Défilé Dior - Haute Couture Printemps/été 2014

Entre blanc évanescent, mille-feuilles de transparences, prouesses techniques et inspirations sixties, Raf Simons nous livre une collection couture en parfaite osmose avec ses désirs d'absolu, de modernité et de rationalité…
Défilé Dior Haute Couture 2014

Le décor :


Une grotte étroite, sinueuse, et à la surface immaculée. Évoquant un espace "in utero", celle-ci s'inspire du travail de la céramiste Valentine Schlegel.

Les inspirations :


Raf Simons revendique le droit à une couture moins théâtrale, plus connectée avec la réalité. Et si l'on sent dans le travail du designer un désir d'épure et de radicalisation faisant écho au futurisme sixties de Paco Rabanne, on y décèle également la volonté farouche de mettre en valeur le travail des petites mains de chez Dior en élaborant des textures aussi sophistiquées qu'incroyablement légères.  

La femme Dior Couture :


Libérée des corsets des saisons précédentes et des références trop littérales aux archives maison, la femme Dior est une demoiselle éprise de coquetterie radicale qui n'aime rien mieux que de se glisser au sein de toilettes alliant sensualité et modernité éclairée. À elle les robes aux détails rétro revisités, aux volumes insolents (mais praticables) et à la légèreté piquante. Des pièces quasi abstraites qui flattent son amour de l'art contemporain et sa silhouette de sylphide.
Défilé Dior Haute Couture 2014

La collection :


En mêlant citations subtiles à l'univers des Courrèges et autres Paco Rabanne (via des pièces de forme trapézoïdale), légers clins d'oeil à la grammaire maison (au travers de volumes basculés vers l'arrière, vestes bar et basques) et déferlante de ronds évidés, brodés ou travaillés en mode 3D, Raf Simons donne naissance à des créations à la douceur ciselée.
Il propose par ailleurs une couture portable susceptible d'accompagner la cliente Dior dans toutes ses activités. Les robes de jour se pensent ainsi comme autant de nuages mutants - mais parfaitement maitrisés - aux textures sophistiquées, tandis que les tailleurs-pantalons et autres combinaisons jouent la carte de la fausse épure en mêlant coloris sombres et effets matières savants et que les toilettes pour Golden Globes brillent par leur traine Watteau, leurs transparences mille-feuille et leur asymétrie impudique.

Le dress code :


Niveau stylisme, on relève deux points particulièrement marquants : l'usage de très fins bijoux pour accentuer la grâce des modèles ainsi que la présence de chaussures plates à la dégaine sportswear. Essentiellement portées avec des robes de cocktail, ces dernières confèrent à la silhouette une allure contemporaine, mais pas toujours flatteuse.
Défilé Dior Haute Couture 2014

Les pièces fortes :


Parmi les 52 passages, on retiendra particulièrement la petite robe blanche à l'amplitude généreuse et au basculement sensuel, celle aux pastilles bleu nuit froufroutantes, les affolantes jupes trapèze iridescentes, les modèles bustier à l'évanescence pastel ainsi que la longue robe de sirène new-yorkaise.

Ce que j'en pense :


Très portables, les toilettes couture de ce nouvel opus Dior risquent fort d'envahir les tapis rouges de 2014. Il faut dire que Raf Simons parvient ici à mettre au service de ses ambitions avant-gardiste le savoir-faire des légendaires petites mains de la maison parisienne, donnant ainsi naissance à des toilettes à l'ADN hybride, entre tradition et esthétique conceptuelle. Cela dit, si Raf Simons va incontestablement dans la bonne direction, certaines de ses créations, surjouant tantôt le côté couture, tantôt la dimension expérimentale, n'en demeurent pas moins un peu maladroites...

Voir toute la collection : http://www.style.com/S2014CTR-CDIOR
Partager l'article
Par Lise Huret, le 21 janvier 2014 dans Wanted
Vous aimerez également
Alber Elbaz, bientôt chez Dior ?
Il y a 1 an - 40
EN SAVOIR PLUS
Rihanna, le nouvel atout Dior
Il y a 1 an - 24
EN SAVOIR PLUS
Les cuissardes selon Dior
Il y a 1 an - 26
EN SAVOIR PLUS
Inscrivez-vous à la newsletter
OK
20 commentaires
Tous les commentaires
Choubidou Il y a 2 ans
j'ai flashé sur les fins colliers "noeud plat"...
immédiatement adoptable
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 2 ans
Ils sont sublimes. La "bague" tout particulièrement...
http://www.style.com/fashion-shows/spring-2014-cou...
RÉPONDRE
ChoubidouIl y a 2 ans
Oh my Goooood !!! ;-)
c'est si simple et si évident : ça va faire un carton
RÉPONDRE
MargotIl y a 2 ans
Très beaux bijoux! La bague est juste sublime, discrète et délicate. Quant au collier, même moi qui ait un look plus rock, je le vois bien agrémenter mes tenues
RÉPONDRE
emmanuelisIl y a 2 ans
"Très portables, les toilettes couture de ce nouvel opus Dior risquent fort d'envahir les tapis rouges de 2014."

Justement je m'interroge car effectivement c'est une très jolie collection et des plus facile à porter.

Mais quand on sait que les clientes de le HC n'hésitent plus à demander que la ou les robe(s) qu'elles achètent ne soient pas portées sur un tapis rouge par une star qui n'aurait pas les moyens de les payer, je me demande ce qu'il leur restera à ces pauvres actrices...
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 2 ans
Bonne question ;)
RÉPONDRE
SidhartaIl y a 2 ans
Bravo à Raf Simons qui a cette fois-ci réussi à se faire comprendre et - du coup - à séduire. La collection dior homme était aussi très réussie je trouve.
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 2 ans
C'est effectivement à mes yeux sa meilleure collection depuis ses débuts chez Dior :)
RÉPONDRE
LaureIl y a 2 ans
La première robe blanche est divine ! Par contre pour moi les chaussures de plongée c'est NO WAY.
RÉPONDRE
lise38Il y a 2 ans
C'est marrant de voir que la tendance sneaker a pointé le bout de son nez dans les défilés haute couture, après Dior c'est à Chanel d'en proposer. J'ai vraiment été époustouflée par la légèreté des tenues et par le luxe "discret" de la collection. Bref, j'adore!!
RÉPONDRE
lise38Il y a 2 ans
j'ai beaucoup apprécié le défilé pour homme aussi, pour une fois c'est moins du Kris Van Assche pour Dior mais vraiment une vision de l'homme Dior à part entière.
RÉPONDRE
JenniferIl y a 2 ans
Ca devait être magnifique.
RÉPONDRE
FlewellIl y a 2 ans
Perfection.
J'arrive enfin à accrocher chez Dior. C'est une bonne surprise !
RÉPONDRE
CitrinaIl y a 2 ans
Je suis amoureuse de ces robes tout comme celles du défilé Giambattista Valli !!
RÉPONDRE
IsabelmarantophobeIl y a 2 ans
C'est d'une telle grâce , d'une telle finesse d'une telle subtilité , d'une telle beauté ! Raf simons a fait mouche et personne ne le contredira . Il n'empêche j'ai quelques critiques : le maquillage fait un peu prada fw 2013 . C'est tellement parfait que ca en devient ennuyeux :) et je préfère quand meme les deux premiers défilés de raf simon ils avaient tellement plus de panache de passion ca avait un côté un peu experimental enfantin mais c'etait genial ! Là c'est un peu vide mais chapeau quand meme ^^
RÉPONDRE
virginie/mode9Il y a 2 ans
Raf Simons s'éloigne pour la 1ère fois des références de la maison Dior et nous livre un travail plus personnel et plus moderne en effet. Alors, même si le travail sur les volumes n'est pas toujours des plus heureux, les matériaux employés sont quand à eux exceptionnels. Quand à la présence de runnings-couture, Chanel a su en tirer meilleur parti !
RÉPONDRE
MGFIl y a 2 ans
Jolie collection, et portable pour du HC.
certains looks me rappellent du Chloé (vaporeuses, tons clairs, transparences), en plus des références que vous donnez (Paco Rabanne etc.)

Justement, rendre la HC portable, n'est-ce pas une (très) belle technique pour vendre une robe à 400 K€ en plus grand nombre ? Qu'en pensez-vous?

Merci beaucoup de construire l'analyse (décor, inspirations, collection, avis). Je trouve ca très lisible et instructif (cf référence plasticienne)
RÉPONDRE
LaetitiaIl y a 2 ans
D'accord avec tous les commentaires en général. La collection est à couper le souffle, à la fois raffinée et incroyablement élégante !
RÉPONDRE
Le cancreIl y a 2 ans
D'habitude je ne suis pas un grand fan de RS chez Dior. Mais là il faut bien avouer qu'il a réussi son coup. je dirai simplement que voir des photos statiques ne rend pas justice aux modèles.
Il y a bien encore quelques trucs dont je ne suis pas fan. Mais je crois que là RS à apprivoisé l'outil haute couture.
je pense que c'était stt ça le pb et qu'à présent il arrive à en tirer tt le potentiel en le conjuguant a son imaginaire ce qu'il avait du mal à faire auparavant . Cette plus grande maîtrise se remarque aussi par la cohérence de la collection ce qui faisait défaut à la dernière.
Je finirai par un grand Bravo au travail des dos des modèles qui sont vraiment magnifiques pour moi.
Cette alliance de magnificence et de modernité me rappelle un peu ce qu'on pouvait ressentir à propos de certaine collection Balenciaga.
RÉPONDRE
Le cancreIl y a 2 ans
Ah et pour moi gros ratage sur la basket la franchement ça n'apporte rien et ça dessert le passage.Desolé
RÉPONDRE
Ajoutez votre commentaire
Code anti-spam : veuillez recopiez le code numérique ci-dessus
POSTER
Instagram @tendancesdemode