Gucci : Défilé croisière 2018

2616
Une fois de plus, Alessandro Michele fait cette saison de Gucci la cimaise de son imagination prolixe. Et si l'on pourrait légitimement être agacé par ses cadavres exquis stylistiques à la saveur un brin éventée, on préfère jeter un oeil bienveillant et amusé sur ce qui nous apparaît comme une comptine loufoque pour modeux en pleine crise existentielle…
Défilé Gucci croisière 2018

Les looks Gucci "In Real Life"


Imaginons un instant ce qui pourrait se produire si les gens que nous croisons au quotidien se mettaient à porter du Gucci…

Notre banquier


Nul doute que l'atmosphère s'allégerait considérablement si, lors de notre demande de prêt pour l'achat d'un château en Espagne, notre cher banquier délaissait son costume anthracite de mauvaise facture au profit du duo short en cuir lacé/chemise de bûcheron brodée. Ainsi vêtu, ce dernier nous proposerait en effet certainement d'accompagner notre café de quelques bouffées de tétrahydrocannabinol, tout en s'extasiant devant la rafraîchissante inconscience de notre projet...

Notre voisin de palier


Il est certain que si le bel éphèbe séjournant dans l'appartement jouxtant le nôtre troquait son vieux tee-shirt Burger King - qu'il enfile le dimanche matin pour aller chercher un latte - contre un cardigan irlandais porté à même le buste, on ferait preuve de beaucoup plus d'indulgence envers les vocalises nocturnes de son jeune pékinois…

Notre comptable


Avec sa garde-robe flirtant régulièrement avec le mauvais goût, notre comptable aurait tout à gagner à développer son esthétisme clivant en s'adonnant pleinement au style Gucci. Il passerait alors de "vaguement ringard" à "finement branché" et pourrait sur un malentendu embrasser la carrière d'icône street-style et dire définitivement adieu aux fichiers Excel...

Les passantes en yoga pants


Si le confort des leggings Lululemon a tendance à rendre les Canadiennes totalement addicts, la vue récurrente de passantes moulées de lycra de la malléole jusqu'au nombril peut a contrario provoquer une réaction allergique chez la Française expatriée en terre nord-américaine, tant le port quotidien du legging va a l'encontre de toutes ses règles stylistiques. Pas étonnant dès lors de la voir s'amuser à rhabiller mentalement les sylphides musclées du coin en homewear Gucci, qu'elle juge tout aussi confortable que le lycra carbone, mais bien moins ennuyant !
Défilé Gucci croisière 2018

Les diktats de la saison


Arborer ses vieilles runnings plus vraiment blanches avec n'importe laquelle de nos tenues (voir ici).
Peindre avec les doigts et oublier sciemment de se laver les mains (voir ici).
Faire mentir la nature psychorigide d'un total look tapisserie en lui associant une couronne de laurier doré (voir ici).
Shopper ses "it" mules au rayon paramédical (voir ici).
Se sensibiliser à l'esthétique du casque à électrodes (voir ici).
Arborer une queue de cheval sur le côté tout en essayant de ne pas avoir l'air d'une fillette de 5 ans (voir ici).
Offrir une dimension capillaire à l'expression "enfiler des perles" (voir ici et ).
Assumer de porter de la contrefaçon (ce sweat Gucci est en effet un pousse au crime).
Ne pas hésiter à flatter son ego en pratiquant l'autocitation (ici une sublime illustration d'Ignasi Monreal représentant une ancienne collection du créateur).

Les looks ne faisant pas honneur à la créativité d'Alessandro Michele


Semblant sortir tout droit d'un sac de fripes non trié, la tenue de ce jeune homme interpelle par son absence totale d'intérêt.
Faisant clairement référence au Christ mais ne réussissant pas à transcender la citation, le passage de ce hipster dépressif manque de panache.
Si les graphismes et autres motifs imaginés par le DA de la griffe flirtent régulièrement avec le sans faute, ce n'est malheureusement pas le cas de ce tigre au visage de gargouille
A la vue de certaines silhouettes du défilé, on se demande si pour trouver l'inspiration, Alessandro Michele ne se contente pas de piocher un livre au hasard dans sa bibliothèque (Harry Potter ?).
Défilé Gucci croisière 2018

Les accessoires


Amoureux des détails, Alessandro Michele ne rate jamais une occasion de rappeler qu'avant d'imaginer des robes de bal, c'est au rayon accessoires qu'il officiait

Parmi les nombreuses mignardises de saison, on retiendra ainsi tout particulièrement :
Les bijoux de main au raffinement macabre (voir ici).
Le "headband casque" (voir ici).
Le sac banane à la dégaine de trousse de toilette portative (voir ici).
La ceinture élastiquée au fermoir bijou (voir ici).
Les broches figuratives (voir ici et ).
Les cabas en cuir "Guccification" (voir ici).

À noter également


A mi-chemin entre la copie et la citation, Alessandro Michele joue avec le feu (voir ici).
Collection après collection, la silhouette jean/tee-shirt/manteau de fourrure (que l'on espère fausse) ne perd rien de son fashion appeal (voir ici).
Une fois extraite de l'univers kaléidoscopique de la griffe, cette jupe au patchwork fleuri pourrait bien s'avérer irrésistible.
Traitée sur une note finement sportswear, cette chemise de pyjama renouvelle subtilement le genre.
Jared Leto semble pleinement épanoui au sein de l'univers Gucci (voir ici).
Suivez nous sur Facebook, Twitter, Instagram et Pinterest
Partager l'article
Par Lise Huret, le 01 juin 2017 dans Défilés
Vous aimerez également
Gucci : Défilé croisière 2017
Il y a 1 an - 7
EN SAVOIR PLUS
Défilé Gucci - Automne/hiver 2016-2017
Il y a 1 an - 4
EN SAVOIR PLUS
Inscrivez-vous à la newsletter
OK
16 commentaires
Tous les commentaires
FlorianeIl y a 22 jours
Hahahahaaa tellement vrai le cliché des Canadiennes en Lululemon! Je ne suis toujours pas habituée... Surtout qu'ici, j'habite à Vancouver, terre de Lululemon c'est exagéré. Parfois, je m'amuse à compter les filles en vraie tenue sur les jambes (jean, pantalon, jupe...) Nous ne sommes pas beaucoup :D
J'espère réussir à garder mon look de française et ne pas succomber à la faciliter!
Verdict dans quelques mois...
RÉPONDRE
ArielleIl y a 22 jours
J'ai ri franchement. Merci !
RÉPONDRE
annaIl y a 22 jours
La nouvelle mise en page est top :)
RÉPONDRE
Julien (TDM)Il y a 22 jours
C'est juste une mise en page alternative, ce n'est pas nouveau mais nous l'utilisons beaucoup plus rarement :)
RÉPONDRE
SamanthaMIl y a 21 jours
Lol très drôle ces transpositions dans la vraie vie!! Quelle imagination' Lise j'adore! Pour ce qui est de la collection et de Gucci en général je ne me ferais jamais au style de Michele. Trop farfelu pour moi. Meme sur les tapis rouge ça ne rend pas. Et puis les collections homme c'est encore pire que pour les femmes vraiment. Après bon je ne remets pas en cause son talent c'est juste que ça ne me plais pas.
RÉPONDRE
CarolinaParisIl y a 21 jours
ok je tente le casque à éléctrodes pour aller chercher les kids à la sortie de l'école! ;)
RÉPONDRE
CeciliaIl y a 21 jours
Très drôle, merci Lise!
RÉPONDRE
miss agnesIl y a 21 jours
Ah chouette, je ne suis pas la seule à détester le legging omniprésent dans les rues du Canada. A Montréal c'était pareil, et souvent sans culotte. J'aimerais pouvoir dire que les filles étaient musclées, mais non. Et pas toutes jeunes non plus, donc parfois c'était juste insoutenable. Je dois dire que c'est l'une des choses qui ne me manquent pas du Canada, les femmes sont un peu plus chic ici, même en casual.
RÉPONDRE
jickyIl y a 21 jours
le coup du hipster dépressif, bidonnée...
RÉPONDRE
EliIl y a 21 jours
Merci pour ce compte-rendu hyper drôle!
Je lis souvent TDM et j'adore. Je me permets cependant d'exprimer ma lassitude face aux commentaires sur les Canadiennes-mal-habillées et les Canadiens-qui-se-nourrissent-mal et autres. Je fais référence à des remarques récurrentes dans les articles et les commentaires. C'est stéréotypé, pédant et peu constructif.
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 18 jours
Je suis désolée :/ Il ne faut évidemment pas faire de généralités.
RÉPONDRE
ElodieIl y a 16 jours
Ne pas faire de généralités mais, malgré tout, Lise, tu as bien le droit de donner ton avis et ton ressenti sur les habitudes vestimentaires/alimentaires que tu constates, surtout quand tu le fais avec une douce pointe d'humour !!
RÉPONDRE
MarinaIl y a 20 jours
Cest vrai qu'il à l'air dépressif !
Merci de nous faire rire
RÉPONDRE
rorococoeugvicIl y a 19 jours
Ah ah super j'ai adoré cette approche bravo !!
Et Gucci ... fascinant quand même ... sa folle imagination sans limite me fait penser à Karl the king !
RÉPONDRE
LucieIl y a 19 jours
** petite info sur ces fameuses têtes de tigres "gargouilles" **

Là où le DA de Gucci a pêché, c'est qu'il s'agit non pas de tigres mais de lions.

En Asie de l'est (Chine, Japon...), on trouve souvent des fauves dotés de ces têtes à l'entrée des temples ou dans l'imagerie locale.

https://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thu...

Pour l'histoire : plutôt localisé dans le proche-Orient, le lion a taillé sa réputation jusqu’à l’autre bout de l’Asie. Via des récits ou des témoignages, les artistes de l’époque ont commencé à imaginer la bête (et se sont mis d’accord pour qu’il ait ce “design”-là!)
RÉPONDRE
LucieIl y a 19 jours
PS: et je crois bien que le drapeau tibétain est aussi doté de deux représentations de ce lion fantasmé.
RÉPONDRE
Ajoutez votre commentaire
Code anti-spam : veuillez recopiez le code numérique ci-dessus
POSTER
Instagram @tendancesdemode