Défilé Marc Jacobs - Automne/hiver 2012-2013

Prenant place au coeur d'un décor en papier immaculé évoquant quelques bicoques biscornues, la collection présentée ce lundi 13 février par Marc Jacobs rendit hommage aussi bien aux personnages de Dickens qu'au style inimitable de l'Italienne Anna Piaggi...
Défilé Marc Jacobs 2013

Oubliées les tenues légèrement déjà vues de l'été 2012 : cette saison, le petit chouchou de Kate Moss renoue avec son excentricité légendaire par le biais de looks mille feuilles à l'allure théâtrale évoquant la dégaine du jeune Oliver Twist.

Entre chapeaux surdimensionnés en fourrure (conçus par le talentueux Stephen Jones), souliers rappellant ceux des pères pèlerins de Plymouth, accumulations de pièces dépareillées et pantalons feu de plancher, c'est en effet un dress code pour le moins azimuté que se constitue la vagabonde chic de Marc Jacobs.

Défilé Marc Jacobs 2013

Semblant avoir été piochées au sein du vestiaire de quelque élégante excentrique, les opulentes redingotes colorées recouvrent ainsi des jupes en cuir damassé surplombant des corsaires en satin, alors que les étoles oversize fermées par une large épingle à nourrice viennent réchauffer des robes boule longueur mi-mollet friandes d'imprimés tapisseries.

Dans le même temps, les motifs paisley se déclinent tous azimuts, les jupes droites, écharpes et autres vestes à col Claudine se tricotent en laine guirlande, tandis que les robes se gonflent aux hanches et se cintrent haut sur la taille (évoquant ainsi l'esthétique westwoodienne).

Défilé Marc Jacobs 2013

Face à cette débauche de volumes oversize et de textures hétéroclites, on imagine mal comment les clientes Marc Jacobs pourront éviter de se transformer en épouvantail victorien... à moins bien sûr d'accepter de consommer cette collection avec parcimonie.

Portés en solo, les manteaux à étole intégrée (ou en fourrure brodée de carreaux iridescents), robes pile dans la grammaire Marc Jacobs et autres vestes bi-matières devraient en effet pouvoir trouver leur place au sein des dressings hivernaux. Sans parler des chaussures "Pilgrim" arborant cuir d'autruche et boucles à strass, qui ne manqueront pas de trouver preneuses au coeur de l'intelligentsia fashion. De quoi répondre somme toute assez facilement à la question posée par la bande-son du défilé*..


* "Who Will Buy" - Comédie musicale "Oliver"
Voir toute la collection : http://www.style.com/F2012RTW-MJACOBS
Voir la vidéo du défilé : http://live.marcjacobs.com/
Partager l'article
Par Lise Huret, le 14 février 2012 dans Défilés
Vous aimerez également
Marc Jacobs en 13 points
Il y a 7 mois - 3
EN SAVOIR PLUS
Défilé Marc Jacobs - Printemps/été 2015
Il y a 2 ans - 12
EN SAVOIR PLUS
Wanted : des sandales Zara esprit Marc Jacobs
Il y a 2 ans - 10
EN SAVOIR PLUS
Inscrivez-vous à la newsletter
OK
15 commentaires
Tous les commentaires
....Il y a 4 ans
Pas du tout impressionnant.
En fait, regarder les collections New-Yorkaises c?est un peu s?amuser à jouer au jeu des références. A croire que pour renouveler la machine, il faut copier s?inspirer d?autres designers. Malheureusement, comme souvent, les références sont trop visibles et on bascule vers l?excentricité pour combler ce qu?il manque : une vision.
Apres Prada, Marc a donc décidé d?aller regarder du côté des designers japonais. En l?occurrence, Junya Watanabe. Je ne dirais pas que les boots à boucle me rappellent les mocassins Prada et que je perçois quelques réminiscences de Galliano, ça serait faire preuve de mauvaise foi.
L?inspiration ici est Anna Piaggi et les couleurs survitaminée et le stylisme « déglingué » sont censées nous rappeler qu?on est ici chez Marc Jacobs?Pas assez visiblement.
Heureusement que chez Marc by Marc, il n?a pas besoin de surjouer pour prouver son talent.
RÉPONDRE
hélèneIl y a 4 ans
Marc Jacobs aurait-il consommé trop de champignons hallucinogènes ? Moi je ne vois que ca ici !

Heureusement que les matières sont sympa (enfin j'ai l'impression) parce que l'ensemble fait limite grotesque.
RÉPONDRE
artoIl y a 4 ans
Quel est le but de genre de collections ? J'ai du mal à imaginer que quelqu'un puisse acheter ca, ca ressemble à de la haute couture sous acide.
RÉPONDRE
AlexaIl y a 4 ans
Ahem, ça ressemble à du "Tavi"
RÉPONDRE
vinc'Il y a 4 ans
j'hadére pas du tout, c'est vrai que les matiéres sont simpas ('héléne'), mais les formes :s en outre du ridicule, elles mettent pas du tout ces filles en valeur
Et moi qui pensait que Marc Jacobs allait nous proposer une collection digne de ce nom j'en suis decut^^
RÉPONDRE
KarlIl y a 4 ans
Je suis d'accord avec ..., franchement c'est un peu le conte d'Andersen " Les habits neufs de l'empereur".

Si l'on déteste, c'est qu'on est forcément passé à côté des références "tellement pointues" !

Et franchement, même après cet article qui éclaire un peu cette collection, je déteste toujours autant, si ce n'est plus !

Marre de cette mode pseudo intello, qui n'est qu'un pillage effréné et vain des sub-cultures susceptibles de distraire la bourgeoise citadine.
RÉPONDRE
lagerfeldIl y a 4 ans
Cette collection est tout simplement, hideuse, immonde, importable, bref tout sauf belle.
RÉPONDRE
JulieIl y a 4 ans
Marc qu'as tu fait ?! Hormis la veste bi matière en néoprène gris et tweed.. c'est tout juste importable, ca ne met pas du tout les mannequins en valeur. Heureusement qu'il ne fait pas la même chose pour Vuitton...
RÉPONDRE
carlitoIl y a 4 ans
Moi je trouve ça horrible qu'on en arrive à des collections qui sont à la limite du vomissement esthétique ( et là encore je pèse mes mots ) après des siècles et des siècles de raffinements vestimentaires..
RÉPONDRE
carlitoIl y a 4 ans
De plus, en parallèle à mon commenaire du défilé Rodarte, pourquoi cette collection est critiquée de manière positive alors que tout le monde vous dira que cette collection est vraisemblablement moche ? Pour ma part, toutes ces éloges auraient plutôt leurs places pour le défilé Rodarte et non pour cette collection destinée à habiller les femmes comme de véritables sacs de pommes de terre..que Marc Jacobs ne vienne pas nous dire qu'il sait ce que les femmes veulent porter cet hiver..Bref, j'espère franchement que Vuitton sera mieux que ça..
RÉPONDRE
CarlitoIl y a 4 ans
Au passage, tout cela me fait penser aux vêtements d'une concierge du 19ème siècle et à des costumes parfaits pour halloween.. Décidément, la mode s'amèliore de jour en jour!
RÉPONDRE
seul et fabuleux !Il y a 4 ans
@Carlito : Je me retrouve un peu dans ce que tu dis lorsque tu écris "après des siècles et siècles de raffinements vestimentaires" ! Je suis moi même nostalgique d'une certaine élégance passée... d'où mon goût prononcé pour certaines photos de mode en noir et blanc (Du temps de Dior, Chanel, Balenciaga...) ! Mais en revanche et comme on l'entend dire régulièrement "Il faut vivre avec son temps !" et puis ce genre de collection ne doit en aucun cas se regarder de la même manière qu'une collection plus "portable" (comme chez Céline par exemple) !
Maintenant, sur certains show, on confond "art" et "mode vestimentaire"... on aime ou on aime pas cette idée, mais ce que viens de réaliser Marc Jacobs avec ces tenues n'est certainement pas fait pour être porté tel quel dans la rue, il faut bien se le dire !

Il y a peu, j'ai entendu Virginie Mouzat dire qu'un défilé se devait d'être... beau, portable et... spectaculaire ! Je la cite mot pour mot : "Un défilé qui n'est que spectaculaire, c'est très sympathique, distrayant, pourvoyeur d'émotions, de frissons, de tout ce que l'on veut mais néanmoins, il ne faut pas oublier qu'il s'agît de vêtements...beau quand c'est que beau, ça peut être aussi glaçant et quand c'est que portable, il manque une dimension de fantaisie, de fantasme, de rêves, d'improbabilité parfois... qui est nécessaire !".
RÉPONDRE
....Il y a 4 ans
@Seul et Fabuleux: je trouve encore une fois ton commentaire pertinent. Personnellement, j'attends les mêmes choses que Virginie Mouzat. Il me faut tout ça pour me donner envie de rentrer dans une boutique (même si pour mes marques préférées, je rentre, bonne ou mauvaise saison).
Je trouve que presque tout les défilés New-Yorkais rentrent dans la 3° catégorie. Dans ce show MJ, je trouve qu'il y a beaucoup de pièces portables. C'est même un défilé commercial. On peut penser qu'il n'y a que des femmes chics qui vont acheter des vêtements de ce type mais je vois bien des japonaises ou des grunge porter ces robes. Chaque hiver, c'est le même ballet: il faut acheter des manteaux et des pulls! C'est sur que une collection de manteaux noirs, il n'y a pas grand chose d'excitant mais je pense que les pièces, individuellement peuvent doper un look.
Ce que je n'aime pas dans ce show, c'est le coté "Try to Hard"! Ça se veut intellectuel, arty et tout le blablabla et au final, ça parait très prétentieux dans son genre comme Wang dans le genre "Moderne".

La collection Marc by Marc était beaucoup plus touchante même si extrêmement commerciale.
RÉPONDRE
Modeuz"Il y a 4 ans
Marc ?! Qu'est ce qui t'arrive ?! C'est juste horrible ! On est quand même habitué à mieux...
RÉPONDRE
parisiaIl y a 4 ans
c'est trop extravagant; bien comme le délire d'un artiste mais pas adapté au monde réel.
RÉPONDRE
Ajoutez votre commentaire
Code anti-spam : veuillez recopiez le code numérique ci-dessus
POSTER
Instagram @tendancesdemode