Balmain

Quintessence du chic, glamour sophistiqué et toilettes séduisantes… ainsi se définit la maison Balmain, depuis sa création en 1945. Griffe attitrée des stars et des têtes couronnées, elle fut longtemps l'une des concurrentes de Dior et Balenciaga, jusqu'au décès de Pierre Balmain. Il fallu attendre 2006 pour que, sous l'impulsion de Christophe Decarnin, Balmain retrouve son aura d'antan…
Balmain

Tout commence avec la naissance de Pierre Balmain le 18 mai 1914 en Savoie. Ses parents tiennent un grand magasin de tissu qui emploie de nombreux membres de la famille. Pierre y passe une enfance heureuse et choyée, entre les métrages de soie et les escapades à la montagne. Sa mère le rêve architecte, lui s'imagine couturier. À 11 ans, il quitte le foyer familial pour entrer en pension à Chambéry, puis continue ses études à Paris. C'est en dessinant quelques costumes pour le Lido que le jeune homme décide de laisser de côté l'architecture au profit de la mode.

Il tente alors sa chance auprès des ateliers de Monsieur Molyneux, qui le prend à l'essai, pour finir par l'embaucher en 1934. Auprès du couturier le plus prisé de l'époque, Pierre Balmain est alors à bonne école pour faire ses armes. En 1939, il entre chez Lucien Lelong et y développe sa technique de coupe. Cependant, les événements internationaux vont stopper sa carrière : la guerre est déclarée, il est appelé sous les drapeaux. Il sera cependant démobilisé en 1940, et retournera chez ses parents.

Il faudra que Lucien Lelong - de passage en Savoie - vienne lui proposer de prendre les rênes de la création des collections Lelong aux côtés du jeune Christian Dior pour que Pierre Balmain se décide à revenir dans la capitale. En dépit de la pénurie et du manque de moyens, Balmain fait des merveilles. L'un de ses modèles - une robe de crêpe noir dénommé "petit profit" - sera même commandé par plus de 360 clientes...

Balmain

En 1945, la guerre est finie et Pierre Balmain décide alors de s'installer à son compte, en ouvrant sa propre maison de couture. On lui doit (ainsi qu'à Balenciaga et Dior) le renouveau de la haute couture de l'après-guerre. Les créations très pointues de Balmain - où l'on sent la rigueur et l'œil de l'ancien architecte - séduisent les Parisiennes. En parallèle, le couturier développe des parfums : en 1947, "Vent Vert" sera le premier d'une longue série. De 1953 à 1962, il aura à ses côtés un assistant alors encore inconnu du grand public : Karl Lagerfeld.

Rapidement, le style de la maison Balmain, à la fois audacieux et sophistiqué, et conçu pour une femme active, élégante et désireuse de plaire, fait des émules. C'est l'époque du lancement du parfum "Jolie Dame", que le couturier définira ainsi : "Le parfum de l'aventure pour les soirs de passion et d'enchantement". L'écrivain Gertrude Stein définit alors la touche Balmain comme le "New French Style".

En 1956, la maison Balmain compte plus de 600 employés, afin de répondre aux commandes qui ne cessent d'affluer vers les ateliers. Les toilettes Balmain, aux volumes parfaitement équilibrés, aux détails sophistiqués (et parfois osés) sont en effet devenues les préférées de toute la jet-set de l'époque. Le couturier habille alors le gotha des vedettes : Marlène Dietrich, Michèle Morgan, Katharine Hepburn, Brigitte Bardot, Sophia Loren, Dalida...

Balmain

Son travail attire également l'attention des reines et princesses du monde entier. Les reines du Danemark, de Belgique ainsi que celle de Thaïlande lui commandent des garde-robes complètes. Sa popularité est telle qu'on lui fait dessiner les uniformes de certaines compagnies aériennes, ainsi que les costumes des JO de 1968. En 1970, Balmain est devenu une référence reconnue à l'international. Il décide alors de se lancer dans le prêt-à-porter. Cependant, le créateur est atteint d'un mal incurable et s'éteindra en 1982, en plein essor créatif.

La disparition du maître marque le début des heures sombres pour la maison Balmain. Même si c'est son bras droit (Erik Mortensen) qui reprend alors la direction de la maison (et ce jusqu'en 1990), les collections ne font plus sensation. En 1992, Oscar de La Renta est nommé directeur artistique de la maison. Pendant 10 ans, il fera bénéficier la griffe de son talent. Ses créations ultra sophistiquées renouent alors avec les stars, et séduisent Liza Minnelli, Nancy Reagan, Ivana Trump, Jacky Onassis et Fay Dunaway.

Cependant en 2002, Oscar de La Renta quitte le navire. Balmain dérive alors durant 4 ans... Il faudra attendre l'arrivée du styliste Christophe Decarnin (un ancien de chez Paco Rabanne) pour que Balmain fasse à nouveau la joie des modeuses. Pour Christophe Decarnin, Balmain évoque "Le soir, les robes de princesses des années 1950 très glamour, et le parfum Ivoire". C'est ce qu'il développera à sa manière en axant son travail sur le soir couture.

Balmain

Tout en proposant des créations ultra-courtes, absolument précieuses, entre rock, glamour et glitter, Decarnin respecte les fondamentaux de la maison, basés sur une certaine sobriété de coupe. Dans un premier temps, il exclut les vêtements de jour, axe son travail sur le raffinement du soir et redonne ainsi à Balmain son piment élitiste.

En quelques saisons, le styliste est parvenu à synthétiser l'héritage de Pierre Balmain et à moderniser l'image de la maison en plébiscitant des longueurs extra courtes très soir, et un style aristo-rock en adéquation avec la femme énergique d'aujourd'hui, incarnée (selon lui) par Kate Moss. Preuve de son succès, Christophe Decarnin est parvenu à renouer avec les stars. Céline Dion, Audrey Tautou, Marion Cotillard et tout récemment Gwyneth Paltrow affichent ainsi clairement leur addiction aux micro robes bijoux de la griffe...

Partager l'article
Par Lise Huret, le 31 mai 2008 dans Marques & Créateurs
Vous aimerez également
Rihanna chez Balmain
Il y a 2 ans - 24
EN SAVOIR PLUS
Défilé Balmain - Automne/hiver 2013-2014
Il y a 3 ans - 16
EN SAVOIR PLUS
Défilé Balmain - Printemps/été 2013
Il y a 4 ans - 13
EN SAVOIR PLUS
Inscrivez-vous à la newsletter
OK
22 commentaires
Tous les commentaires
KagamaIl y a 8 ans
Merci pour cette bio ! J'aime beaucoup la marque, mais je ne connaissais pas son histoire...
RÉPONDRE
Marie punketteIl y a 8 ans
De la bonne lecture pour le week end ! Merci :)
RÉPONDRE
RéjaneIl y a 8 ans
Très interréssant je ne conaissais pas trop cette marque....
RÉPONDRE
joannaIl y a 8 ans
j' adore balmain, sa collection printemps/été 2008 est magnifique !
j'adore le styles hippie chic avec les franges et tout ça . . .

bisou
RÉPONDRE
CocoIl y a 8 ans
Contente que cela vous plaise :)
Bon week end à tous !
RÉPONDRE
Material GirlIl y a 8 ans
Merci Coco, je n'avais pas été fouillé dans les archives de Balmain, alros que pour mou, c'est un peu l'inconturnable dans les grandes marques. Après Balenciaga, et Givenchy, maintenant c'est en Balmain que je me rève..... Depuis qq mois, je suis un peu Balmain obsédée!
RÉPONDRE
CocoIl y a 8 ans
Material Girl : Ne m'en parle pas, les dernières collections sont justes addictives ! Par contre, je suis un peux refroidie lorsque je vois Céline Dion porter cette merveilleuse micro robe qui me faisait rêver!
RÉPONDRE
sweetyfashionIl y a 8 ans
merci pour cette bio voilà k g retrouve des sacs PIERRE BALMAIN pleins les placards de la maison de mamy à celle de ma tante laissé à l abandon!!!!!!
g savè k c'étè de la haute couture mais g ne connaissais pas son histoire!!!!!
merci encore
RÉPONDRE
soaresIl y a 8 ans
Pour Christophe Decarnin.
Bravo mon cousin, toutes mes félicitations pour ta très brillante réussite.

Pascal & famille
RÉPONDRE
didineIl y a 8 ans
bonjour je m intesse beaucoup a pierre balmain car je porte le meme non que lui est j adore le stylisme j ai etais ravis d en savoir un peu plus sur lui merci
RÉPONDRE
sylviaIl y a 7 ans
Bonjour, pouvez-vous me dire si les vêtements Balmain taille grand ou pas. J'aimerai acheter un manteau sur un site et j'hésite pour la taille. Merci
RÉPONDRE
decarninIl y a 7 ans
Pour Christophe decarnin,
Nous sommes très heureux pour toi et très fiers.....continue!

Marie Decarnin, ta petite nièce, la petite fille de Jean-Pierre Decarnin ton frère, a maintenant 14 ans et s'intéresse de très près à tes créations.....

Nous t'embrassons tous,

Christiane
RÉPONDRE
aissaIl y a 7 ans
pour mon mariage j'ai acheté depuis les vetements d'interieur jusqu'au costume, ceinture,chaussettes et chaussure balmain et je suis tres content d'avoir choisi cette marque,
RÉPONDRE
Rorodu7501Il y a 7 ans
Qu'est-ce qu'elle est belle ma Celine dans sa robe Balmain ! Il faut savoir qu'elle l'a commandé en plusieurs coloris pour sa Tournée Mondiale...On peut même voir qu'elle porte une veste noir Balmain lors de son concert sur les Plaines - super belle -...!

Sinon je pense qu'ils ne font pas pour homme, après faudrais que j'aille voir en boutique avenue George V je crois...

Merci pour ce beaux résumé !
RÉPONDRE
TildaIl y a 7 ans
Si dans un premier temps je fut electrisée par les créations de christophe decarnin, ces dernières, par leur aspect répétitif, ont commencé à me lasser sérieusement. Il serait temps qu'il trouve une autre idée que ses blazers à épaulettes remontées et qu'il cesse de s'adresser exclusivement aux jeunes femmes de la jeunesse dorée. Je ne lui donne plus beaucoup de temps en tant que coqueluche de la fashion sphère s'il continue comme ca !
RÉPONDRE
fashionistaaIl y a 7 ans
PUT***, il était dans le mm lycée que moi quoi! Comme quoi mm si on vient de la savoie on peu avoir la classe.
RÉPONDRE
lisetteIl y a 7 ans
J'ai vu sur le dernier défilé qu'il y avait des tee-shirt kaki troués, j'ai trouvé ca super joli, et je vais essayer de faire de même sur quelques uns de mes vieux tee-shirts. Si je peux me faire un top qui ressemble à un Balmain sans me ruiner, ca serait vachement cool, non ?

Par contre, je serais vraiment curieuse de voir à quel prix sont vendus ces tee-shirts chez Balmain...
RÉPONDRE
AndréaIl y a 6 ans
Alors qu'est ce que nous réserve Christophe Descarnin pour l'automne prochain ? J'ai hâte de savoir car je trouve toujours des bonnes idées dans les défilés Balmain .
Des trucs dont je peux m'inspirer dans mon style.
J'espère qu'il va proposer une alternative à la tendance militaire car je commence un peu à saturer quand même.
Mais n'empêche que si j'étais super riche je m'achèterais toutes les vestes kaki Ballmain de la collection printemps/été 2010/2011
RÉPONDRE
cagouIl y a 6 ans
bravo pour la collection balmain que j'admire depuis noumea . Dommage qu'on ne voit pas beaucoup les creations homme.
RÉPONDRE
TaniaIl y a 6 ans
Merci à ce fameux Christophe qui fait le bonheur de mes soirées nocturnes, ses micros-robes sont vraiment précieuses pour moi.
Il faut dire qu'on ne s'offre pas des robes Balmain tous les jours. --'
RÉPONDRE
ClotildeIl y a 5 ans
J'ai bien aimé la dernière collection Balmain. C'était plus portable que de l'époque de Christophe Decarnin. D'ailleurs j'ai été voir sur Net-à-Porter les pièces de la collection Automne/hiver 2011-2012 et cela confirme ce que j'avais senti pendant le défilé : c'est du bon basic chic.
Il y a un superbe caban, une longue jupe noire parfaite et un blazer officier de marine parfaitement coupé, autant de pièces Balmain que j'ai envie d'aller essayer et qui n'ont plus rien à voir avec le fameux tee-shirt troué Balmain à 1000 euros...
RÉPONDRE
NikkiliciousIl y a 3 ans
Depuis que j'ai vu Maggie Q porter un magnifique pantalon cargo dans Nikita, je me suis intéressé à la marque, et j'ai toujours en vie d'en apprendre plus !
RÉPONDRE
Ajoutez votre commentaire
Code anti-spam : veuillez recopiez le code numérique ci-dessus
POSTER
Instagram @tendancesdemode