Maje - Collection automne/hiver 2013-2014

S'inspirant une nouvelle fois des podiums les plus prescripteurs, Judith Milgrom imagine cette saison une collection où tension grunge, palette carbone, imprimés animaliers et twist sportswear se mêlent, donnant ainsi naissance à un vestiaire urbain aux accents suavement rebelles...
Collection Maje 2014
Si l'automne/hiver 2013-2014 est l'occasion pour Maje de convoquer les incontournables effluves grunge saturant l'air du temps depuis le dernier défilé Saint Laurent Paris, Judith Milgrom n'y sacrifie pas pour autant l'ADN de sa griffe.

Délaissant les pièces 100% punk (trop éloignées de la cible du nouveau fleuron du fonds d'investissement américain KKR), la créatrice fait ainsi la part belle à des looks un brin plus "dark" que d'ordinaire, susceptibles de s'inscrire dans l'air du temps sans pour autant déguiser la fashionista urbaine.
Collection Maje 2014
Une fashionista qui se voit invitée à renouer avec ses slims en cuir (qu'elle twiste via un gilet oversize ou un sweat-shirt à capuche associé à un manteau en drap de laine à la carrure tombante), mais aussi à abuser des superpositions en juxtaposant molleton rock, chemise à carreaux et manteau 3/4 en shearling.

Dans la droite ligne de l'esthétique Slimane, la fille Maje n'hésite également pas à apaiser ses tops en dentelle réglisse au contact d'épaisses surchemises ou de parkas d'inspiration militaire, à succomber à l'aura "Killiwatch" d'une veste léopard, à décliner l'esprit smoking en ville et à porter ses petites robes de soirée en mode diurne. Des looks qu'elle finalise en chaussant une paire d'escarpins noirs dans un esprit très "Emmanuelle Alt".
Collection Maje 2014
Reste à savoir si le passage par la case "Maje" s'avèrera ou non obligatoire pour toutes celles souhaitant s'approprier les silhouettes de la collection. Il est vrai qu'en y regardant de plus près, nombreuses sont les pièces qui trouveront sans mal des équivalents du côté de la fast fashion (chemises à carreaux, pulls chinés, sweats, petites robes noires, slims destroy, etc).

Autrement dit, plutôt que d'adoucir la tendance grunge (et prendre ainsi le risque de tomber dans la banalité), Maje aurait certainement gagné à saupoudrer sa collection de modèles forts à l'ADN tranché. Des modèles qui auraient alors été autant d'incitations à investir pour les modeuses en quête de pièces trendy dotées d'un vrai supplément d'âme stylistique...

Voir toute la collection : http://www.tendances-de-mode.com/maje-automne-hiver-2013-2014
Partager l'article
Par Lise Huret, le 25 juillet 2013 dans Collections & Campagnes
Vous aimerez également
Maje - Collection printemps/été 2013
Il y a 3 ans - 11
EN SAVOIR PLUS
Maje - Collection automne/hiver 2012-2013
Il y a 4 ans - 10
EN SAVOIR PLUS
Maje - Collection printemps/été 2012
Il y a 4 ans - 10
EN SAVOIR PLUS
Inscrivez-vous à la newsletter
OK
33 commentaires
Tous les commentaires
emmanuelisIl y a 3 ans
Oui mais peut-on réellement parler d'ADN chez Maje... ?
RÉPONDRE
Coco (TDM)Il y a 3 ans
"Maje s’impose comme une garde-robe business et rock à la fois" dixit le Figaro Madame. Je suis assez d'accord.
RÉPONDRE
LucieIl y a 3 ans
L'intitulé "Business et Rock" est assez fourre-tout, il y a d'autres marques qui jouent sur ce registre (the kooples par exemple). Pis nos amis du Figaro Madame, ils ont le sens de la formule pour bien mettre en lumière leurs annonceurs. è_é)

Je suis aussi d'avis que Maje n'a pas d' "ADN" à lui (elle), il y a une philosophie dans ses collections mais je trouve qu'au final ce sont des bribes de ce qu'on a aperçu quelques mois plus tôt au cours des fashion week.

En plus comme vous le dites pour cette fois-ci, il y aura la même chose chez d'autres distributeurs. Peut-être qu'au final tout le monde serait logé à la même enseigne ( héhé je voulais parler de ces fameux cahiers de tendances!)
RÉPONDRE
AnnaIl y a 3 ans
je ne pense pas que l'on puisse, de plus comme le dit Coco très justement "Il est vrai qu'en y regardant de plus près, nombreuses sont les pièces qui trouveront sans mal des équivalents du côté de la fast fashion", pour être honnête j'aurais mis cette phrase à l'imparfait parce qu'il y a au moins 2 ans que l'on a toutes ce type de vêtements dans nos dressings... Vu et revu c'est pas fun
RÉPONDRE
EmmaIl y a 3 ans
je suis loin d'être une fashionista pure et dure mais je peux vous jurer que j'ai des photos de moi de l'hiver dernier sur lesquelles je porte exactement les mêmes tenues.... rien de fou donc. et effectivement, on peut obtenir quasiment le même résultat avec du 100% Zara pour le quart du prix..... et puis de toute façon mon bon 38 ne rentre pas dans la plupart de leurs habits donc c'est sans regret !!!
RÉPONDRE
VanessaIl y a 3 ans
C'est vraiment la que je remarque que la mode tourne en rond ...
RÉPONDRE
VirginieIl y a 3 ans
Effectivement, pourquoi acheter du Maje quand on peut obtenir le même genre de silhouette avec du Zara ? Plus je regarde les lookbook 13/14 plus j'ai l'impression que je n'ai pas besoin d'ajouter quoique ce soit à ma garde robe pour être "tendance" cet hiver.
Merci Hedi Slimane d'avoir nivellé par le bas la création de toutes ces marques semi-haut de gamme...
RÉPONDRE
milkyIl y a 3 ans
C'est vrai qu'il n'y a pas beaucoup de pièces fortes, mais comme d'habitude j'ai envie de tout porter !
RÉPONDRE
VictoireIl y a 3 ans
Je suis d'accord avec tout ce qui a été dit. Je trouve quand même que Maje est un peu plus portable que Sandro, qui fait des formes de plus en plus étranges et qui ne vont à quasiment personne.
Ce qui me choque particulièrement c'est le choix des mannequins de plus en plus maigres. Celle qui a été choisie comme égérie Maje de cette collection Automne/Hiver 2013-2014, Saskia de Brauw, m'a particulièrement choquée. J'ai 24 ans, diplômée, j'ai une morphologie normale, je suis parisienne et je me considère "branchée". Pourtant je ne me reconnais pas DU TOUT dans cette jeune femme ultra maigre et très masculine.
Je ne me reconnais pas dans la nouvelle égérie de Comptoir des Cotonniers, ni dans celle de Zadig-et-Voltaire. Elles ont quasiment le même visage et elles ne dégagent rien.
Pourtant, il y en a des mannequins en bonne santé! : Izabel Goulart, Gisele Bundchen, etc. Elles sont minces, mais elles ont quand même des formes! Les femmes ont des formes! Il faudrait peut être que le monde de la mode s'en rende compte!
RÉPONDRE
SamanthaMIl y a 3 ans
S' ils veulent faire des pieces plus simples ok mais qu'ils fassent des prix "simples" aussi!
RÉPONDRE
cobainetteIl y a 3 ans
+1 SamanthaM!
RÉPONDRE
LucieIl y a 3 ans
+1 !
RÉPONDRE
dudejavuIl y a 3 ans
enfait mon pseudo résume ma pensée en voyant ces clichés! next o/
RÉPONDRE
matchingpointsIl y a 3 ans
"garde-robe business et rock" ? Rock oui, mais on cherche le look business !
C'est un look pour des filles jeunes et très minces. C'est un choix, mais la clientèle ciblée, a-t-elle les moyens pour suivre ?
RÉPONDRE
emmanuelisIl y a 3 ans
Justement, la cible de Maje n'est pas la fille, mais plutôt la parisienne quadra branchée successful qui ne veut pas s'habiller fast fashion.

Après, en dehors de Paris, à part une clientèle plus pointue je doute que cela attire la même clientèle.
RÉPONDRE
NaomiIl y a 3 ans
Pour connaître plusieurs personnes qui révèrent cette marque, je peux dire qu'il s'agit toujours d'un même type de fille : des jeunes femmes entre 25 et 35 ans, qui gagnent relativement bien leur vie (et n'ont pas encore d'enfants), et n'ont pas de style particulier, dans le sens où se sont des "suiveuses" plus que des "modeuses". Elles ne recherchent pas la pièce rare, ne recherchent pas à se démarquer et à imposer leur propre style mais au contraire s'épanouissent très bien dans le moule qu'on leur impose (business/fashion/rock l'hiver, un peu plus bohème l'été).
Malgré tout elles ne sont pas toutes très minces.
RÉPONDRE
helenaIl y a 3 ans
parisienne parisienne parisienne..pas forcément . Les personnes du centre ville de grandes villes sont également concernées. Et pas besoin d'être "pointues".
RÉPONDRE
NaomiIl y a 3 ans
@helena : Oui tu as raison, et puis moi je dirais même que c'est le contraire : Maje plaît à une clientèle qui n'est pas très pointue parce que la marque semble justement offrir une mode évidente, facile (pas forcément très originale), et ses prix donnent aux clientes une certaine impression de luxe.
RÉPONDRE
virginie/mode9Il y a 3 ans
C'est LVMH qui est entré au capital de la marque comme actionnaire majoritaire, il y a 2 ans , pas Pinault (sauf si il y a eu du changement depuis ?)
RÉPONDRE
Julien (TDM)Il y a 3 ans
Ne confondrais-tu pas KKR et PPR, désormais Kering ?
RÉPONDRE
SpunkyIl y a 3 ans
LVMH a lâché Maje me semble t-il, il y a un autre repreneur mais ce n'est pas Kering (ex PPR)
RÉPONDRE
FabienneIl y a 3 ans
L Capital, qui appartient à la galaxie Arnault, avait une participation (majoritaire, je crois) au capital de SMCP, qui a été cédée au printemps au fonds d'investissement US KKR (qui n'a rien à voir avec Kering, ex-PPR).
RÉPONDRE
matchingpointsIl y a 3 ans
@emmanuelis et Naomi - et pourtant, c'est connu, Maje ne taille pas très grand. C'est pour cela que nous parlions d'une clientèle bien ciblée, et pas seulement parisienne !
RÉPONDRE
LouIl y a 3 ans
Moi j'aime bien ! J'ai envie de tout porter, c'est le plus important non ?
RÉPONDRE
greenyIl y a 3 ans
Superbe le manteau léopard !
RÉPONDRE
BabaIl y a 3 ans
D'accord avec la plupart des remarques. On trouve des pièces quasi-similaires dans toutes les enseignes type Mango, Zara ou Pull and Bear mais 4 fois moins chers.

Ce qui joue pour eux est simplement leur image pseudo-branchouille qui leur permet de vendre une chemise blanche Made in China à 160 euros !
RÉPONDRE
ROIl y a 3 ans
Cette marque est portée par des bourgeoises en col Claudine dans le 16e arrdt de Paris, il n'y a aucun esprit "rock"...
RÉPONDRE
labambolaIl y a 3 ans
Moi aussi il y a quelques années, je portais pas mal de Maje et Sandro etc... et j'en suis complètement revenue! Il n'y a pas vraiment d'originalité (même si avant c'était quand même mieux) et surtout, surtout la qualité n'est pas là. Sincèrement je ne vois aucune différence en terme de qualité avec du ZARA ou du Mango. En revanche, je me retrouve complètement dans cette description du business rock. En effet, je trouve que c'est un style complètement portable au bureau (et je n'habite plus Paris depuis très longtemps!) tout en s'amusant un peu! Bref rien de très original, mais portable et qui donne envie de tout acheter ou plutôt d'aller chez Zara pour tout copier!
RÉPONDRE
selene Il y a 3 ans
j'adore!
RÉPONDRE
maudeIl y a 3 ans
pas très novateur tout ça, on dirait des looks de 2006...
RÉPONDRE
malavidaIl y a 3 ans
Boooooring. C'est même pas à copier chez Zara, mais chez H&M....
RÉPONDRE
DedelerequinIl y a 3 ans
Hé bien je ne suis pas d accord avec celles qui prétendent que la qualité de maje est similaire à celle de H&M !!! Je viens de faire l acquisition d un slim en cuir noir que j ai d abord cherche chez Zara/H&M, n étant pas plus sotte que les autres, j aurais ete ravie de trouver l equivalent a bas prix : cela n a pas ete le cas! Et je suis aficionada des 2 enseignes en regle generale, qui nous permettent de nous amuser a moindre cout. Mais - dieu merci, la difference de prix est quasimment toujours justifiee, tant par la coupe que par la qualite, quoi qu on en dise...meme si la came se "ressemble", au final ce n est pas la meme, quand au cote novateur, tout le monde se copie ( voir la deferlante de copie des sacs Celine jusqu a Prada et dernierement Vuitton pour ne citer que cet exemple... Il y a un moyen terme entre le luxe difficilement accessible ( les slims jitrois sont magnifiques mais 1900€ et les plastiques Zara hyper sympa mais qui tiennent lieu de sudisettes a 49€....
RÉPONDRE
MavogueIl y a 3 ans
Très beaux vêtements, je préfère la deuxième pièce chemise rouge, très charmant
RÉPONDRE
Ajoutez votre commentaire
Code anti-spam : veuillez recopiez le code numérique ci-dessus
POSTER
Instagram @tendancesdemode