Défilé Rodarte - Printemps/été 2010

L'année que les soeurs Rodarte ont passée à visionner des films d'horreur semble avoir porté ses fruits : jamais leur défilé n'est apparu plus abouti. En effet, de l'atmosphère fantasmagorique aux tatouages tribaux en passant par l'odeur de musc accompagnant le défilé, chaque élément du show fut apparemment étudié dans les moindres détails. C'est ainsi corps et âme que l'assistance fut immergée au sein de cet univers brumeux, mêlant science-fiction et légendes ancestrales...
Défilé Rodarte

En faisant parvenir une poignée de sable à leurs invités, les Mulleavy envoyèrent un premier indice annonçant la teneur de leur collection estivale. Il allait en fait y être question de retour aux sources, d'errance dans le désert du Nevada et de cette poussière couvrant le corps des premiers Amérindiens.

Dispersé sur le catwalk, ce même sable accueillit ainsi les déambulations d'une armée de survivantes, terrées depuis des millénaires au coeur de la Vallée de la Mort. Recouvertes de signes tribaux, la chevelure humide et maladroitement nattée, ces créatures en haillons luxueux fendirent alors la brume, affichant une silhouette craintive mais néanmoins sublime.

Défilé Rodarte

Et si dans un premier temps l'allure de ces jeunes femmes esseulées nous semble familière, il suffit que le regard s'attarde sur la composition de leurs tenues pour réaliser que les Rodarte sont ici loin de se répéter. Bien au contraire, saison après saison, les deux soeurs approfondissent sans relâche leur réflexion autour de la matière, atteignant peu à peu la quintessence de leur art.

Réduits à leur plus simple expression, les tissus semblent avoir été usés jusqu'à la trame, ce qui les force à se mêler à d'autres - afin de pouvoir couvrir un minimum le corps de celles se plaçant sous leur protection.

Par ailleurs, les soies, dentelles, cuirs et mousselines frôlent le sublime lorsqu'ils se voient consumés par la chaleur infernale de la Vallée de la Mort, collant alors à la chair des mannequins et disparaissant par endroits.

Défilé Rodarte

Et si elles luttent sans relâche contre les éléments, ces sauvageonnes n'en oublient pas pour autant leur ADN féminin. C'est ainsi à coup de macramés, tricots et crochets qu'elles parviennent à esthétiser leurs tenues, sans oublier de se parer du plumage luisant de leur dernier trophée de chasse...

Alternant mini robes, slims et toilettes longuissimes en lambeaux (le tout rehaussé d'escarpins signés Nicholas Kirkwood), Rodarte persiste et signe dans sa volonté d'apposer sur le 21e siècle une patine couture des plus avant-gardistes...


©photo : Style.com
Partager l'article
Par Lise Huret, le 16 septembre 2009 dans Défilés
Vous aimerez également
Défilé Rodarte - Printemps/été 2014
Il y a 3 ans - 19
EN SAVOIR PLUS
Défilé Rodarte - Automne/hiver 2013-2014
Il y a 3 ans - 10
EN SAVOIR PLUS
Inscrivez-vous à la newsletter
OK
9 commentaires
Tous les commentaires
AntoineIl y a 7 ans
INCROYABLE !!! J'adore les soeurs Mulleavy, et encore une fois leur travail m'enchante !

Elles s'imposent aujourd'hui veritablement comme une valeur sur de la semaine new-yorkaise !

Vivement l'ouverture d'autres points de ventes sur Paris ( et non plus que chez COLETTE)
RÉPONDRE
....Il y a 7 ans
J'aime beaucoup cette collection!
Je trouve qu'il y a un petit côté Gothique-Apocalypto avec ces inspirations aztèques...
C'est assez extraordinaire et j'admire toujours ces designers qui sont toujours un peu a part!
Bon, côté portabilité...je ne vois que les minijupes, les pantalons et les escarpins!Cette collection n'a de Prêt-à-porter que le nom....
Bref, Bravo Rodarte....et cette fashion week New-Yorkaise devient très surprenante....
RÉPONDRE
kiddy94Il y a 7 ans
C'est DIVIN !!!!
RÉPONDRE
hystericIl y a 7 ans
Enfin un défilé qui me secoue un peu ! Mon premier coup de coeur ^^
J'aime beaucoup Rodarte , leurs creations me surprends a chaque saisons .
Mon avis rejoins un peu celui de : ...
J'ai toujours trouvé plus interessants les createurs qui créent comme des artistes sans
tenir compte des tendances éphémères , ceux qui ont leur propres style ,qui suivent
leur feeling tout en le faisant évoluer a chaque saisons et en restant fidèle a leur
propres goûts .
Même si je dois reconnaître que certaines pièces sont difficiles a s'approprier pour les
porter dans la vie de tout les jours.

J'adore les créateurs avant-gardistes , conceptuel tout en étant un peu rock à la fois.
RÉPONDRE
TeenstyleIl y a 7 ans
Ben...j'aimais bien leur création de cet hiver,aux seurettes,mais la,quand même,je n'aime pas du tout!Elles ne sont pas dans la tendance du moment,et,en plusje n'aime pas ce style,trop"africain"
Ps:la métaphore de coco au sujet des films d'horreurs est trés bien placée!
RÉPONDRE
M.Il y a 7 ans
époustouflant !
RÉPONDRE
Matt in the CityIl y a 7 ans
Difficilement portable en effet, et puis un peu trop noir aussi peut être ...
mais cette collection est vraiment sublime! , Elle dégage une aura de "je ne sais quoi" .
L'ambiance durant le show devait être fantatsique . !
RÉPONDRE
lagarfeldIl y a 7 ans
magnifique
RÉPONDRE
deedeeIl y a 7 ans
That's it !! J'achète un ticket de loto, je gagne, et j'achète la collection entière !!!
RÉPONDRE
Ajoutez votre commentaire
Code anti-spam : veuillez recopiez le code numérique ci-dessus
POSTER
Instagram @tendancesdemode