Dior - Défilé croisière 2015

Jeudi dernier fut l'occasion pour Raf Simons de mettre ses pas dans ceux d'Alexander Wang en faisant du chantier naval de Brooklyn le théâtre du dernier défilé croisière Dior. Une façon pour le créateur de célébrer la longue amitié liant la maison parisienne et les Américaines...
Défilé Dior croisière 2015
En prenant le parti d'affûter ses silhouettes et de resserrer ses volumes, Raf Simons offre cette saison à la femme Dior une allure insolente mâtinée d'élégance parisienne, d'énergie new-yorkaise et de clins d'oeil aux archives maison.

Sous ses doigts, la veste Bar vit ainsi sa taille remonter d'un cran et ses lignes s'adoucir (lorsqu'elles ne se finirent pas en pointe foulard sur le devant), tandis que le style New Look échappa à la citation en maîtrisant l'ampleur de ses jupes taille haute et en optant pour des matières inédites (voir ici, ici et là). De leur côté, les carrés de soie inhérents au patrimoine de la griffe donnèrent naissance à de micro robes mouchoirs ainsi qu'à de multiples tops liquides, jupes asymétriques et autres mouchoirs en soie enserrant chevilles et poignets.
Défilé Dior croisière 2015
Et si par le passé Raf Simons manifesta à plusieurs reprises son amour pour les compositions color-block, il s'emploie cette saison à se renouveler en s'essayant aux imprimés floraux. Inspirés de ceux dessinés par Christian Dior, ces derniers se virent la plupart du temps retravaillés sur ordinateur et agrandis jusqu'à l‘abstraction, de manière à déjouer leur potentielle mièvrerie.

Ajoutez à cela des manteaux en astrakan et vison rasé (certes luxueux, mais se faisant néanmoins voler la vedette par le tombé impeccable d'un pardessus camel au col déstructuré ainsi que par l'insolent lainage technique d'un manteau court), des jupes portefeuille un brin austères sauvées par l'iridescence de leurs étoffes, une poignée de micro robes aux hanches formées et aux jupettes de soie ainsi que des toilettes néo-fourreaux en soie réglisse relevées de corsage aux motifs abstraits et vous obtiendrez une collection pour working girl éprise d'art contemporain, amoureuse du tailoring de Raf Simons et désireuse d'injecter une touche d'épure et de sportswear au glamour de ses soirées mondaines (cf. ses baskets aux lanières de soie).
Défilé Dior croisière 2015
On note par ailleurs la nécessité d'observer les créations de Raf Simons en mouvement si l'on veut pleinement prendre la mesure de son travail. Il est vrai que tout est ici question de coupes (plis plats, tailoring profilé, découpes en biais), de clash entre les différents tombés des textures (soie/suédine, soie/broderie rigide, soie/fourrure) et d'architecture liquide. Autant de subtilités stylistiques qui ne peuvent livrer leur plein potentiel en mode statique...

PS : Au rayon regrets, on note la présence de mix and match d'imprimés qui auront bien du mal à sublimer une "non-mannequin", mais aussi le fait que Raf Simons n'ait pas poussé plus loin son travail sur le carré de soie.

Toutes les photos : http://www.style.com/2015RST-CDIOR
Le défilé en vidéo : http://www.dior.com/dior_pap_croisiere_2015
Partager l'article
Par Lise Huret, le 13 mai 2014 dans Défilés
Vous aimerez également
Alber Elbaz, bientôt chez Dior ?
Il y a 1 an - 40
EN SAVOIR PLUS
Rihanna, le nouvel atout Dior
Il y a 1 an - 24
EN SAVOIR PLUS
Les cuissardes selon Dior
Il y a 1 an - 26
EN SAVOIR PLUS
Inscrivez-vous à la newsletter
OK
21 commentaires
Tous les commentaires
anaIl y a 2 ans
«On note par ailleurs la nécessité d'observer les créations de Raf Simons en mouvement si l'on veut pleinement prendre la mesure de son travail.» et «Autant de subtilités stylistiques qui ne peuvent livrer leur plein potentiel en mode statique...», c'est drole que l'on sente cette necessité de mode photogénique. C'est vraiment le résultat du monde pinterest, streetstyle que nous vivons, non? La mode ne devrait elle pas être faite justement pour être vue et apréciée en mouvement?

Ça ne me fait que respecter encore plus Raf Simons qu'il ne soit pas tombé dans la tentation du show pour les photos (bien que je confesse ne pas adorer cette collection, que je n'est qu'appreciée sur l'écran de mon PC, bien sur!).

Ana
RÉPONDRE
VirginieIl y a 2 ans
C'est surement sa collection la plus commerciale. Je pense qu'elle se vendra très bien comme les autres d'ailleurs. Je te rejoins complètement sur le fait que les tenues doivent être vues en mouvement pour pouvoir être appréciées. Sur les photos de style.com, cette collection m'a laissé de glace mais lorsque je l'ai regardé (grâce à ton lien) sur le site de Dior j'ai vraiment apprécié la fluidité et le tombé des vêtements.
RÉPONDRE
....Il y a 2 ans
J'esperais que tu fasses une review sur cette collection Lise.
Pour moi, il s'agit tout simplement de sa meilleure collection chez Dior. C'est très portable et je pense que ça y est pour beaucoup. C'est moins prétentieux que par le passé, le message est clair et l'allure est tenue.
Je trouve que cette collection est très proche de son travail pour sa propre marque. Le manteau camel par exemple pourrait très facilement se retrouver sur le podium du show RS à la FW homme. Personnellement, je me vois presque tout porter.
C'est une collection très sensuelle et malgré l'allure toujours très "clinique" de sa mode, on sent un effort de seduction.

Par contre, je ne suis pas fan des chaussures ni de l'astrakan. Le manteau en astrakan fait toujours un peu "jolie madame" quoique l'on fasse.

Lise, tu comptes couvrir plusieurs shows de la croisière ou seulement Vuitton et Chanel?
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 2 ans
Cela dépendra si j'ai un coup de coeur ou non ;)
Comme toi, je n'ai pas été séduite par les manteaux en astrakan et vison rasé. Le manteau camel commence par contre à m'obséder ;)
RÉPONDRE
CaroIl y a 2 ans
C'est beau. Pas révolutionnaire mais beau ET portable.
RÉPONDRE
HeathrowIl y a 2 ans
Certaines pièces sont intéressantes mais pas mal d'autres m'ennuient, décidément Galliano me manque !
RÉPONDRE
hariboIl y a 2 ans
On ne risque plus de le revoir d’ailleurs, il paraît qu’il est devenu le nouveau DA de l’équivalent russe de Sephora, on touches le fond….
RÉPONDRE
lise38Il y a 2 ans
merci pour cette analyse! j'ai pu remarquer des pièces que je n'avais pas vu en visionnant le défilé la première fois, notamment le manteau camel ;)
C'est vrai que c'est dommage de ne pas avoir vu l'inspiration "carré de soie" plus développée, en lisant l'analyse sur Style, qui met l'accent sur ce foulard, je m'attendais aussi à quelque chose de plus aventureux.
Je sais pas si c'est parce qu'il présente la collection à Brooklyn mais je peux pas m’empêcher de voir des inspirations de designers américains dans certaines tenues de la collection.

PS : serait-il possible d'avoir la marque des vêtements ou accessoires que tu présentes dans les Brêves? Je pense notamment à la bague avant garde postée aujourd'hui.
RÉPONDRE
Julien (TDM)Il y a 2 ans
Nous essayons de renseigner les marques au maximum, mais il est parfois difficile de les retrouver. Concernant la brève dont tu parles il semble qu'il s'agisse d'une bague Delfina Delettrez mais nous ne retrouvons pas le modèle exact :
http://www.colette.fr/marques/delfina-delettrez.ht...
RÉPONDRE
lise38Il y a 2 ans
merci beaucoup! j'imagine l'effort que c'est de trouver toutes les références, c'est juste que je suis très frustrée en voyant de belles choses sans savoir d'où ça vient :)
RÉPONDRE
Julien (TDM)Il y a 2 ans
Oui j'imagine ;)
RÉPONDRE
handMODEIl y a 2 ans
La thématique "surréaliste" d'une des collections précédentes (HC je crois) ne m'avait pas convaincue. En revanche j'ai toujours été interpellée par la pertinence des couleurs, l'équilibre et contraste des matières, des coupes épurées que l'on retrouvent en fil conducteur.
Je ne t'ai pas trouvée dans les pages de Elle, spécialement acheté. Je ne dois pas avoir les yeux en face des trous ;).
RÉPONDRE
Julien (TDM)Il y a 2 ans
L'article de Lise est vers le début, dans le ELLE Info, c'est un article sur la couture. Il s'agit du numéro avec Marion Cotillard en couverture :)
RÉPONDRE
handMODEIl y a 2 ans
Thx :-)
RÉPONDRE
Les PrécieusesIl y a 2 ans
Hélas je ne suis pas du tout une spécialiste de la mode, donc je n'ai pas votre capacité d'analyse !!
Ma réaction (de base) est que cette collection n'est absolument pas seyante; tout m'agresse, les couleurs, les formes et les matières. Affreux ...
RÉPONDRE
handMODEIl y a 2 ans
Si je peux me permettre, au contraire, je trouve ça intéressant et enrichissant d'avoir différents points de vue...
RÉPONDRE
lucileIl y a 2 ans
C'est vraiment génial de pouvoir voir les images en survolant les liens, l'article devient super agréable à lire !

Sinon je te remercie de pointer du doigt le côté vidéo du défilé, j'avoue que je préfère en général regarder simplement les photos, mais c'est plus par paresse que par choix. Pourtant c'est quand même tout autre chose !
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 2 ans
Je suis heureuse que cela te plaise :)
RÉPONDRE
SamIl y a 2 ans
Hop la j'ai une petite question Lise, comment fais-tu pour savoir en quelles matières sont faits les vêtements ? Juste au coup d’œil ou alors une "fiche de renseignement" :) ?
Par ailleurs bravo pour ton sens de l'analyse, sans toi je ne comprendrais définitivement rien à la mode.
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 2 ans
C'est en me renseignant sur la collection et parfois en regardant le défilé en vidéo :)
RÉPONDRE
SheighIl y a 2 ans
Au delà de l'ennui pour ma part, je suis tout simplement atterrée.
RÉPONDRE
Ajoutez votre commentaire
Code anti-spam : veuillez recopiez le code numérique ci-dessus
POSTER
Instagram @tendancesdemode