Jérôme Dreyfuss

Robert, Edmond, Jules, Paul… Non, ceci ne fait pas référence à notre palmarès amoureux de l'été dernier, cette petite suite de prénoms illustre juste notre façon à nous d'être polygame sans pour autant être hors la loi. Celui à qui l'on doit de pouvoir jongler entre un Billy et un Jean sans pour autant passer par la case notaire n'est autre que "l'enfant chéri de la mode", qui fit vibrer le monde de la couture entre 1998 et 2002 : Jérôme Dreyfuss.
Jerôme Dreyfuss

C'est à Nancy en 1974 que Jérôme Dreyfuss voit le jour. Très tôt, il sent que son avenir se trouve dans la mode. À peine majeur, il décroche un poste d'assistant chez John Galliano, puis devient consultant chez Elite. Cependant, en 1998 le désir de créer l'emporte et il présente sa première collection. Ce qui l'anime ? L'envie de réaliser un fantasme d'ado, consistant à être au plus près des femmes. Quel meilleur moyen aurait-il pu trouver que de les habiller tout en les faisant rêver ?

Il se lance donc avec sa première collection, qui secoue comme rarement la sphère mode. La critique est unanimement sous le charme, on dit même de lui qu'il incarne le nouveau Gaultier. Ses pairs ne s'y trompent pas, et lui décernent le prix du "Futur grand créateur". Il obtient également la bourse de l'Andam, accordée par le ministère de la culture aux jeunes talents prometteurs. Dans le même temps, une pièce issue de sa collection (un corset en ruban adhésif) est exposée au Musée de la Mode. Jamais un créateur novice, encore inconnu 6 mois auparavant, n'avait obtenu un tel privilège, une telle reconnaissance...

Loin d'être un feu de paille, le génie décomplexé de Dreyfuss va se confirmer lors de ses présentations suivantes. Ses modèles à la Jessica Rabbit revisitée, sertis de plumes, gainés de mousseline et portés par les plus grands tops - qui ont déjà élu Jérôme comme leur chouchou - confirment ce dont chacun était déjà persuadé : cet autodidacte est voué au succès.

Un tel engouement pour son prêt-à-porter et son style glamour new wave le portent naturellement vers la Haute Couture. En 1999, il dessine pour la maison Hervé Leger un vestiaire tout droit sorti d'un Star Wars futuro-sexy. Elu homme de l'année 1999, à 24 ans le jeune Dreyfuss est immergé dans un univers de gloire et de paillettes quelque peu oppressant, mais qu'importe, il vit son rêve.

Son travail emporte chaque saison l'adhésion de la presse. Que ce soit ses favelas chicissime ou une squaw en fourrure fluokids avant l'heure, les femmes se damneraient pour pouvoir se glisser dans ses toilettes à la féminité exacerbée. Le point fort du styliste ? L'humour. En effet, en déposant un regard amusé sur la mode, il parvient à renouveler de façon décalée et éclairée les stéréotypes du glamour.

Jerôme Dreyfuss

Sa renommée dépasse rapidement les frontières de l'hexagone, et très vite les stars lui font du gringue. C'est ainsi qu'il concevra les costumes de scène de Britney Spears, et collaborera avec Michael Jackson. Cependant, en dépit d'évoluer parmi les étoiles, de posséder ce qu'aucun autre designer de sa génération ne pouvait espérer acquérir, d'être adulé et encensé de toutes parts, Jérôme Dreyfuss décide, en 2002, de se retirer du monde du prêt-à-porter. Mais s'il renonce à l'excitation enivrante des backstages, ce n'est pas pour autant qu'il disparaît de la scène...

La même année, il lance ainsi "Jérôme Dreyfuss Accessoires". Peu après, semblant condamné au succès, il monte sur la première marche du podium du salon "Sommet du luxe et de la création", et inscrit son nom dans la bible hype "Who's Who". C'est désormais par les sacs qu'il décide de séduire les femmes. Cet accessoire le fascine, tant son potentiel à définir une silhouette est fort. De plus, alors que les Ipods et autres gadgets électroniques portatifs envahissent le marché, le designer se doute bien que les sacs seront plus que jamais utiles aux belles fashionistas nomades du quotidien, inséparables de leur matériel de survie.

Après quelques années passées à flirter avec les VIP, Dreyfuss devient plus accessible. De la même manière que Naomi Campbell lui avait - en un temps record - accordé sa confiance, les modeuses apprennent à le connaître, et en font très vite leur référence ultime en matière de maroquinerie. Ses créations, entre souplesse, finesse, excellence des matières et intelligence des détails, deviennent de véritables objets de convoitise.

Espiègle, Jêrome Dreyfuss leur appose des noms d'homme, offrant ainsi aux femmes la possibilité de s'offrir un Jules en un coup de carte gold... Ses bags, qu'il définit lui-même comme "roots de luxe", sont conçus non pas pour se pavaner entre la sortie d'une limousine et le hall d'un palace, mais bien plus pour accompagner une jeune femme moderne, citadine et ultra mobile.

Heimstone

En 2006, il lance un nouveau label : "Agricouture". C'est une démarche importante pour le créateur, qui désire sensibiliser les consommatrices au fait que l'on peut créer et produire sans pour autant endommager la planète. Son label assure que le processus de création des modèles Jérôme Dreyfuss est de A à Z respectueux de l'environnement. Teintures végétales et cuir "bio" sont les matières premières qu'il plébiscite. Les acheteurs des points de vente les plus select se ruent alors littéralement sur ses produits. C'est ainsi que le Billy et ses petits frères se retrouvent chez Neiman Marcus à New York, Harvey Nichols à Londres, Lane Crawford à Hong Kong ou encore l'Eclaireur et le Bon Marché à Paris...

Cependant, ses volumes cosy et ses détails astucieux suscitent l'envie des concurrents. La griffe se voit ainsi confrontée à la malédiction des contrefaçons, qui guette tous ceux que le succès auréole. Néanmoins, le designer ne baisse pas les bras et traque de près les tricheurs. Les procès qu'il gagne régulièrement dissuaderont peut-être à force ses adversaires mal intentionnés.

Le futur projet de cet enfant prodige de la mode ? Une boutique au cœur de Paris qui, à en croire l'effet produit sur la gent féminine à l'annonce de cette nouvelle, sera à coup sûr un haut lieu de perdition fashion...

Partager l'article
Par Lise Huret, le 31 janvier 2008 dans Marques & Créateurs
Vous aimerez également
Les baskets Jérôme Dreyfuss
Il y a 2 ans - 16
EN SAVOIR PLUS
Les chaussures Jérôme Dreyfuss
Il y a 3 ans - 16
EN SAVOIR PLUS
Les sacs pour homme de Jérôme Dreyfuss
Il y a 5 ans - 13
EN SAVOIR PLUS
Inscrivez-vous à la newsletter
OK
19 commentaires
Tous les commentaires
seul et fabuleux !Il y a 8 ans
Il parait qu'en 2002 , il a cesser son activité parce qu'il a fait faillite ..... car les stars ( telle Britney Spears ) ne le payaient pas ! Ce qui ne m'etonne guere ....
Quand a la contrefacon .... il a une assistante qui fait le tour des boutiques et qui deniche tout ce qui ressemble de pres ou de loin a du Dreyfuss !
RÉPONDRE
lilyIl y a 8 ans
La boutique est rue de Seine, à côté de celle d'Isabel Marant, là où était jusque là By Terry.
RÉPONDRE
Miss PhitIl y a 8 ans
J'adoooore ce qu'il fait! S'il vous plait dites moi à combien sont ses sacs..
RÉPONDRE
billyforeverIl y a 8 ans
Ils sont chers. Mais tellement beaux! Le cuir est vraiment sublime. Tu peux les trouver sur net-à-porter.com me semble-t-il... Ou d'autres sites de vente..
Et sinon, Coco, vu que nous sommes des femmes, à moins d'être homo nous sommes "polyandres", pas "polygames" (gumne=la femme; andros=l'l'homme)... Tada!!! Pardon pour la leçon de grec.
RÉPONDRE
Material GirlIl y a 8 ans
Evidemmlent là si tu parles du Jéjé, je fond et fonce.. J'avais fait 2 peitts posts dont un interview du monsieur...www.fafafafa-fashion.com/...
RÉPONDRE
badrIl y a 8 ans
je souhaiterai vous dévoilé un sac qui je suis sûr pourrai vous interesser. il est totalement original.
RÉPONDRE
lisbeth008Il y a 8 ans
J ai acheté un tré beau sac de cette marque!!
RÉPONDRE
FlaminiaIl y a 8 ans
Revois tes cours de grec, billy : dans polygame, game vient de gamos le mariage ;-).
RÉPONDRE
poeravaIl y a 7 ans
Je suis A fond une fondue de notre JéJé nationnal & hexagonal et j'ai la chance de posséder une douzaine de ces raretes que je chine sur Ebay aux alentours de 300 ou 400 euros et certains de temps en temps je les revend dans :-)))))) ma boutique EBay :aux sac et caetera venez si le coeur vous en dit de belles affaires à faire !!!
Poerava
RÉPONDRE
LouchyIl y a 7 ans
Un génie ce Jérôme !
RÉPONDRE
lauraIl y a 7 ans
Les sacs Jerome Dreyfuss sont vraiment sublimes. Si seulement j'avais les moyens de m'en payer un...
RÉPONDRE
mariamIl y a 7 ans
I love them all, I've got enzo,raoul,andré, tom and billy.....coming more
RÉPONDRE
mariamIl y a 7 ans
i 've seen the new collection and new color ..........they are so cuuuuuutteeeee
RÉPONDRE
ClaireIl y a 7 ans
Je fais partie de ces parisiennes qui dans un premier temps furent vraiment accro aux sacs de Jérôme Dreyfuss puis qui face à leur mauvaise qualité ont du se faire une raison. C'est une vrai torture, chaque nouvelle collection est canon, mais je me dis que si je craque je vais le regretter car le dernier que j'ai acheté il y a deux ans je l'ai retourné plus de trois fois à l'atelier ( VÉRIDIQUE )
RÉPONDRE
claireIl y a 6 ans
Je ne comprends pas l'engouement autour des sacs Jérôme Dreyfuss. C'est vrai quoi, la qualité est souvent très en deca de ce que l'on peut trouver pour le même prix... Ok les sacs sont assez mignons, mais qui n'a pas sérieusement entendu parler de la qualité des sacs Jerome dreyfuss ?

De toutes mes copines qui en ont un, pas une n'a manqué de le ramener à l'atelier... si c'est pas un scandale franchement ! En même temps le plus scandaleux c'est peut-être de continuer à en acheter quand même...
RÉPONDRE
love actuallyIl y a 6 ans
Je voudrais savoir si les sacs jerome dreyfuss sont disponibles à la vente en ligne. J'habite dans un trou perdu en france et à mon avis à moins de faire 300km je ne suis pas prêt de trouver une boutique qui vende le billy, le robert ou encore le gilbert... Aidez-moi à ne pas déprimer, avez-vous une bonne adresse ??
RÉPONDRE
RACHELIl y a 5 ans
Je suis raide dingue de ses sacs. Si j'avais les moyens je me les achèterais TOUS !
La qualité du cuir est top et les finitions très bien, contrairement à ce que j'ai pu lire sur le net moi je n'ai jamais eu de problème de qualité. J'ai un Billy et ma mère à un Antoine et ils tiennent très bien la route !
J'ai lu sur Tendances de mode, que Jérôme Dreyfuss faisait des vestes en cuir mais je crois qu'il ne faut pas que je cherche à les essayer car j'en deviendrais surement accro, comme pour les sacs... Et c'est une passion qui coute cher !
RÉPONDRE
cocotteIl y a 5 ans
Ok les sacs Jérôme Dreyfuss lachent plus que les Lancel mais franchement je ne connais aucun sac qui a autant de charme qu'un Jérôme Dreyfuss. Je ne sais pas si ca vient des coloris, des cuirs souples, des formes mais c'est magnétique : un sac Dreyfuss ca aimante, ca fait du bien au look, ca rend joyeuse !
C'est pareil que ces vestes isabel marant à la carrure tombante : c'est parfait en toute circonstance.
Alors oui Jérôme Dreyfuss des fois ca perd une pression, la lanière pète, mais moi lorsque ca m'est arrivé je suis retourné à la boutique et l'ont m'a échangé mon billy sans difficulté. Alors bon, pas de quoi en faire un drame.
RÉPONDRE
TonyIl y a 4 ans
Jérôme Dreyfuss vient de lancer une ligne homme : Le rêve ! Les sacs sont canons et vraiment pratiques. Enfin des sacs pour hommes virils ! Je vais abandonner mon sac à dos et m'acheter une besace Monsieur Dreyfuss.
RÉPONDRE
Ajoutez votre commentaire
Code anti-spam : veuillez recopiez le code numérique ci-dessus
POSTER
Instagram @tendancesdemode