Chanel - Défilé croisière 2015

Alors que 2014 devrait voir s'achever la construction de "L'Isla Moda" (une île doubaïote spécialement dédiée à la mode et dessinée par Karl Lagerfeld), le fief de l'émir Mohammed ben Rachid Al Maktoum accueillait ce mardi 13 mai le très couru défilé croisière de la maison Chanel...
Défilé croisière Chanel 2015

La destination :


Dubaï. Un choix que justifie ainsi Karl Lagerfeld : "Après tout, c'est la ville où il y le bâtiment le plus haut du monde (...) c'est une réalité moderne qui dépasse la réalité moderne de la vieille Europe. Ici, tout est neuf".

Le décor :


Une île artificielle sur laquelle a été construit - spécialement pour l'occasion - un immense bâtiment carré à la façade constituée d'une multitude de doubles "C" entrelacés. À l'intérieur, des lanternes suspendues, des palmiers et des coussins blancs disposés autour de tables basses.

Le carton d'invitation :


Une simple carte blanche sertie du sigle Chanel.

Les invitées :


Certaines égéries de la griffe (Vanessa Paradis et Tilda Swinton), des actrices (Dakota Fanning, Freida Pinto, Ko Ah-Seong), des riches clientes (dont la princesse Amira Al-Taweel), des rédactrices de mode, des socialites et des filles qui montent (Lisa Gachet).

Le "it" accessoire des invitées :


Le collier à maxi perles (voir ici et ).

La grande absente :


Cara Delevingne.
Défilé croisière Chanel 2015

La mannequin française du moment :


Jeanne Cadieu.

Les inspirations :


Pour cette collection, Karl Lagerfeld a choisi de s'inspirer du travail de Paul Poiret. On y retrouve ainsi les fameuses "culottes harem" réinventées par le couturier, les coupes abat-jours et asymétriques, les teintes dorées, le foisonnement d'imprimés ou encore le duo robe/pantalon bouffant. Mais aussi du folklore local et des codes Chanel.

Métiers d'art :


Une fois de plus, les petites mains des différentes maisons d'artisanat de luxe rachetées par Chanel (Lesage, Desrues, Lemarié, Michel, Massaro, Goossens ou encore Guillet) eurent l'occasion de livrer la pleine expression de leur talent, entre myriade de perles, sublimes fleurs en tissu et broderies d'exception.

Les accessoires :


Karl Lagerfeld a pris l'habitude de traiter les accessoires de ses collections sur un mode très premier degré. C'est ainsi que les Crystal Renn, Binx Walton et autres Lindsey Wixson arborèrent diadèmes sertis d'un croissant de lune (évoquant aussi bien l'esthétique du Moyen-Orient que le "C" de Chanel), éventails brodés, babouches, bijoux fantaisies clinquant et minaudières maxi perle (clin d'oeil à l'opulence doubaïenne). Sans oublier les déjà fameux sacs jerricans

La silhouette :


Le plus souvent amples et très couvrantes, les toilettes imaginées par Karl Lagerfeld semblent avoir été spécialement conçues pour la clientèle des émirats.
Défilé croisière Chanel 2015

Make-up et hair code :


Entre feuilles d'or disposées au creux des yeux, larges traits d'eye-liner  et coiffures jet-set, les belles brillèrent par leur mise en beauté arabo-hollywoodienne.

Les chaussures :


Seules les tongs-guêtres réussirent à tirer leur épingle du jeu.

Ce que j'en pense :


Si les silhouettes qui déambulèrent sous le regard bienveillant d'une assistance grisée par le faste doubaïen ne laisseront pas un souvenir impérissable, force est néanmoins de constater la réussite de l'opération de communication : impossible aujourd'hui de passer quelques minutes sur Twitter ou Instagram sans tomber sur une image Chanel.
On regrette néanmoins que la griffe parisienne soit aussi déconnectée de la réalité. Quoi de plus cynique en effet pour une maison ayant contribué à l'émancipation des femmes que de défiler dans une ville au régime autoritaire, où les ouvriers étrangers sont réduits en quasi-esclavage et où les droits des femmes se voient quotidiennement bafoués...

Toutes les photos : http://www.style.com/2015RST-CHANEL
Partager l'article
Par Lise Huret, le 14 mai 2014 dans Défilés
Vous aimerez également
Hedi Slimane, bientôt chez Chanel ?
Il y a 6 mois - 14
EN SAVOIR PLUS
Les robes Chanel de Keira Knightley
Il y a 2 ans - 23
EN SAVOIR PLUS
Chanel, le marketing avant tout
Il y a 2 ans - 64
EN SAVOIR PLUS
Inscrivez-vous à la newsletter
OK
54 commentaires
Tous les commentaires
LisaTIl y a 2 ans
Enlevez le faste des événements Chanel et les collections se révéleront d'un vide sidéral. C'est mon avis. Chanel ne m'intéresse plus du tout...
RÉPONDRE
EstelleIl y a 2 ans
Un compte rendu très intéressant !

Estelle

lamodeestunjeu.fr
RÉPONDRE
ClaireIl y a 2 ans
Merci Lise! J'attendais ton article et partage tout-à-fait ton point de vue:

"Quoi de plus cynique en effet pour une maison ayant contribué à l'émancipation des femmes que de défiler dans une ville au régime autoritaire, où les ouvriers étrangers sont réduits en quasi-esclavage et où les droits des femmes se voient quotidiennement bafoués... "

Bravo, je n'aurais pas dit mieux.
RÉPONDRE
SidhartaIl y a 2 ans
Il y a des raisons de s'indigner je suis d'accord, mais cela dit :

- Les travailleurs clandestins qui travaillent dans des conditions de semi-esclavage, dans le secteur de la construction ou du textile, ça existe aussi en Europe et aux Etats Unis;

- Le monde de la mode européen ne se caractérise pas par sa forte conscience sociale (cf scandale Bangladesh);

- L'intérêt des pays du Golfe pour la mode occidentale peut aussi être une chance d'ouverture vers le monde occidental et les idées de la vieille Europe (rêvons un peu)
RÉPONDRE
SamanthaMIl y a 2 ans
Et toc! Bravo pour cette dernière phrase qui résume bien le Chanel d'aujourd'hui: des recolteurs de fric là où il y en a le plus peu importe la morale, les valeurs de la marque à ses débuts et l'esthetique. Et ceci est valable pour bien des marques il ne faut pas taper que sur les doigts de Lagerfeld. Et puis de toute façon qui dit marque de luxe dit forcément "déconnecté de la réalité" même si j'aime la mode celle ci ne sera jamais pour moi ni pour plus de la moitié des femmes sur cette planète. Donc on admire comme on regarderai un film ou des tableaux juste pour rêver et s'inspirer.
RÉPONDRE
JuliaIl y a 2 ans
MERCI pour ta conclusion !
Tu es une des rares à "dénoncer" cela et je t'en remercie !
Je ne peux pas regarder la collection sans penser aux femmes et aux dures conditions de vie des travailleurs-esclaves... Chanel ne me fait plus rêver.

Je suis presque choquée que personne ne réagissent à cet événement. C'est vraiment hypocrite.
RÉPONDRE
AnnaIl y a 2 ans
L'intérêt des pays du Golfe pour la mode occidentale est bien connu (il suffit de faire un tour du côté de Faubourg ....etc) et ce n'est pas encore une chance pour toutes les femmes de ce pays, à part des princesses ?

Bravo, Lise d'en parler.
RÉPONDRE
Dimitri. Il y a 2 ans
Ne doit-on pas alors dénoncer tous les occidentaux qui s'y rendent ? Eux aussi, selon votre jugement, doivent être bien hypocrites, non ?
RÉPONDRE
SidhartaIl y a 2 ans
Business is business. Un intéressant article, à mon avis :
http://businessoffashion.blog.lemonde.fr/2014/05/0...
RÉPONDRE
G. Il y a 2 ans
Je vais un peu chipoter (on ne se refait pas), mais selon le Ministère des affaires étrangères, Dubaïen n'existe pas, les termes corrects sont "Doubaïen" ou "Doubaïote". http://www.diplomatie.gouv.fr/fr/IMG/pdf/BO_106.pd...
Très bon article. Je suis assez choqué qu'on construise un bâtiment pour un évènement aussi éphémère. A-t-il vocation à durer? Karl est devenu bien cynique... La maison Chanel est passée d'une maison lumineuse qui montrait la voie à suivre, à une maison toute inféodée à l'économie et aux vices humains. Dommage. Karl, il est temps de descendre du train...
Lise, penses-tu que des successeurs à la tête de Chanel sont en place?
RÉPONDRE
Julien (TDM)Il y a 2 ans
C'est corrigé, merci :)
RÉPONDRE
ChoubidouIl y a 2 ans
Sans Karl, Chanel aurait rejoint le panthéon des gloires passées de la mode, comme Poiret ou Vionnet.

C'est un peu comme Slimane avec Saint Laurent : ses procédés sont douteux mais les résultats sont là (et selon moi il a quand même beaucoup plus de talent que Slimane... voilà pour la petite pique personnelle)

Faut-il mourir dignement ou vivre cyniquement ?
Telle est la question.
RÉPONDRE
Dimitri. Il y a 2 ans
Je reste persuadé que construire ce bâtiment n'a pas coûté plus cher que les installations annuelles du Grand Palais pour les autres collections...
RÉPONDRE
G. Il y a 2 ans
Coûté plus cher... Il faudrait comparer ce qui est comparable.

A Dubaï, la main d'oeuvre humaine est une unité de production comme une autre, elle n'est pas considérée comme un être vivant.
A Paris, il y a la législation sociale.
Ce qui importe, c'est pas le prix que ça a coûté (limite, ils font ce qu'ils veulent avec leur argent, c'est le leur), MAIS c'est les vies humaines, les conditions de travail, l'empreinte écologique (au secours!), le projet à long terme, le souci des générations futures, et tant d'autres paramètres.
A Dubaï, on a fait se déplacer tout le monde par avion, dans une ville artificielle au milieu du désert, à grands coups de constructions éphémères, d'îles spécialement construites, par des masses d'hommes en misère sociale. C'est aberrant au regard des défis majeurs de demain...
La mode est décidément une vraie bulle...
RÉPONDRE
G. Il y a 2 ans
D'ailleurs, Chanel n'est pas la seule maison à agir comme ça, je ne tiens pas à leur jeter la pierre spécifiquement, mais ça en fait beaucoup de "second degré amusant de K. L.", après le supermarché, et tout le reste. Ca révolte profondément le juriste en droit du travail et de l'environnement que je suis ;-)
RÉPONDRE
Dimitri. Il y a 2 ans
J'approuve tout à fait, ceci-dit, la vraie bulle, c'est Dubaï.

Et pour préciser, car je tiens tout à fait compte de l'impact humain de cette cité, je réagissais plutôt sur l'image d'une construction éphémère pour un temps aussi peu marqué, car ça reste dans la lignée du décor sans limites suivie depuis quelques années déjà.
RÉPONDRE
G. Il y a 2 ans
On est bien d'accord alors.
Mais, la mode n'est-elle pas aussi une bulle? Il y a une collusion d'intérêts entre d'une part, des Etats bien contents de récupérer une part du prestige occidental via la mode, la culture,... C'est le cas des pays du Golfe, de la Russie, de la Chine, et sans doute bientôt du Brésil, de l'Indonésie. D'autre part, des marques commerciales de haut luxe qui se sont assignées le succès commercial comme but en profitant du désir de prestige des clients desdits pays cités plus haut. Tout cela est bien loin de leurs fondateurs (G. Chanel, Lanvin, etc.) qui étaient des hommes et femmes, penseurs, d'une culture immense et dotés d'une vision qui manque aujourd'hui...
Mais bon, c'est un débat vieux comme Matusalem, mais les institutions de savoir, culturelles et étatiques voguent de plus en plus vers les business models que la pensée. "Plus que jamais, il est urgent d'apprendre à penser." Je reste pourtant persuadé qu'en tant qu'institution culturelle (occidentale), la mode garde un puissant pouvoir politique et catalyseur!
RÉPONDRE
JulytoseptemberIl y a 2 ans
Je suis absolument d'accord avec la conclusion de ton article même si je comprends l'enjeu que cette clientèle représente pour les marques de luxe...Je ne comprends pas tous ces gens qui s'extasient devant Dubaï, oui c'est beau et luxueux mais je ne vois pas où est l'authenticité et il y a tellement d'autres endroits que je préfèrerai visiter...
RÉPONDRE
LouIl y a 2 ans
Ok c'est du business mais franchement c'est dommage. Je pense que l'on peut faire du business en proposant aux clientes un idéal galvanisant. Là c'est juste aller faire des courbettes à ceux qui ont le plus d'argent et tant pis si leur façon de faire ne sont pas très "éthiquement correcte". On ferme les yeux.
Je pense qu'il y a assez d'argent dans des maisons comme Chanel pour ne pas se sentir esclaves des Emirats arabes Unies.
Alors ok, ce n'est pas la peine de les boycotter car effectivement plus on aura d'échanges avec eux mieux ce sera pour la population. Mais de là à faire un show avec 80% des pièces spécial look femmes dubaïote, il y a un monde.
RÉPONDRE
....Il y a 2 ans
"Mais de là à faire un show avec 80% des pièces spécial look femmes dubaïote, il y a un monde."
Personne ne dit rien quand il fait une collection dans laquelle 80% des pièces sont '"looks femmes de Byzance, Tokyo, d'Inde, Moscou ou de Chine". Ne s'attarderait-on pas trop sur la representation qu'on a des femmes de ces pays là que sur les vetements? Moi tout ce que je vois ce sont des vestes en tweed, des pantalons, des caftans et des robes transparentes et brodées.
RÉPONDRE
ChoubidouIl y a 2 ans
Je suis d'accord.
L'Inde, la Russie ou la Chine sont loin d'être des modèles de vertu sur le plan des droits de l'homme (de la femme/des enfants/des animaux...), ce n'est pas pour autant qu'on rejette l'esthétique vestimentaire de ces pays.
RÉPONDRE
AnnaIl y a 2 ans
Le sac jerrican Chanel, la nouvelle lubie de Karl Lagerfeld ou un petit clin d'oeil à la richesse du pays ?
RÉPONDRE
Dimitri. Il y a 2 ans
Les deux, sans aucun doute.

Encore une fois, il y a un premier degré qui n'est pas sans avoir de sens. Karl lui, ne semble pas si déconnecté que ça, bien au contraire.
RÉPONDRE
handMODEIl y a 2 ans
Inspiration de Poiret!!! Si je ne m'abuse Gabrielle et lui étaient "ennemis". Ce parti pris est intéressant esthétiquement mais irréaliste historiquement.
Je salue ta conclusion :). Mais au secours, on va où? : bâtir une île exprès, là on touche le fond du fond...et le pire c'est que tout le monde modeux à quelques exceptions (dont toi) applaudit des 2 mains sans vergogne. C'est en cela que je n'aime pas cette partie de la mode, être hors réalité, faire bonne figure et mettre la poussière sous le tapis...
Il y a encore beaucoup de chemin à parcourir.
RÉPONDRE
Dimitri. Il y a 2 ans
Je pense que CHANEL et Poiret étaient ennemis sur la façon de considérer la femme. Poiret la voulait à son image alors que Mademoiselle voulait qu'elle puisse elle-même se la façonner. Autrement dit, je ne pense pas que les aspirations esthétiques, du moins ethniques, étaient au coeur de la réflexion à l'époque.

Quant à bâtir une ville exprès ? à Dubaï ? C'est quand même la ville où l'on peut aller faire du ski, d'une part en plein été, d'autre part dans une centre commercial, et c'est juste pour le rappeler. Je ne trouve pas ça si choquant, surtout qu'il n'y a pas de difficultés d'un point de vue purement architectural, et induisant donc une construction rapide. Bref, je ne sais pas, je reste partagé.
RÉPONDRE
....Il y a 2 ans
La collection? J'ai beaucoup aimé.
Le fait de prendre comme inspiration un "ennemi" historique de Chanel comme Poiret est très fort (il avait deja fait une collection inspirée par Dior). J'aime à la fois le côté très "princesse des milles et unes nuits" 70's et l'opulence du tout. A remarquer qu'il semble s'etre beaucoup inspiré du vestiaire masculin traditionnel dans les nombreuses declinaisons du Gamis. Ce que j'ai le plus aimé c'est surtout le côté très "pudique" de la mode des femmes des pays du Golf (on voit très peu de peau dans cette collection) sans que ca ne fasse "IN YOUR FACE".

Concernant la chute de l'article, je valide ce point mais je ne vois pas en quoi Chanel est plus deconnecté de la realité que n'importe qu'elle entreprise de cette envergure. Toutes les saisons, des grandes maisons de coutures organisent des défilés en Russie ou encore en Chine pourtant les gouvernements de ces pays ne sont pas exemplaires. Parlons par exemple du défilé DIOR organisé en grandes pompes l'année derniere en Russie..
DUBAI ne fait pas rêver mais DUBAI represente l'emergence de ces pays du Golfe qui s'imposent de plus en plus dans la scene mode (VALENTINO appartient bien à la famille royale du QATAR) aussi bien stylistiquement que financierement.
Que Chanel defile à Dubai ne me choque pas plus que PRADA qui fait fabriquer certains de ses articles en Chine...paradoxe aussi pour une marque qui est sensée célebrer l'emancipation de la femme intellectuelle.

Franchement, ca ne me choque pas outre mesure. Dans ces pays, le vetement est encore (plus qu'ici) un vetement de pouvoir, d'identification. Les femmes n'ont pas beaucoup de droits...si ce n'est d'acheter mais on voit une legere evolution. Parmi l'ocean de femmes qui iront claquer l'argent de leurs maris (comme en Europe ou aux USA) dans les boutiques, ont trouvera aussi d'autres, ayant reussies par elle-meme.

De toutes les facons, l'industrie de la mode a besoin de courtiser ces pays pour conquerir encore plus de marchés. Avec la coupe du monde qui aura lieu au Qatar dans quelques années, je ne doute pas que beaucoup de maisons suivront la route tracée par Chanel.

Même si je suis un peu dubitative sur la chute, tu ouvres ici une reflexion interessante sur l'avenir de la mode Lise. Pour cela, je te remercies :)
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 2 ans
- Je trouve également assez piquant le fait qu’il se soit inspiré du travail d’un “ennemi” de Gabrielle Chanel :)
- J’ai trouvé de mon côté bon nombre de tenues peu seyantes de par leur juxtaposition de longueurs et de volumes.
- Chanel n’est peut-être pas plus déconnecté qu’un Prada ou qu'un Dior, mais c’est chez lui que cela se voit le plus. Par ailleurs, en Russie ou en Chine on ne condamne pas à de la prison les victimes de viol :
http://www.huffingtonpost.com/2013/05/12/alicia-ga...
- C'est vrai que Valentino appartient à la famille royale du Qatar. Plusieurs acheteurs m’ont d'ailleurs affirmés que ce n’était pas un hasard si les robes longues et couvrantes étaient devenues omniprésentes chez Valentino...
RÉPONDRE
....Il y a 2 ans
Je pense que malheureusement, nous devons accepter que ce sont les evolutions du monde. La mode ne fait que suivre ce courant. Les maisons de luxe sont sur les starting-blocks.
En un an Chanel a réussit à organiser des défilés sur les 3 continents importants aujourd'hui pour la croissance des groupes de luxe (Asie avec Singapour, Amerique avec Dallas, Europe avec Edimburg et Paris et le Moyen-Orient avec Dubai).
Je pense bizarrement que Karl est beaucoup moins deconnecté que ce qu'on peut penser. Je pense même qu'il est moins deconnecté que beaucoup de ses compères.
La collection "supermarché" a été critiquée parce que pour beaucoup de gens, c'était une moquerie de la vraie vie mais c'est la vraie vie. Aujourd'hui, la mode et la grande distribution n'ont plus finalement grand chose de different. Le taux de frequentation des boutiques, l'abondance de produits, de lignes, de magasins...enfin, le marketing.

Je pense que l'erreur aujourd'hui est de penser que ces shows Chanel sont superficiels à mort alors qu'ils sont le miroir de notre société...très cynique. Si Tom Ford a démocratisé la mode dans les années 90 en la rendant plus accessible, la tendance est à la démocratisation par l'exclusivité. Chanel serait finalement le precurseur de ce nouveau luxe, un luxe discret qui se voit.

PS: apparemment le sac jerrican est deja un hit avant l'heure. Karl est decidement génial. Il doit bien se marrer :)
RÉPONDRE
ChoubidouIl y a 2 ans
mouais... loin de moi l'idée de diaboliser un pays pour en défendre un autre, mais en Chine, les droits des femmes ne sont pas respecté non plus par les officiels (sans compter les problèmes plus "sociaux" de négligence sur fillettes et paradoxalement de rapt de celles-ci en raison du déficit en femme).
Femme mise en prison car elle avait protesté contre le viol de sa fille par un "officiel"
http://www.liberation.fr/monde/2013/06/01/en-chine...
Femme qui meurt en prison pour avoir défendu les droits de l'homme
http://www.humanrights.ch/fr/Dossiers/Defenseurs-D...
RÉPONDRE
CharlotteIl y a 2 ans
C'est drôle, s'inspirer de Poiret alors qu'il me semble que son style était aux antipodes de celui défendu par Coco Chanel...
Je suis malheureusement de plus en plus déçue par Chanel aussi bien concernant les collections que l'image que véhicule cette marque emblématique.
RÉPONDRE
Laurent GarnierIl y a 2 ans
C'est laid! Tes articles sont très bons mais pourquoi commenter le défilé Chanel alors que tous les articles précédents confirment que Lagerfeld perd de plus en plus son élan créatif au sein de la griffe. Je ne comprend pas pourquoi l'article fait quasiment l'apologie du défilé. Je note la touche d'ironie "Quoi de plus cynique en effet pour une maison ayant contribué à l'émancipation des femmes que de défiler dans une ville au régime autoritaire". Si tu le dis toi-même alors pourquoi défendre une collection aux allures cheap et dont les coiffures contribuent à noyer complètement l'ensemble des looks. D'ailleurs, ton article ne parle pas du tout du choix catastrophique de la coiffure, de la surcharge d'accessoires. Trop de tout! Trop de Karl! Stooooop. Dans l'attente de ta réponse :)
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 2 ans
A vrai dire je ne trouve pas la collection “cheap”, je salue le travail des ateliers. Elle ne m’a pas touché, mais je trouve qu’elle est loin d’être à jeter. J’ai parlé de cette collection car il m’a semblé intéressant de noter à quel point Karl Lagerfeld va au bout de son entreprise de médiatisation de la maison Chanel.
Pour ce qui est des coiffures, les cheveux bouclés étaient à mon avis une erreur, les silhouettes auraient été effectivement mieux mises en valeur par des coiffures dégageant le cou. L’accumulation de bijoux ne m’a par contre pas choquée.
RÉPONDRE
V.Il y a 2 ans
bravo pour cet article, de a à z... merci !
RÉPONDRE
AdèleIl y a 2 ans
Outre tous les problèmes d'éthique et de capitalisme effrayants, je trouve la collection très réussie personnellement!
J'ai toujours trouvé les collections croisières de Chanel plus raffinées, son choix de promouvoir les métiers d'art est assurément une réussite.
Il est rare de voir du Chanel coloré, avec autant de motifs. En ce qui concerne la coiffure, ça n'est pas ça qu'on regarde, si? L'intérêt c'est d'oublier un peu la beauté des mannequins pour se focaliser sur ce qu'elles portent, peu importe si elles sont coiffées comme Gisèle Bündchen ou en pétard; ça c'est l'humour/ironie propre à Lagerfeld.
Malgré tout ce qu'on peut lui reprocher ( je parle en connaissance de cause, je n'ai pas aimé la collection automne/hiver 2014, ni ses deux derniers défilés Haute-Couture), je trouve que Lagerfeld réussit encore à "créer du beau", notamment et surtout avec les Resort :)
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 2 ans
Chez Chanel, les collections Resort et Pre-Fall sont effectivement souvent les plus inspirées. Cela dit, j’ai trouvé celle-ci un peu en dessous des précédentes.
RÉPONDRE
NymphéaIl y a 2 ans
Merci Lise pour cet excellent compte-rendu et ton analyse que je partage pleinement!
RÉPONDRE
NinaIl y a 2 ans
Très beau compte rendu, ce défilé est une très belle caricature....la seule chose que j'ai pu aimer de tout le défilé, c'est le maquillage & les coiffures luxueuses et apprêtées....
RÉPONDRE
matchingpointsIl y a 2 ans
C'est bien pour le commerce extérieur, il y a beaucoup d'argent dans ces pays du Golfe, mais on ressent un malaise.
RÉPONDRE
lise38Il y a 2 ans
Je ne comprends pas cet attrait pour Dubaï et co. Ils cherchent à attirer les touristes par leurs constructions futuristes, le rendu pour moi est stérile. J'aime beaucoup l'architecture moderne, mais de là à aller spécialement à Dubaï pour observer ces bâtiments? Surtout qu'on ne peut rien visiter d'autre, tous les bâtiments religieux et plein d'histoire sont fermés au public :/ La construction des iles et plages artificielles est encore plus ridicule, qui voudrait se baigner tout habillé???? Pour retourner au vêtements, après avoir lu ton commentaire, Lise, je suis allé voir la collection et tout ce que j'ai pu retenir c'est des vêtements qui cherchent absolument à camoufler le corps de la femme malgré le travail de matière apporté par les petites mains des différents ateliers :)
Une collection à 80% faite pour des femmes dubaïote, donc, et contrairement aux collections inspirées de la Russie ou de la Chine, celle-ci ne fait que restreindre les femmes à la vision que les hommes du moyen-orient ont d'elles... :/
RÉPONDRE
AnonymeIl y a 2 ans
Pardon mais que veux tu dire par "celle-ci ne fait que restreindre les femmes à la vision que les hommes du moyen-orient en ont d'elles" ? Désolé mais je trouve ce type de discours un peu condescendant pour les femmes du moyen-orient d'une part , d'autre part l'obsession pour le dévoilement du corps de la femme à tout prix de notre monde occidentale actuel ne doit-il pas aussi nous questionner ?
RÉPONDRE
Dimitri. Il y a 2 ans
C'est sûr que Miley Cyrus ne deviendra pas l'égérie de cette collection ! HAHA.
RÉPONDRE
HataIl y a 2 ans
La mode est loin de la morale et de la raison. S'il fallait défiler uniquement où il n'y a pas d'inégalité etc... Il ne faudrait défiler nulle part... Chanel défile où sont ses clientes donc là où il y a de l'argent, l'humanitaire n'est pas son créneau...
RÉPONDRE
HataIl y a 2 ans
Il ne faut pas oublier que le fait de se dénuder ne va pas dans le sens de l'évolution de l'Homme, bien au contraire. Se couvrir est venue avec l'évolution. Après pour ce qui est du droit des femmes et des religions, le lieu (ce blog) est mal choisi pour en débattre puisque le sujet c'est la mode. Enfin, je trouve génial qu'on trouve ENFiN des inspirations "sahariennes/arabisantes" dans les collections. Cette collection témoigne une nouvelle fois de l'ouverture d'esprit, le sens du business et de l'avant-gardisme de Karl qui me fascinent. Merci pour le résumé surtout concernant les détails qu'on ne voit pas toujours sur les photos.
RÉPONDRE
HataIl y a 2 ans
Je passe du coq à l'âne : j'espère que Virginie Mouzat au Vogue, ça restera une rumeur, elle doit d'abord régler son problème avec la féminité. Il suffit de lire ses reviews pour constater son mépris.
RÉPONDRE
RaúlIl y a 2 ans
Complètement d'accord avec le commentaire de Hata: la mode est loin de la morale et proche de l'argent.

La collection est intéressante et irrégulière, les silhouettes ont la vertu de s'éloigner des omniprésents 60s et 70s, mais certaines d'entre elles ne sont pas vraiment seyantes. Un peu plus de minimalisme quant aux imprimés (horribles) et à la pallette de couleurs aurait donné un ensemble plus réussi, ainsi comme une réduction des plus de 80 passages (excessif) à 60.

C'est drôle mais depuis déjà un moment on parle plus des mise-en-scène de Chanel que des vêtements eux-mêmes.
Mais... on parle :-)
(43 commentaires déjà, par rapport aux 17 de Dior.... Bon boulot, Karl :-)
RÉPONDRE
Laurent GarnierIl y a 2 ans
Je suis d'accord avec toi. Dans les défilés Chanel il y a toujours l'impression qu'on a fait tout ce qu'on pouvait pour mettre le maximum de bijoux, d'accessoires, de sacs, de coiffures. Un peu comme si il y avait eut un incendie et que les mannequins avaient pris tout ce qu'elles pouvait sauver en le mettant sur leur dos... Parfois ça frise le ridicule, à l'instar de cette collection.

Vous remarquerez que chez Karl il y a toujours une accumulation de tout, comme si il fallait absolument combler son propre vide stylistique qui aujourd'hui s'accentue d'avantage avec cette collection. C'est le signe que la créativité de Karl s'épuise. Il faut maintenant passer à autre chose. Certes, il a toujours cette virtuosité dans sa capacité à puiser des inspirations et cela à l'infini. Je respecte tout à fait son travail, pendant longtemps j'ai été émerveillé par ses collections mais maintenant il y a une lourdeur et une vulgarité dans l'allure et dans le vêtement.

Je souligne aussi la constante absurdité du casting. Si le but est de toucher une clientèle spécifique alors pourquoi ne vont-ils pas dans ce sens par rapport au choix de mannequins. Je connais bien celles qui défilent et aucune, je dis bien aucune n'est arabe. Certaines sont déguisées de façon à paraître arabes, Jasmin Tookes ou Crystal Renn. On demande aux maquilleurs de mettre une couche de fond de teint pour donner l'impression qu'elles ont un teint hâlé. MAIS POURQUOI bon sang ne pas choisir de belles femmes arabes, il y en a qui sont des miracles de beauté et d'élégance. Elles auraient sans doute apporté une sensualité autre que celle des 80 petits soldat aux mâchoires bien prononcées. Hanaah Ben Ablessem est une top model reconnue pour sa beauté et sa présence sur les podiums alors pourquoi n'est-elle pas là ??? Elle a avait d'ailleurs défilé pour la couture en 2010. Mais non, Karl préfère favoriser ses petites protégées tel Anna Ewers ou Lindsay Winxon...

BREF, Je trouve le cynisme et l'hypocrisie de Karl de plus en plus détestable.
RÉPONDRE
Melt Il y a 2 ans
Bonsoir Coco ( il fait nuit chez moi) juste une question hors sujet mais j'ai carrément été attiré par une de tes brèves " la rumeur court : Virginie Mouzat pourrait bientôt prendre la tête du vogue paris " ...d'ou ça vient ? je n'ai rien trouvé mais je me disais dernièrement que Vogue Paris devenais tellement ...eurk et que je regrettais l'ère Roitfeld , bref il y a t-il un article en quelque pat sur la toile ?
RÉPONDRE
Melt Il y a 2 ans
Lise pardon* je m'y ferai !!!
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 2 ans
Deux personnes travaillant dans la mode m'en ont parlé. C'est un bruit qui cours. Rien d'officiel pour l'instant ;)
RÉPONDRE
lauraIl y a 2 ans
Coucou, lise

Y Etais-tu ?
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 2 ans
Non ;)
RÉPONDRE
LouAnnIl y a 2 ans
Ahhhh l'Occident et son obsession du dévoilement... Laisser moi rire, personnellement depuis que Valentino, Celine et autres plébiscitent les robes longues et autres voilages la femme voilée et non oppressé que je suis s'en donne à cœur joie !

Belle hypocrisie, on acheté du Mango zara and co fabriqués dans des usines au Bangladesh sans bronché mais dès qu'il s'agit des émirats et plus généralement du statut (mode!) de la femme arabe là tout de suite, c'est indignation et compagnie!!
RÉPONDRE
sheighIl y a 2 ans
Je trouve cette collection intéressante, il y a de belles inspirations et de beaux rendus. Karl nous a montré depuis quelques temps qu'il est tourné vers l'extérieur, l'autre, l'exotisme même si par moment il use l'identité et marque de fabrique de Chanel jusqu'à la moelle et à en écœurer.
Ce que j'aimerai moins, ce sera ce que les stars en feront, pour la plupart, on dirait qu'elles caricaturent l'immense travail, sans sans rendre compte certes, mais le rendu est souvent questionnant d'étrangeté. On a pu le voir au Met Ball!
RÉPONDRE
minaIl y a 2 ans
robes longues et couvrantes faites pour la clientèle des émirats....mmmmm. A Dubai, les femmes émiraties portent des abbayat ( ce que vous appelez le voile, mais qui est différent) en public. Dans les lieux privés, elles portent autre chose et ne se contentent pas du long!
Dubai est composé majoritairement d'étrangers, et ses rues ressemblent à Miami!

J'ai trouvé un peu facile la conclusion très " politiquement correct" de cet article ( que j'ai beaucoup aimé sinon:)
Ce n'est parce qu'il y a des violations de droit, qu'il faut se priver de tout. Se baser sur un fait pour condamner toute une population et une opération marketing, ce n'est pas un peu réducteur?
Pourquoi les personnes vivant à Dubai n'auraient pas le droit d'avoir accès à des événements culturels?
Ca ma rappelle le scandale autour de l'histoire du Louvre à Abu Dhabi....
C'est tellement hypocrite, on invoque l'Etat de droit que lorsqu'il s'agit de pays bien ciblés...
Et comme c'a été dit plus haut, votre petite leçon de morale devrait aussi s'appliquer aux personnes qui ont participé dans ce cas ;) (lisa gachet, sophie fontanel.....)
RÉPONDRE
Ajoutez votre commentaire
Code anti-spam : veuillez recopiez le code numérique ci-dessus
POSTER
Instagram @tendancesdemode