Tendances de Mode

Alexander Wang - Campagne printemps/été 2013

Mettant en scène une Malgosia Bela au teint livide et au corps décharné, la dernière campagne-choc du New-Yorkais Alexander Wang apparaît aussi crue que dérangeante...
Campagne Alexander Wang 2013
Si les clichés de Steven Klein ont le mérite de faire parfaitement écho aux combattantes lunaires qui envahirent le podium printemps/été 2013 d'Alexander Wang, il n'en émane pas moins une atmosphère oppressante, crispante, presque morbide.

Émaciée à l'extrême, recouverte de peinture blanchâtre évoquant un mélange de cendres et de poussières et prenant des poses tendant à ciseler encore un peu plus sa morphologie, le personnage de Malgosia Bela oscille ainsi entre guerrière primitive et survivante de l'apocalypse. Une femme étrange, belliqueuse et dans le même temps incroyablement fragile, qui laisse le spectateur circonspect.
Campagne Alexander Wang 2013
Et si certaines pièces - on pense particulièrement aux néo-sandales gladiateurs imaginées par Alexander Wang - crèvent l'écran, c'est au prix d'une sensation de malaise, qui ne donne ni envie de se ruer dans une boutique Wang, ni d'accrocher ces fameuses images dans son mood board.

Au final, on regrette que cette campagne de publicité se soit vue traitée davantage comme une série mode - où l'on peut se permettre d'aborder un thème de manière absolue - que comme un vecteur d'appropriation de la collection. Car aussi saisissantes puissent-être les photos de Steven Klein, aucune d'entre elles ne nous donne envie d'être une fille Wang...

Voir toutes les photos : http://www.tendances-de-mode.com/alexander-wang-printemps-ete-2013
Suivez Tendances de mode sur Facebook, Twitter, Instagram et Pinterest
Par Lise Huret, le 17 janvier 2013 dans Actualité

Conseils sur le même sujet :

Articles similaires :

Brèves sur le même sujet :

18 commentaires sur Alexander Wang - Campagne printemps/été 2013

Olivia 17 janvier 2013 à 19:13Répondre
Le contraste avec la campagne Dolce et Gabbana est saisissant (les 2 campagnes sont juxtaposées dans la rubrique lookbooks et campagnes), c'est sûr, je préfèrerais être une fille D et G, saine, colorée, souriant de toutes mes dents!
virginie/mode9 17 janvier 2013 à 19:26Répondre
C'est un parti pris qui fait parler donc qui questionne. Moi ça m'évoque Peter Lindbergh ...
Caro 17 janvier 2013 à 20:13Répondre
C'est glaçant... Je déteste et pourtant j'ai beaucoup aimé la collection.
Gersy 17 janvier 2013 à 20:52Répondre
ça ne donne pas envie!
Melt 17 janvier 2013 à 22:22Répondre
ourch ...
Romain 17 janvier 2013 à 23:36Répondre
Je trouve ça très intéressant, d'autant que si vous regardez les bras et épaules de Malgosia Bela, certes, c'est maigre, mais vraiment différent et pas aussi malsain que Hane Gaby Odiele ou consort (big up Coco haha).
Cela faisait longtemps que je n'avais pas eu de véritable intérêt par rapport à une campagne photographique, j'ai même quasiment l'impression d'un parti pris pour le mannequin, ou plutôt pour la femme coiffée, recoiffée, aux racines épuisées, à la peau passée et repassée au maquillage puis enlevé, puis remis, etc...on sent une usure, du moins c'est ce que je ressens, je trouve ça beau au final;

Cheers!
Isabelle 17 janvier 2013 à 23:58Répondre
Il y a vraiment deux façons de voir cette campagne. De mon côté j'adhère plus à la vision de Coco : cette campagne ne me donne ni envie d'en savoir plus sur la collection ni envie d'aller voir les vêtements en boutique. Cette femme fatiguée je n'ai pas envie de lui ressembler.
Mais je comprend complètement qu'artistiquement parlant les photos puissent plaire.
Bon maintenant je prie pour que Wang traite Balenciaga différemment que sa propre griffe.
.... 18 janvier 2013 à 00:45Répondre
J'ai un réel problème avec AW: je ne ressens aucune authenticité dans son travail. De sa mode à ses campagnes, je ne ressens rien. J'ai toujours cette impression qu'il force le trait pour que ça paraisse pointu, hype, "High Fashion".
Même si visuellement c'est très fort, je reste de glace face à ces images...Surement parce que je je me lasse très vite de ce que peut faire Mr Wang.
Spunky 20 janvier 2013 à 14:24
"J'ai toujours l'impression qu'il force le trait pour que ça paraisse pointu, hype..." Je partage entièrement cette opinion. Il est un peu surestimé à mon avis... A voir cette pub, je ne suis pas la femme Wang et je n'ai pas envie de l'incarner... C'est confirmé !
STL 18 janvier 2013 à 04:33Répondre
Je ne suis pas la femme Wang et je n'ai pas envie d'en porter...

C'est marrant, cette campagne m'interpelle "artistiquement" parlant. La mode ne doit-elle pas choquer un peu parfois? Ou en tout cas "aimer" ou "détester" plutôt que l'indifférence. Parce que la campagne n'est pas commerciale du tout à mes yeux...Même si le but est de vendre!

Donc pourquoi pas!

Bon, par contre pas chez Balenciaga please...
handMODE 18 janvier 2013 à 13:24Répondre
Comme le dit STL on aime ou pas mais on en parle, et c'est ça qu'il faut pour une pub. Après, je ne connaît pas tellement les produit AW mais le style ne me touche pas spécialement. Par contre Malgosia est super belle en vraie, beauté classique complètement annihilée dans cette campagne.
Les cheveux sont traités similairement avec Balenciaga, ici commence la porosité..?
Matching Points 18 janvier 2013 à 19:07Répondre
Cette campagne va-t-elle relancer la polémique sur les mannequins anorexiques ? En tout cas si le but est de se faire remarquer, c'est réussi ! Quant à vendre plus, ce n'est pas sûr.
pIco 18 janvier 2013 à 22:48Répondre
Flippant !
Flewell 19 janvier 2013 à 01:28Répondre
Quelqu'un peut m'expliquer le rapport entre cette mise en scène morbide et la susdite collection cyber-futuriste qui brille dans le noir de Wang ?
C'est bien ce que je lui reproche, Wang part dans tous les sens, ici ça n'a aucune logique.
Je pense que c'est pour cela que je n'accroche pas chez Wang, je n'arrive pas à cerner sa vision de la mode.
Lucretia 19 janvier 2013 à 23:34Répondre
Je trouve la campagne 100% choc, 100% provocation, 100% art, mais 0% fashion. Tout le monde va parler sur la campagne et les photos, mais qui commentera les produits de la marque? Un mauvais coup de marketing a mon avis. Il faut pas oublier que meme si l'art fait une bonne partie de l'industrie de la mode, il s'agit toujours des produits - vetements, accessoires... Je lis nulle tendance dans cette campagne.
Anne-Sophie 20 janvier 2013 à 20:33Répondre
Très belle campagne, très interessante. J'en ai des frissons.
C'est une oeuvre d'art, il y a un réel travail de recherche et beaucoup de références, de plus les sandales montantes sont particulièrement bien mises en valeur. Une campagne qui sort du lot et qui interpelle.
jimmie 05 février 2013 à 15:58Répondre
Depuis combien de temps n-a t elle pas mangé ? Donnez lui un bagel ou des frites. Vittttte
tugleiya 27 février 2013 à 00:55Répondre
je ne suis pas contre le fait de vendre des images de beauté, meme si çà attire la critique parce que des jeunes filles s'identitfient trop vite

il a peut etre voulu faire de l'art contemporain gothique, mais çà ne me donne aucunement envie de faire de faire de la bonne publicité à wang, meme si les chaussures sont jolies j'avoue, et elles n'ont pas besoin de çà pour se faire vendre, le style de ces chaussures parlent d'elles memes, et cette publicité morbide au contraire gache tout

Ajouter un commentaire

Nom
Email (ne sera pas publié)
Site Web (facultatif)
Code anti-spam : recopiez le code numérique indiqué ci-dessus
Envoyer