Défilé Marc Jacobs - Printemps/été 2012

Alors que les rumeurs concernant sa possible arrivée chez Dior ne cessent de prendre de l'ampleur, Marc Jacobs nous offre un défilé follement fantaisie particulièrement captivant...
Défilé Marc Jacobs 2012

Si l'été 2012 est l'occasion pour lui de faire une nouvelle fois appel à son équation fétiche (consistant à télescoper différents thèmes, puis à patiner l'ensemble de ses propres codes), Marc Jacobs n'en demeure pas moins toujours aussi fascinant. En ouvrant son défilé sur un tableau vivant évoquant une revue de cabaret de seconde zone, le créateur new-yorkais donne en effet le coup d'envoi à un défilé rétro un brin azimuté, peuplé de filiformes modèles assumant avec détermination une dégaine années 20 empreinte de références à l'univers de quelques danseuses sexy du Nevada.

Ajoutez à cela les traditionnels détournements chics d'un Marc Jacobs au mieux de sa forme et vous obtiendrez des ensembles santiags en plastique/jupe droite à volants en fils de PVC/veste cropped dadame/chemise vichy translucide ou encore robe en plexiglas/fichu de ménagère/chemisier boutonné haut/bas mal ajustés/escarpins hauts perchés...

Défilé Marc Jacobs 2012

Au départ discrets, les clins d'oeil aux années 20 se font rapidement omniprésents, faisant la part belle aussi bien aux jupes longueur genou qu'aux baby-dolls Charleston. Associées à des languettes Rhodoïd ainsi qu'à de faux bonnets évoquant les coupes garçonnes de l'époque, ces dernières abandonnent leur ADN rétro au profit d'un autre bien plus joyful.

On remarque au passage que les influences sportswear flottant actuellement dans l'air du temps se matérialisent ici sous la forme de sweats à la texture néoprène et aux coloris doucereux, surplombant avec une indéniable coolness des jupes tantôt tulipes, tantôt asymétriques.

Défilé Marc Jacobs 2012

Sur la fin du défilé, Marc Jacobs offre à sa muse une escapade smart en l'autorisant à réchauffer sa nuisette d'un sage manteau vichy 3/4, à laisser entrevoir sa lingerie sous une robe vichy esprit cellophane, à apaiser le clinquant de ses paillettes par le biais d'un sobre voile de mousseline ou encore à faire twister sa micro veste faussement classique au moyen d'innombrables studs.

Délicieusement enlevée, cette collection laisse présager du meilleur quant à l'éventuel avenir de Marc Jacobs chez Dior...


Voir la collection : http://www.style.com/S2012RTW-MJACOBS
Partager l'article
Par Lise Huret, le 17 septembre 2011 dans Défilés
Vous aimerez également
Marc Jacobs en 13 points
Il y a 7 mois - 3
EN SAVOIR PLUS
Défilé Marc Jacobs - Printemps/été 2015
Il y a 2 ans - 12
EN SAVOIR PLUS
Wanted : des sandales Zara esprit Marc Jacobs
Il y a 2 ans - 10
EN SAVOIR PLUS
Inscrivez-vous à la newsletter
OK
14 commentaires
Tous les commentaires
anabelleIl y a 5 ans
J'adore, les looks sont très variés, très colorés, super !
RÉPONDRE
zoéIl y a 5 ans
Le meilleur défilé de Ny !
RÉPONDRE
matchingpointsIl y a 5 ans
Beaucoup de jupes et beaucoup de mouvements !
Premier impression très favorable parce que très original-il n'y a pas de pantalon ?
RÉPONDRE
Svs au LuxbgIl y a 5 ans
Juste immettable...
RÉPONDRE
....Il y a 5 ans
Marc Jacobs l'a exprimé plusieurs fois, IL ADORE PRADA. Il a d'ailleurs souvent assisté à certains défilés MiuMiu et a posé plusieurs fois en Prada. Il S'habille d'ailleurs en Prada.

Tout cela pour en venir au fait que cette collection est comme un Best-Of des dernières collections Prada et MiuMiu. Vous Vous souvenez des robes pailletées en plastique de cet Hiver? Beh les voila mixées aux fameuses franges de l'été 2007. Rajouté à cela le Glamour de l'hiver 2010 de Prada toujours (on le retrouve dans les chaussures notamment) et mixez le avec la collection Sportwear MiuMiu de l'hiver 2008 et voila. La boucle est bouclée.

Franchement, la collection est pas mal et il y a plein de choses que je voudrais porter mais je trouve que prendre des références aussi fraîches en manquant parfois de subtilité (il y a des silhouettes improbables) est assez culotté...mais pas dans le bon sens.


Pour Marc chez Dior, franchement, je n'attends rien de spécial. j?espère juste que Dior arrivera à rimer avec modernité et à lâcher les années 50. J'ai bien sur hâte de voir Marc faire de la couture et si il pouvait nous sortir un IT BAG qui éclipse enfin le Lady Dior, ça ne serait pas de refus.
RÉPONDRE
seul et fabuleux !Il y a 5 ans
Autant la collection Marc by Marc jacobs est très dans le minimalisme chic que la collection Marc Jacobs est plus dans le kitsch chic...

J'aime beaucoup les sweats qu'il propose chez Marc Jacobs !

A la lecture du commentaire de "....", je ne peux m'empêcher de faire le lien entre ce qu'elle dit et les articles sur la "réinvention" que j'ai recemment lu dans le dernier Vogue homme (que je vous recommande vivement - au moins pour cet article) !
Un premier extrait : "(...) Depuis les années 1970, le goût pour la nostalgie s'est emballé, le recyclage est devenu le sport à la mode, avec ses champions, Wharol en tête. Au point qu'aujourd'hui la citation immédiate, l'influence directe, l'emprunt décomplexé sont un fascinant signe des temps. Il n'est qu'à observer une photo ou un vêtement pour qu'immédiatement la mémoire vibre et convoque son ou ses inspirations originales.
On peut s'indigner, crier à la mort de la création et du copyright. On peut aussi considérer que c'est une conséquence inéluctable du flot d'images toujours croissant que nous ingérons malgré nous, et tirer avantage de ce phénomène. Voire lui trouver du potentiel. C'est le parti-pris de ce nouveau numéro de Vogue Hommes International.
Classiques du vestiaire, icône de style, mirages de l'apparence, notion de genre, vie privée... : n'imitez pas, réinventez-vous ! Réinventez tout court." (Olivier Lalanne)

Deuxième extrait (deuxième article) : "L'avenir ? Un souvenir...
Phénomène universel et signe des temps, la citation immédiate et le sampling s'abattent sur l'art, la mode, la photo et tordent le cou au copyright.
Ainsi, les dix premières années du 21e siècle s'avèrent celle du "RE" : re-vivals, re-sorties, re-constitution, ré-invention...
Le point sur ce nouveau culte d'un passé à portée de mémoire." (...) "Nous vivons l'obsession rétrospective d'une période qui semble désertée de toute perspective, hantée par le sentiment d'arriver trop tard, lorsque la messe est dite." (Patrick Mauriès)
RÉPONDRE
stèph'Il y a 5 ans
Du Prada c'est sur qu'il y en a dans cette collection, après je trouve qu'il y a aussi pas mal de Marc Jacobs, de références à son propre univers... Les jupes drapées remix de sa collection P/E 2009, l'esprit dégling' chic me fait pensé à sa collection P/E 2008, les sweat à celle de cet hiver pareil pour les paillettes.
Un grand melting pot de ses idées pour clôturer une période Marc Jacobs Louis Vuitton ?
En tout cas j'ai bien aimé, et pour une fois il ne m'en faut pas plus.
Quand à Marc Jacobs chez Dior, ce serait vraiment intéressant de s'attaquer à la couture.
RÉPONDRE
geoffroyIl y a 5 ans
Effectivement, dès que j'ai vu les premiers modèles, je croyais qu'on assistait à la présentation d'un défilé de Miuccia Prada! Marc Jacobs possède-t-il l'adn DIOR? J'en doute.
RÉPONDRE
StratosphèreIl y a 5 ans
@geoffroy : Oui mais c'est pas parce qu'il n'est pas ENTRAIN de montrer qu'il sait utiliser l'ADN Dior qu'il ne peut pas le faire dans le FUTUR. C'est douter de la capacité d'adaptation d'un créateur de cette envergure. Mwaha...
RÉPONDRE
TBIl y a 5 ans
Mouai mouai (dis-je), je suis d'accord : c'est inspiré de Prada mais la façon dont il utilise ses influences ne me plait pas. Quelques que looks sont pas mal en effet mais je reste sur ma fin : les couleurs ne sont pas trop captivantes et la musique du défilé prend la tête.
RÉPONDRE
....Il y a 5 ans
Seul & Fabuleux: J?espère que le numéro est aussi bien que l'edito. Je pense que la collection dans l'esprit est terriblement Marc jacobs même si finalement, il y a des réminiscences de Prada. Moi, ça me rappelle surtout une fois, il ya 2 ans, après la fabuleuse collection couture été 2009 de Chanel, Elie Saab, pour la couture hiver 2009 faisait une collection blanche. Ces collections n'avaient pas grand chose à voir à part la couleur mais le fait de l'utiliser 6 Mois après Karl avait créer une mini polémique.

Steph': Pour moi, les références à son travail ne se retrouvent pas tant dans les pièces que dans l'esprit. La femme Marc Jacobs est une bourgeoise déglinguée et dans cette collection comme dans la plupart de ses collections éponymes, on retrouve cet aspect. On parle souvent de Marc & Vuitton car, finalement, ses shows chez Vuitton ne sont qu'une version aboutie de ses shows pour sa marque éponyme mais si on regarde de plus près, on verra que la femme MJ est beaucoup plus pudique que la femme Vuitton (même si tout les 6 mois, elle est une autre).
RÉPONDRE
frankieIl y a 5 ans
héhéhé, j'ai vu dans le fil des news qu'une fille avait déjà repris le truc du foulard dans les cheveux vu chez Marc Jacobs ! Donc c'est bien que ca marche, que Marc Jacobs touche en plein dans le mille avec ces défilés bizarres. En effet : il y a plein d'idées que les filles peuvent facilement reprendre pour ce faire un look trendy.
Donc Good job marc ! La rue t'adore...
RÉPONDRE
TitouIl y a 5 ans
@ "....": vous êtes experte voire pro dans le milieu, je suis assez bluffée de votre analyse. ça fait du bien de voir qu'il y a des personnes dans ce milieu où "tout le monde il est beau" avec un point de vue affuté.

MJ est sans conteste un très grand designer, mais pour Dior ne faut-il pas un supplément d'âme pour approcher la haute couture? A suivre...
RÉPONDRE
Style-GirlsIl y a 4 ans
C'est du déja vu ! Combien de fois vais-je revoir ces robes ? Les créteurs nous réservent encore des surprises!
RÉPONDRE
Ajoutez votre commentaire
Code anti-spam : veuillez recopiez le code numérique ci-dessus
POSTER
Instagram @tendancesdemode