Défilé Alexander Wang - Printemps/été 2012

Après avoir mis à l'honneur le football américain (il y a de cela quatre saisons), Alexander Wang s'empare pour l'été 2012 de l'univers du motocross, nous en livrant une version sophistiquée, tantôt sexy tantôt chic, mais surtout dramatiquement urbaine...
Défilé Alexander Wang 2012

"À l'hiver le tailoring, à l'été le sportswear"... tel semble être la devise de Wang, qui n'hésite jamais à piocher au sein du champ lexical sporty lorsqu'il s'agit de composer un vestiaire estival. C'est en effet une collection en prise directe avec le dress code des accros au BMX que le créateur nous offre cette saison, y injectant suffisamment d'ingéniosité pour rendre celui-ci parfaitement prêt-à-porter.

Il est vrai que le temps des citations quelque peu premier degré de 2009 semble bien loin : ici, chaque allusion au background du "motocross" se retrouve subtilement dépecée, de manière à n'en garder que l'essentiel. Le nylon perforé au laser se travaille ainsi en superposition avec quelques polos de couleurs vives, tandis que les zips inhérents aux vêtements sportifs s'invitent sur des blouses péplum et que les cordons de nos K-Way se mettent à cintrer robes sexy monochromes et blousons sans manches.

À la garde-robe de Stefan Everts vient par la suite se greffer quelques clins d'oeil aux coolissimes imprimés hawaiiens, le tout formant d'étonnamment subtils mix and match. On pense notamment à la veste en filet s'associant avec brio à des motifs floraux, ou encore au blouson de motocycliste se voyant "trendisé" par l'application d'un effet résille sur sa base d'orchidées.

Défilé Alexander Wang 2012

Cela dit, ce n'est véritablement que lorsque Wang s'empare des pièces moulantes de la discipline que nos radars à must have se mettent à s'affoler : les combinaisons slims doublées de renforts se voient alors déclinées en maille intarsia, donnant successivement naissance à des tops skinny à la saveur aztèque ainsi qu'à d'amples sweats translucides (superposés à une micro jupe blanche, ces derniers nous offrent une parfaite illustration du concept sporty/chic).

Le créateur se met ensuite à exploiter tous azimuts l'idée du cuir perforé, de la veste recouverte d'œillets à la jupe finement aérée, sans toutefois parvenir à nous convaincre de nous glisser dans l'une d'entre elles une fois l'été venu. Contrairement aux micro robes tee-shirt clôturant le défilé, que l'on imagine sans mal enfiler après une journée de surf...

Défilé Alexander Wang 2012

Au final, Alexander Wang peut se targuer d'être parvenu à conférer une aura désirable à l'actuelle tendance "athlétique-chic ", et ce sans pour autant retirer une once de sexyness à ses muses. Nul doute que les fashionistas seront nombreuses à plébisciter dès février prochain ces pièces bien plus faciles à vivre qu'il n'y paraît...


PS : Si le jeune designer est une fois de plus parvenu à concevoir de divins souliers, entre peaux de poissons exotiques et bouts pointus, on n'en reste pas moins circonspect devant les imposants sacs de saison, dont le volume permettrait aisément d'accueillir tout le contenu d'un caddie de golf...


Voir la collection : http://www.style.com/S2012RTW-AWANG
Partager l'article
Par Lise Huret, le 12 septembre 2011 dans Défilés
Vous aimerez également
Alexander Wang quitte Balenciaga
Il y a 1 an - 12
EN SAVOIR PLUS
Inscrivez-vous à la newsletter
OK
8 commentaires
Tous les commentaires
ClotildeIl y a 5 ans
Les chaussures sont très belles, pour le reste je suis moins convaincue. C'est beaucoup moins classe que la collection de cet hiver. Et l'effet filet/résille, je ne m'y fait vraiment pas.
Mais c'est vrai que les maxi sweat sont pas mal...
RÉPONDRE
JulieIl y a 5 ans
J'adore ce qu'il fait !! Les mini jupes transparentes sont très jolies.. Mais c'est vrai difficilement portable.
RÉPONDRE
seul et fabuleux !Il y a 5 ans
Ce que je trouve très interessant pour ce défilé c'est d'abord les silhouettes (Bémol pour les combinaisons moulantes mais grand "oui" pour les sweats amples) au premier coup d'oeil et vient ensuite tous les détails sur chaque vêtements, au deuxième !

Lorsque l'on parle de "blouse péplum", que signifie le mot "péplum" ? En faisant une petite recherche, je suis tombé sur cette signification là : " Tunique de femme, dans l'antiquité" ! Un rapport ou pas du tout ?
RÉPONDRE
StratosphèreIl y a 5 ans
J'aime beaucoup les couleurs de cette collection vers la fin. Un peu aztèque mais hyper moderne.
Moi par contre je dirais plutot OUI au gigantissime-sac (on veut plus de sacs stylés qui permettent de prendre autre chose qu'un rouge et un iphone(Cac')....) et non ou en tout cas moins-oui au chaussures avec cette texture bizarre qui à mon sens relève plus de la peau de dinosaure que des écailles de poissons. Enfin c'est plutot la boucle derrière que la texture en elle même qui me dérange même si ce ne doit pas être très pratique de les garder en état.
En tout cas je suis contente que Wang ne me déçoive toujours pas !
RÉPONDRE
Coco (TDM)Il y a 5 ans
Seul&Fabuleux : Cela fait en effet référence à un vêtement de l'antiquité, mais désormais cela désigne simplement "un volant évasé attaché à la ceinture d'une veste, d'une blouse, d'une robe ou autre..."
RÉPONDRE
marieIl y a 5 ans
Coco, j'adore tes articles et ta façon d'écrire, mais je profite de celui-ci pour te dire que "au final" c'est pas du tout correct comme expression, et tu l'utilises assez souvent...
RÉPONDRE
seul et fabuleux !Il y a 5 ans
Coco : thanks a lot, pour ce complément d'info !
RÉPONDRE
carmencitaIl y a 5 ans
La collection dans son ensemble est assez bof je trouve, par contre les details sont pas mal du tout, on sent la qualite de confection, certaines pieces sont meme carrement bluffantes !!
RÉPONDRE
Ajoutez votre commentaire
Code anti-spam : veuillez recopiez le code numérique ci-dessus
POSTER
Instagram @tendancesdemode