Chanel - Défilé croisière 2013

Faisant fi d'un mois de mai particulièrement pluvieux, Karl Lagerfeld joua ce lundi au roi Soleil en convoquant beau temps et fashion crowd au coeur des jardins du Château de Versailles. Rien ne semble en effet trop beau pour ce démiurge de la mode, qui nous livre ici une collection fleuve au faste contemporain...
Défilé croisière Chanel 2013

En décidant de faire poser la jeune Cara Delevingne au sein du dossier presse de son défilé croisière, Karl Lagerfeld donna le LA d'une collection plus que jamais destinée à la jeunesse hype. Puisant l'essentiel de ses inspirations au sein des garde-robes du 18e siècle, cette dernière n'hésite en effet pas à twister ses références historiques à coups de jeux de matières innovants, de perruques manga et de catogans fluo.

Frivoles, un brin littérales, mais souvent rafraichissantes, les toilettes qui déambulèrent le long des allées versaillaises furent ainsi nombreuses à fusionner esthétique Watteau et gimmicks casual...

Défilé croisière Chanel 2013

La pommette piquée d'une mouche siglée Chanel, Cara Delevingne ouvrit le show en robe en chambray mêlant découpes tee-shirt et jupe à paniers. Un mélange des genres trouvant écho au sein des passages suivants, qui virent des modèles de facture aristocratique tenter - avec plus ou moins de succès - de dédramatiser leur mise via l'usage du denim.

Par la suite, jeans et faux jeans cédèrent la place à une flopée de tweeds pastel, ici déclinés sous la forme de jupons oversize à l'allure parfois peu flatteuse (difficile en effet de conférer au tweed la légèreté requise par ce genre de volume).

Défilé croisière Chanel 2013

Karl Lagerfeld ne tarda cependant pas à renouer avec la fraîcheur des premiers passages en déclinant le gimmick panier en version micro longueur, en surexploitant ruchets et volants, en offrant au baggy une patine chanelissime, en remettant au goût du jour le corsaire et en accompagnant ses jupes longues glitter de mini sweats. Une fraîcheur néanmoins quelque peu parasitée par les détails baroques premier degré tentant de la sophistiquer...

À ces créations tantôt maladroites, tantôt joliment rococo succédèrent ensuite des rêves de mousseline aussi intemporels que ravissants. Des toilettes évanescentes qui se virent cependant rapidement voler la vedette par des ensembles oscillants entre coupes Galliano, noir et blanc Chanel, raffinement Petit Trianon, sportswear chic - un brin surfait - et beauté théâtrale.

Défilé croisière Chanel 2013

Ajoutez à cela l'incapacité légendaire de Karl Lagerfeld à faire le tri entre ses idées, un opus shoesesque des plus déstabilisants - le Kaiser a en effet choisi de réhabiliter les baskets compensées No Name tombées en désuétude à la fin des années 90 en surélevant les tennis de la plupart de ses modèles - ainsi qu'un hair code "Louise Brooke kawaï" et vous obtiendrez un défilé Resort certes parfois avare en subtilité, mais néanmoins non dénué d'humour et de décadence réjouissante...


Voir toute la collection : http://www.style.com/2013RST-CHANEL
Partager l'article
Par Lise Huret, le 15 mai 2012 dans Défilés
Vous aimerez également
Hedi Slimane, bientôt chez Chanel ?
Il y a 6 mois - 14
EN SAVOIR PLUS
Chanel - Défilé croisière 2015
Il y a 2 ans - 54
EN SAVOIR PLUS
Les robes Chanel de Keira Knightley
Il y a 2 ans - 23
EN SAVOIR PLUS
Inscrivez-vous à la newsletter
OK
33 commentaires
Tous les commentaires
ZoéIl y a 4 ans
Plus frais que d'habitude c'est certain mais ca reste quand même très décousu au niveau de la qualité créative.
Dès fois c'est super premier degré et dès fois c'est sublime, bien équilibré et tout et tout.
Chanel devrait faire des défilés moins long...
RÉPONDRE
KarenIl y a 4 ans
Ce show est une CATASTROPHE ! Il faut être aveugle ( ou alors avoir peur de perdre son siège pour le prochain défilé Chanel) pour trouver çà ne serait-ce qu'intéressant !

Je commence à en avoir marre de ces collections fourre-tout piquées de détails pseudo " hype" alors qu'ils sont complètements dépassé en réalité ( la perruque rose, les tennis creepers, le look marie-antoinette rock)

En temps que française, je trouve que ce flot de passages éprouvants pour les yeux n'est en aucun cas un hommage au luxe français, et encore moins lorsque celui s'enorgueillit de défiler dans les jardins de Versailles.

Sans parler de l'atmosphère complètement surfaite de ce show, Alice Dellal à la batterie ? Ouaw trop rock ! Cette fille doit passer les 3/4 de son temps dans des soirées mondaines ultra tradi ! Sans parler de la mise en avant subite de Cara Delevigne. Juste une énième " fille de " banale ( si ce n'est une étonnante ressemblance avec un cochon)...

Bref, j'ai détesté ce show, mais pas seulement pour sa collection. Mais aussi pour l'image de " roi se reposant sur ses lauriers" qu'il s'en dégage. Désolé mais pour Karl, çà sent la fin de règne !!!
RÉPONDRE
PauloIl y a 4 ans
Je suis entièrement d'accord avec toi karen tout ce que tu as dis est vrai ! Enfin quelqu'un qui a raison, pas comme les autres qui trouvent cette collection pas mal. Une horreur oui c'est un peu une insulte au style français cette collection.
RÉPONDRE
PalomaIl y a 4 ans
Ridicule
RÉPONDRE
CaroIl y a 4 ans
Je vous trouve un peu dur les filles. c'est vrai que c'est un peu le carnaval chez Chanel mais tout n'est pas à jeter quand on le regarde de près ce défilé il y a des jolies pièces... si si si en cherchant un peu ...
RÉPONDRE
KarenIl y a 4 ans
Caro : Désolé mais il faut remettre les choses dans le contexte ! On dirait que tu parles de Chanel comme si c'était une friperie de seconde zone : " faut fouiller". On parle de la plus prestigieuse maison du monde !!!! Je crois qu'il est grand temps de se réveiller et d'arrêter d'applaudir le médiocre...
RÉPONDRE
julietteIl y a 4 ans
article très juste comme souvent !
RÉPONDRE
PauloIl y a 4 ans
@Karen: il y a que du vrai dans ce que tu dis.
RÉPONDRE
Manabelle TzoIl y a 4 ans
Parfaitement d'accord avec l'article, il y a du bon et du moins bon dans ce défilé (WTF les 3 premières photos ?). Le côté un peu carnavalesque ne doit pas cacher les nombreuses belles pièces, même si c'est clair qu'on attends mieux de la part de chanel.
RÉPONDRE
....Il y a 4 ans
Je suis une fan inconditionnelle de Karl et de Chanel mais cette collection est une insulte au corps féminin.
Surement l'une des pires (si ce n'est la pire collection de sa carrière chez Chanel). Franchement, ces shorts, ces pantalons, ces robes sont une abomination. C'est kitsch et cheap. Malheureusement, j'attendais beaucoup de cette collection croisière car, ce n'est qu'en croisiere et Pre-fall qu'il fait des collections chics, portables et intéressantes ces derniers temps. Là, c'est pire qu'une déception. Cette collection rejoint la pre-fall de Balenciaga sur le mur de la Honte. La dernière couture avait tout ce dont manque cette collection et tout ce dont requiert une collection croisière: de la décontraction.
Evidemment qu'il y a quelques pièces qui me plaisent comme la dernière robe de la collection et les sacs mais voilà, Karl a décidé de s'inspirer d'Alice Dellal alors qu'il bosse avec Carine Roitfeld.
ET KARL, ÉDITE CAR, DÉJÀ QUE REGARDER UNE COLLECTION HORRIBLE EST DÉJÀ ASSEZ DÉSTABILISANT ALORS, REGARDER UNE HORRIBLE COLLECTION DE 90 LOOKS EST TOTALEMENT INACCEPTABLE.
RÉPONDRE
milkyIl y a 4 ans
"l’incapacité légendaire de Karl Lagerfeld à faire le tri entre ses idées" : c'est exactement ca, ce défilé est un beau bordel, pardonnez-moi l'expression !
RÉPONDRE
DimitriIl y a 4 ans
Well, well, well...


Je vais tenter de ne pas monter, pour une fois, à l'indignation directe dans les 5 premières lignes de mon texte, et tenter de vous faire comprendre à quel point j'en tombe d'incrédulité pour les précédents commentaires qui font eux, parfaite opposition à cette baroque de collection. J'en viens parfois à m'interroger sur les éléments d'étude et de comparaison des jeunes demoiselles commentatrices, car vraiment, je suis certain que se baser sur 9 ou 10 photos se révèle certainement un peu... limité, NON ?! Faut dire qu'après 3 visionnages du défilé, je commence à me faire ma propre idée, et je suis bien confiant lorsque j'ose avouer que cette collection me paraît être l'une des plus fraîches depuis quelques saisons.
Unique certitude : je suis aux regrets de vous informer que rien, non rien ne pourra détrôner à mes yeux la plus merveilleuse des collections Croisières, la so called "Collection Venise", qui rappelons-le nous montrait l'excellence de la maison CHANEL dans tous les domaines esthétiques, maquillage compris (PETER PHILIPS <3), et nous permettait d'assister à une clôture tout en brillance et hauteur par la belle K. Pedaru !

Pour en revenir à notre intéressée, en visionnant cette collection ma première pensée fût sans nul doute que Karlito visionnait le "Marie-Antoinette" de la si (parfois) talentueuse Sofia Coppola lorsqu'il est tout à coup tombé sur le plan de scène avec l?opulente robe, les souliers et la paire de Converse. S'en suit donc, je suppose dans son esprit et dans son trait, une parfaite extension de cette même scène... Un Versailles sous décadence, moderne et tout aussi renfermé sur lui-même.
Mais bien sûr, que serait les présentations sans les si fameuses "Théories des Volumes" qui doivent sans doute correspondre aux constants croquis que le Grand Manitou fournit à ses pauvres Premières d'atelier les avants-veilles de défilés... Ou bien peut-être que non, mais quoi qu'il en soit ça n'est pas la première fois qu'il s'essaye à cet exercice périlleux, que ce soit dans les collections de Prêt-à-Porter, de Haute-Couture, des Métiers d'Art ou même dans notre cas, celui des Pré-collections... Si, si, je vous le jure, allez vérifier par vous-mêmes, ça ne sera pas difficile de trouver même si cela se solde en général par un semblant... d'échec.

Pour reprendre, NON, ce n'est certainement pas la pire des collections, loin de là. Ne vous rendez-vous donc pas compte de la mine sublime que représente les tenues présentées avant-hier ?! Et quand bien même les volumes sont aléatoires - et là encore, à en voir le fessier rembourré des tops, j'en viens à me demander si ce n'est pas qu'un jeu ou qu'une mince provocation de sa part - c'est toujours pour recentrer l'attention sur un élément autre que ce soit accessoire ou veste. Soyez attentifs, ou apprenez à l'être du moins... Je voulais m?atteler à la tâche de démonter cela, mais à quoi bon, puisque 95% des tenues vont dans ce sens...
MAIS !
Voulez-vous qu'on parle du magnifique manteau noir à coutures apparentes doublé des voiles de tulle accrochés aux manches ? Du bikini voilé de Karmen Pedaru ? Des derniers robes blanches rebrodées en motifs baroques rouge et saphir ? De la petite veste blanche à pois recousue d'empiècements marrons clairs rappelant le CHANEL des années 90 ? Des tenues délavées aux bordures s'accordant aux dorures du Château ?
Et puis, Lagerfeld à toujours le don de dissimuler l'idée qui me fera chavirer, que j'ai su retrouver dans la combinaison en cuir et arlequin (à défaut d'avoir mon tailleur rouge habituel), qui même si d'un brin hors sujet, convainc par son allure, sa coupe et sa ribambelle de pastels.

Je ne m?appesantis pas sur les coupes de douilles qui me laissent bien... dubitatif ! Même les chaussures ont trouvé grâce mes yeux, alors que je vous l'assurer, j'étais loin d'être très enthousiaste... Le maquillage me laisse perplexe même si il s'accorde pleinement en ton et en couleur à la palette utilisée dans les tissus et accessoires. Reste encore le problème très récurrent des égéries bêtes et inutiles... Mais c'est une faiblesse que Karlito s'astreint apparemment à ne pas enrayer, à notre plus grand damne. Car croyez-moi bien, je prie et rêve d'une époque future sans Alice Dellal, et autres it-girls dépourvues physiquement du moindre quotient intellectuel, car c'est pour le coup bien ce qui fait défaut au "Luxe à la Française" !

Pour résumé, un défilé tout en couleurs et en insolente gaieté, rythmé par l'omniprésence du Versailles fantastique insubmersible de l'époque, ou presque le pensaient-ils. Néanmoins, n'allez pas dire que c'est une honte à la prestigieuse Maison, alors que son essence même est des plus perceptibles. N'allez pas vous plaindre d'une collection non décontractée alors même que 80% des modèles sont jambes nues et que pour allier Versailles à CHANEL dans le cadre d'une collection Croisière, le coup du "MARIE-ANTOINETTE ROCK'S" était la condition sine qua non !

Reste donc, que je suis des plus convaincus plutôt que par la fadasse collection bonnes bourgeoises du Cap d'Antibes de l'an dernier qui manquait CRUELLEMENT de fantaisies à défaut de manquer d'assurance... Bien évidemment, même si je défends le morceau, il est vrai que l'on peut toujours s'attendre à mieux, et qu'il était largement possible de creuser un peu plus le sujet afin d'obtenir un résultat parfaitement convaincant pour une majorité. Il n'en reste pas moins qu'en dépit de ce demi coup de maître... Karl peine à rattraper son retard sur les probables avancées, même si risquées, des Maisons Dior et Saint-Laurent !

CLAP CLAP CLAP !
RÉPONDRE
matchingpointsIl y a 4 ans
A force de chercher l'originalité, on frôle le ridicule !
RÉPONDRE
agatheIl y a 4 ans
les 2 dernière robe sont pas mal mais le reste est juste une horreur
mais ou est passé ton talent Karl ?!
RÉPONDRE
sophieIl y a 4 ans
Ecoutez,

Je pense qu'il n'y a pas de ''c'est beau" ou "c'est moche, c'est une insulte à". La mode, c'est quelque chose de beaucoup plus que cela. Chacun est libre d'apprécier mais je trouve qu'il y a travail de fond dans ce qu'a fait Karl notamment dans le jeu des coupes et des matières. Le fait qu'il mêle modernité et traditionnel est de même très intéressant. Insulter pareillement un créateur de renom comme Karl révèle peu provenir d'un manque de recul et de hauteur. Il faut chercher à réfléchir sur ce qu'à voulu montrer Karl. Regardez les postures, il y a presque une insolence.. A mediter
RÉPONDRE
AnnaIl y a 4 ans
C'est osé, mais j'aime beaucoup. ça change de l'ordinaire. Cest même très original, dans le sens de nouveau, particulier.
RÉPONDRE
YuriIl y a 4 ans
Very extravagant.
RÉPONDRE
EstherIl y a 4 ans
Je pense que Karl devrait se fendre la poire si il lisait certains commentaires... Arrêtons de rechercher le sens caché des choses !!
Je pense que sans les coupes affreusement bizarres et ces abominations de baskets compensées, la collection aurait pu être autre chose qu'un supplice pour les yeux.
J'ai trouvé la collection Paris-Istanbul beaucoup plus belle.
RÉPONDRE
liliIl y a 4 ans
Sous prétexte d'être ouvert à tout et de ne pas être taxé de vieux ringards passéiste, Lagerfeld nous impose des choix stylistiques plus que douteux et sans aucun discernement. Et ne parlons pas de ses collaborations avec Baptiste Giacobini, Zahia et dernièrement Jean Roch (clip "Saint-Tropez à voir absolument........).
Il serait peut être temps de revenir à des fondamentaux ou de passer la main...
RÉPONDRE
....Il y a 4 ans
@Dimitri: Tu as surement aimé la collection mais pour moi, elle n'est pas à la hauteur de quelqu'un comme Karl et encore moins d'une collection Chanel, croisière qui plus est. Ce que j'aime dans les collections de Karl c'est le savant mélange de chic, kitsch et trash avec toujours ce brin d'humour. C'est naturel dans ses collections. De plus, en général, il a l'habitude de ne pas y aller en mode littéral dans son soucis de "modernité". Il en a fait des collections XVIIe, XVIIIe ou XIXe siècle. Plus récemment, on peut citer les collections couture de 2005 (l'été), le PAP de l'été 2010 et on trouve même quelques réminiscences dans la couture de l'hiver 2007. le PAP de 2010 s'inspirait du Petit Trianon de Marie Antoinette et faisait terriblement moderne. Pourtant, on avait déjà des formes gonflées à l?hélium mais, c'était très esthétique. Là, on a des costumes de scènes en jean avec quelques petits tailleurs mignons et quelques pièces pas mal.
Quand j'entendais Chanel et Versailles, pour moi, c'était le mix parfait. Je m'attendais à quelque chose aussi fort que Paris-Bombay. Au final, on a des personnages de mangas des années 90. Ok il y a de la provocation, Ok les ateliers sont encore au top mais pour moi, cette collection est un échec.
Karl aussi a le droit de faire des erreurs. Je pense aussi que Paris-Venise était le summum de la croisière chez Chanel: Décadence, classicisme et touche d'extravagance.
La prochaine croisière aura lieu a Deauville donc, on peut déjà vite oublier cette collection sachant en plus que la Couture arrive bientôt.

@lili: Surtout pas passer la main! Tant qu'il est vivant il doit créer. En tout cas, l'idée ne m'excite pas pour le moment. Il est encore productif à la fois chez Chanel mais aussi chez Fendi.
KARL FOR LIFE!
RÉPONDRE
MarieIl y a 4 ans
S'il vous plait, arretez d'analyser des vêtements comme si c'était une science. Au lieu de citer je ne sais quel défilé de telle mois, telle année, exprimez tout simplement votre sensibilité artistique.
RÉPONDRE
MGFIl y a 4 ans
quelle horreur?
RÉPONDRE
ArtémisIl y a 4 ans
Que ce soit avec la pub Dior ou avec le dernier défilé Chanel, le château de Versailles est défiguré en ce moment...Aucun des deux ne trouve grâce à mes yeux.
Aucun des 2 n'est à la hauteur du lieu !
(Cela reste MES goûts, bien entendu.)
RÉPONDRE
DimitriIl y a 4 ans
@"...." : Oui, il est vrai le défilé m'a plu. Je sais pertinemment, qu'il n'en est de même pour tout le monde. Je n'impose pas ma vision, mais ce défilé ne mérite en effet pas les critiques acerbes précédentes. Nous sommes au moins d'accord sur la qualité du Paris-Venise.
Mais j'ose te remercier pour cette information sur Deauville. Il faut dire que j'en aurais mis ma main à couper que ça serait pour cette année, surtout avec la mise en valeur de l'emplacement de l'ancienne boutique de Gabrielle Chanel sur la côte Normande... HARGH !
Moi qui ne serais plus Deauvillais l'an prochain, je m'en mords donc les doigts...

@"Marie" : Et pourquoi ne pourrions-nous pas le faire ? Pourquoi traiter la couture comme un Art particulier. Elle doit être reconnue au même titre que la peinture, le cinéma ou la photographie... Non ?! Elle mérite donc son histoire, ses particularités, ses personnages, et même oui, cette analyse. A mes yeux en tout cas. Karl Lagerfeld est l'un des plus grands intellectuels de son époque, et il ne faut pas le sous-estimer car chacune des ses créations est le fruit de réflexions plus ou moins profonds.
RÉPONDRE
despoisIl y a 4 ans
just kawai !!
RÉPONDRE
CamilouIl y a 4 ans
Pour information, le défilé a eu lieu lundi et non dimanche!
RÉPONDRE
Julien (TDM)Il y a 4 ans
@Camilou : C'est corrigé :)
RÉPONDRE
JodieIl y a 4 ans
Vive Coco, vive ses analyses pointues et vive ces commentaires toujours super instructifs !

Je ne sais pas si j'aime ou j'aime pas cette collection, mais en tout cas j'adore vous lire tous !
RÉPONDRE
PauloIl y a 4 ans
Je trouve que cette collection fait très cheap.
RÉPONDRE
TitouIl y a 4 ans
De ce que j'ai pu en voir, la collection oscille entre Prada (pour les chaussures compensées) Vuitton (pour les couleurs), Galliano (pour l'ampleur) et lady gaga (pour les cheveux). Les beautés techniques faites par les dizaines de "petites" mains sont incontestables mais le Versailles rock ambiant tourne à l'incompréhension stylistique.
RÉPONDRE
ElenaIl y a 4 ans
Je crois que l'impression 100% negative est aussi provoquee par le look (makeup et coiffure) trop extravagant. Une coiffure belle et simple avec un maquillage plus joli aurait rendu la collection l'air d'une inovation pas d'une horreur. Ou, s'est rien de nouveau mais c'est ca l'inovation - same old dans un nouveau context. J'ai rien contre l'idee mais c'est dificile de vendre un look totalement non-Chanel avec plus de choc, il faut trouver un compromis... C'est pas art, c'est de la mode.
RÉPONDRE
Hichem GAIDIl y a 4 ans
Les médias de la "MODE" resteront définitivement pour moi un mystère.

Je ne doute pas du sens critique de nos journalistes. Cependant, en lisant cet article sur le défilé "Versailles" de M. Lagerfeld, la question suivante me vient: Comment féliciter une collection qui droit de l'absurde, dépourvue de créativité et de subtilité, et comme-ci le lecteur est une vulgaire marionnette en faisant l'éloge d'un tel défilé?
Est-ce dû à la pression du groupe "Dites du bien, sinon je retire les pages publicitaires sur votre site ou sur votre magasine!", ou est simplement un manque de sens critique?

Cette collection est un désastre d'autant plus désastreux qu'il s'agit de la Maison française tant respectée par le Monde, CHANEL.
En effet, parfois il y a une évidence qui ne peut se cacher derrière de jolis mots. Ici, c'est le cas.
RÉPONDRE
sunnyIl y a 4 ans
Karl est avant-gardiste, le grand public a du mal avec les artistes.
Ces silhouettes sont so Hunger Games, en 1000 fois mieux.
Voilà quelqu'un qui a su garder son âme d'enfant, merci KL...
RÉPONDRE
Ajoutez votre commentaire
Code anti-spam : veuillez recopiez le code numérique ci-dessus
POSTER
Instagram @tendancesdemode