Louboutin vs YSL

Le verdict vient de tomber : accusée de plagiat par le chausseur Christian Louboutin (pour avoir pourvu de semelles rouges certains modèles de sa collection croisière 2011), la griffe Yves Saint Laurent a finalement eu gain de cause...
Christian Louboutin
Avril 2011, New York. De passage à Manhattan, Christian Louboutin voit rouge en découvrant les "Tribute", "Palais", "Woodstock" et autres "Tribtoo" d'YSL au coeur des vitrines chic de la ville. Il faut dire que certaines d'entre elles, déclinées en all-over cerise, arborent le signe distinctif de sa propre griffe depuis 1992 : les fameuses semelles écarlates. Piqué au vif, le créateur ne tarde alors pas à déposer plainte contre YSL pour "concurrence déloyale" et "violation de marque commerciale".
Très vite, une bataille juridique s'engage entre les deux parties : alors que Louboutin exige que soit respecté son monopole tacite sur la semelle rouge, YSL lui rétorque qu'il s'agissait ici de décliner des modèles monochromes, du bleu au rouge en passage par le jaune. Sur le papier, la position d'YSL semble la plus défendable...
On imagine en effet assez mal la rue Cambon accuser Isabel Marant de produire des vestes en tweed rappelant celles imaginées par Gabrielle Chanel, Sonia Rykiel réclamer des royalties à DKNY pour avoir utilisé des rayures multicolores ou encore Jean Paul Gaultier poursuivre tous ceux ayant l'outrecuidance de revisiter la marinière...
Pumps Louboutin/Yves Saint Laurent
Oui mais voilà, à l'ère de la contrefaçon à outrance, on aurait pu s'attendre à un peu plus de fair-play de la part d'une maison telle qu'Yves Saint Laurent. En imaginant des escarpins aux semelles rouge vif, cette dernière ne pouvait en effet ignorer le risque de semer la confusion dans l'esprit de ses clientes, pour la plupart familières des créations de Christian Louboutin.
Et si le juge fédéral Victor Marrero a donné raison à l'accusé en déclarant que "compte tenu du fait que dans l'industrie de la mode, la couleur a des fonctions esthétiques et ornementales décisives pour alimenter la compétition, le tribunal estime qu'il est difficile pour Louboutin de prouver que ses semelles rouges jouissent de la protection d'une marque déposée", difficile de croire qu'YSL ait pu candidement oublier, le temps d'une collection croisière, l'indéniable filiation entre Christian Louboutin et les emblématiques semelles rouges...
En tentant de distribuer ses créations rouge monochrome outre Atlantique, la maison Yves Saint Laurent a donc brusquement rompu l'accord implicite - visant à respecter une certaine éthique - qui était jusqu'ici en vigueur entre les grandes griffes de luxe. La boîte de Pandore est désormais ouverte...
Partager l'article
Par Lise Huret, le 16 août 2011 dans Actu mode
Vous aimerez également
Hedi Slimane/Saint Laurent : la rupture
Il y a 8 mois - 44
EN SAVOIR PLUS
L'illusion Saint Laurent
Il y a 11 mois - 54
EN SAVOIR PLUS
Saint Laurent, la pub de trop
Il y a 1 an - 17
EN SAVOIR PLUS
Inscrivez-vous à la newsletter
OK
20 commentaires
Tous les commentaires
CéliaIl y a 5 ans
Oui mais voilà personne ne peut faire de chaussures complètement rouges parce que la marque Louboutin a pour reconnaissance des chaussures à semelles rouges ?

Je comprends que Christian Louboutin se sente menacé, mais voilà quoi comme tu le dis plus haut c'est pareil pour JPG qui s'est fait "plagié" par toute la planète ses marinières et pourtant c'est un des pionnier de ce vêtement.

CE qui doit l'embêter le plus ce doit être que YSL est une marque très connue et assez aimée, je pense que c'est ce qui dérange principalement.
RÉPONDRE
Claire and the frogIl y a 5 ans
Je suis entièrement d'accord avec le verdict. En achetant ces YSL à semelle rouge, personne n'est dupe et croit acheter des Louboutins. Louboutin ne peut pas s'approprier un style ou une couleur et c'est pourquoi le juge a tranché en faveur d'YSL. Surtout qu'effectivement la maison YSL a fait des chaussures toute rouge à semelles rouges mais ils en ont fait de différentes couleurs avec la semelle assortie et pas seulement rouge donc.

Et je ne trouve pas non plus que ce ne soit pas fair play. Louboutins en a fait un signe de reconnaissance. Mais YSL n'utilise cette idée que sur certaines chaussures et pour une saison seulement et sur la semelle il y a écrit sans équivoque YSL et non Louboutin. A mon avis c'était perdu d'avance, même si je comprend qu'ils aient voulu faire un exemple. En même temps il aurait été plus utile d'utiliser cet argent pour lutter contre les sites de contrefaçon que l'on retrouve dans les tous premiers résultats google quand on tape Louboutin.

On pourrait croire à me lire que je suis anti Louboutin, ce qui est faux (j'adorerai posséder une paire de ses escarpins) mais c'est juste qu'il ne faut pas détourner la propriété intellectuelle ce qui aboutirait à limiter la création, ce qui serait la pire chose à faire.
RÉPONDRE
seul et fabuleux !Il y a 5 ans
C'est plus de la copie que de la contre façon, non ?
Ca aurait été de la contre façon si la marque St Laurent avait apposé sur ses propres chaussures le nom de la marque "Louboutin" ! Totalement improbable, j'en vonviens...
Mais là, il s'agît bien de la même couleur de semelle, certes, mais c'est le nom de St Laurent qui apparait bien sur les chaussures St Laurent... donc copie, et non contre façon ?
RÉPONDRE
....Il y a 5 ans
La question que je me suis d'abord posé était sur la nuance de rouge: Louboutin a-t-il une nuance de rouge particulière qui différencierait de YSL.
Bon, apres, Louboutin s'est approprié le rouge et son nom est connu par le commun des mortels depuis 2007 alors que la marque existe depuis 1992. Or en 2004, pour sa dernière collection pour YSL, Tom Ford a lancé des chaussures à la semelle vermillon. Aucune Action de Mr Louboutin alors...
De plus, Cesare Paciotti aussi a fait de la semelle rouge sa marque de fabrique depuis les années 80 et là, aucune action en justice à l'horizon.

Je ne sais vraiment pas quoi penser de cette affaire et je trouve Mr Louboutin presque ridicule. Comme le dit coco pour l'exemple Marant, imaginez si Chanel portait plainte contre toutes les marques faisant des sacs ressemblant au 2.55 ou utilisant le matelassage...

Cette histoire a le merite de faire parler de YSL, une maison qui s'éteint de saisons en saisons...
RÉPONDRE
Julien (TDM)Il y a 5 ans
@seul et fabuleux : Tu as raison, c'est corrigé !
RÉPONDRE
najwa27Il y a 5 ans
Louboutin me fais pitié sérieusement! C'est surement qu'il est jaloux d'YSL vu le succès que connait cette marque! A sa place j'aurais vraiment honte! Ce n'est pas que je n'aime pas ce qu'il fait, non j'adore ce qu'il fait et j'ai d'ailleurs beaucoup de chaussures de Christian Louboutin, mais bon, s'il se sent vraiment menacé par YSL...
RÉPONDRE
CohibaIl y a 5 ans
Ayant perdu le monopole des semelles rouges, Louboutin sera peut-être amené à se renouveler. Jusqu'alors, il lui suffisait de coller une semelle rouge sur n'importe quelle paire d'escarpins à plateau, et de vendre celle-ci 600 ?. Il va lui falloir faire preuve d'un peu plus de créativité, à présent.
RÉPONDRE
Carlotta StermariaIl y a 5 ans
A l'instar de Claire, je suis tout à fait d'accord avec le verdict - aucun risque de confusion ou même de duperie, rien à voir avec les sites de fausses Louboutin dont les spambots font la promotion...

Je suis toutefois assez outrée que Louboutin cherche à s'octroyer l'exclusivité sur les semelles rouges : si c'est devenu un signe distinctif, les précédents ne manquent sûrement pas (les talons rouges du Duc d'Orléans remontent bien au XVIIe siècle), ce serait aussi absurde que de se déclarer propriétaire de la robe portefeuille ou de la marinière...
RÉPONDRE
agatheIl y a 5 ans
je trouve sa déloyale de la part de YSL de "recopier" une des marque de chaussures les plus connu au monde il n'avait qu'a trouver l'idée avant ou faire les semelles d'une autre couleur certain vont dire "on ne peut pas s'attribuer l'exclusivité d'une marinière patati patata .... mais si moi je voit une femmes portée des chaussure a semelle rouge je vait me dire tien se sont des louboutin parce que je vait pas demander a la femme d'enlever c'est chaussures pour vérifier a moins que sa soit marqué YSL SUR la chaussure et je trouve sa absurde de la par de Célia de laisser entendre qu'il serait jaloux il n'a plus rien a prouver!
RÉPONDRE
Prussian BlueIl y a 5 ans
Non mais vous ne trouvez pas que ce sont des futilités de la part d'un créateur de mode?!?

En tant que créateur de mode, Mister Louboutin n'est-il pas capable de dépasser ses "détracteurs" en terme de créativité comme le dit Cohiba, et imposer une caractéristique, un design propre à ses chaussures et qui irait bien au delà d'une semelle rouge?
Quelle énorme restriction si chaque maison de mode déposait l'excusitivé de ses créations: les bonnes idées sont faites pour être appropriées pour qu'elles soient sublimées, c'est aussi ça la modernité.
RÉPONDRE
JudithIl y a 5 ans
Louboutin fait pitié sur ce coup là. Si ses shoes se limitent à une semelle rouge d'un certain rouge alors pas la peine de créer de nouveaux modèles autant s'acheter un modèle de base simple pump et voià. Non CL va au delà bien au delà de sa semelle distinctive; et pourtant créer des chaussures de designer desirables et portables n'est pas évident. Je porte un grand intérêt à Zanotti, Miu Miu dernièremement et Alaia mais ça n'est pas évident et Louboutin a cette imagination il y a des modèles fabuleux donc pas la peine de s'emballer sur la semelle sachant que d'autres ont des semelles de couleur....qu'il se concentre sur son imagination et nous donne envie.
RÉPONDRE
najwa27Il y a 5 ans
S'il voulait vraiment son propre design, qu'il aille trouver autre chose que de simples semelles rouges! D'ici un ou deux mois, y'aura combien de chaussures à semelles rouges???? Il va faire un procès pour tout ceux qui les ont faites?? Séérieu..
RÉPONDRE
ElsaIl y a 5 ans
Au départ j'étais du côté de Louboutin mais à mesure que je lis les autres commentaires , je me dis que finalement les clientes ne peuvent pas confondre les deux marques (pas besoin d'avoir l'oeil) à moins d'avoir la tête ailleurs. Sa plainte n'avait donc aucun sens. Et je rejoins un commentaire qui parlait des contrefaçons Louboutin. On peut effectivement se demander pourquoi est-ce que Christian Louboutin ne s'attaquerait pas plutôt aux nombreux sites de contrefaçon qui vendent du Louboutin à bas prix. A moins qu'il ait passé un contrat avec ceux-ci ?
RÉPONDRE
Julien (TDM)Il y a 5 ans
@Elsa : A vrai dire, Louboutin est très actif dans la lutte contre la contrefaçon de ses produits. Il a même créé un site dédié :
stopfake.christianloubout...
RÉPONDRE
CéliaIl y a 5 ans
Il me semble que Louboutin avait aussi porté plainte contre un site de vente espagnol qui faisait de la contrefaçon, juste pour confirmer Julien lol
RÉPONDRE
SaraIl y a 5 ans
Pour information, Charles Jourdan à la fin des années 1970 faisait des escarpins avec semelles rouges. La même usine de chaussure (qui appartenait à Jourdan) produisait des modèles pour St-Laurent et Dior . Donc Louboutin a copié sur Jourdan, il faut qu'il arrête de pensé qu'il est un inventeur, ce serait plutôt un copieur. J'ai encore quelques paires de Jourdan noir vernis avec semelles rouges.
RÉPONDRE
ElsaIl y a 5 ans
Ah ok, autant pour moi, je n'étais pas du tout au courant de cette initiative :).
RÉPONDRE
FaeIl y a 5 ans
C'est du n'importe quoi ça, mais où va le monde si on commence à copier les semelles de Christian Louboutin ?

Semelles rouges=Louboutin. Ne me dites pas que quand on vous dit "semelles rouges" l'équation est différente dans votre esprit !

De toute façon si de "grandes" maisons ont la lâcheté de le copier, ils n'arriveront jamais à créer quelque chose de semblable à ce que Loubi crée.

En toute objectivité, il n'a pas besoin de la semelle rouge, quand on voit des Louboutin, quand on les enfile, on sait que ce sont des Louboutin, cet homme à le génie en lui.

Mais maintenant, peut-être que de loin, sur une autre, on ne pourra plus en être sûrs, si YSL s'y met et d'autres aussi...
RÉPONDRE
Emma HabyIl y a 3 ans
Je trouve le compromis bien au final, puisque quand on voit la chaussure de YSL elle est difficilement identifiable à une Louboutin qui entre dans un autre style.. Après c'est clair que la semelle rouge reste la semelle rouge en sespérant qu'il n'y aura pas d'autres écarts !
RÉPONDRE
céliaIl y a 3 ans
Moi j'aime les "vrai louboutin"!!je n'aime pas du tout la contrefaçon...Ma cousine en a des vrai louboutin!!Trop belles elles sont noirs vernis!!Quand elmle ne pourrat plus les mettre je lui piquerait!!!
RÉPONDRE
Ajoutez votre commentaire
Code anti-spam : veuillez recopiez le code numérique ci-dessus
POSTER
Instagram @tendancesdemode