDRE
QuitterieIl y a 23 jours
Je les trouve sublimes mais alors moi qui suis petite et qui cherche un truc classique et pas oversize, je désespère cette année encore :)
RÉPONDRE
Hugues francoiseIl y a 22 jours
Bravo
RÉPONDRE
Ajoutez votre commentaire
Code anti-spam : veuillez recopiez le code numérique ci-dessus
POSTER
Instagram @tendancesdemode