Julia Roberts, le choix Givenchy

5333
Mardi 9 décembre, 8h. En quelques minutes, Riccardo Tisci enflamme la toile en postant sur son compte Instagram les premières photos de la dernière campagne Givenchy, où l'on découvre sa nouvelle égérie : Julia Roberts. Un coup de maître pour celui qui fêtera bientôt ses 10 ans au sein de la maison parisienne...
Julia Roberts pour Givenchy
Riccardo Tisci a décidément le chic pour surprendre. Après avoir plébiscité la mannequin transsexuelle Lea T, offert une crédibilité fashion à la star de télé-réalité Kim Kardashian et choisi la discrète Isabelle Huppert pour sa campagne automne/hiver 2014-2015, le chouchou de Carine Roitfeld parvient une nouvelle fois à nous prendre de court en annonçant l'arrivée chez Givenchy de l'une des actrices américaines les mieux payées au monde.

L'héroïne de Pretty Woman n'est pourtant pas de celles qui se laissent facilement griser par les lumières de la fashion sphère : à 47 ans, elle restait jusqu'ici "vierge" de tout contrat avec le monde de la mode. Un cas rare, tant les belles du star-system ont pris l'habitude de jouer les mannequins...

Proposant une image accessible et galvanisante de la femme Givenchy, entre parti pris esthétique à l'opposé des publicités l'Oréal dont Julia Roberts est l'égérie, look masculin - à des années lumière du glamour hollywoodien - seyant à merveille à l'intéressée, légères rides non gommées par Photoshop et absence de son fameux sourire bankable, les clichés se révèlent aussi inspirants que fédérateurs. Sans parler de la brillante idée d'associer l'image de la griffe à celle d'une actrice qui façonna une bonne partie de l'imaginaire de la génération Y...
Julia Roberts pour Givenchy
Difficile en effet de ne pas ressentir une douce complicité envers cette escort girl qui insuffla une dimension mythique à la notion de shopping, cette étudiante intrépide qui nous fit regarder autrement notre professeur de fac, cette mère célibataire délicieusement vulgaire et terriblement attachante qui rendit presque acceptable la mini jupe ultra moulante, cette photographe sublime et ambiguë qui parvint à séduire Jude Law ou encore cette quadra aux cheveux striés de blanc en prise avec un mariage qui bat de l'aile et une mère toxique.

Et tant pis si Julia Roberts arbore régulièrement des aisselles non épilées, si elle déçoit régulièrement sur les tapis rouges ou si elle s'est forgée une réputation de harpie au sein du monde du cinéma : l'aura unique, le naturel confondant et la filmographie mythique de cette sublime rousse en font une égérie de choix pour la maison parisienne...
Partager l'article
Par Lise Huret, le 11 décembre 2014 dans Actu mode
Vous aimerez également
Défilé Givenchy - Printemps/été 2016
Il y a 1 an - 7
EN SAVOIR PLUS
Les christs Givenchy
Il y a 1 an - 9
EN SAVOIR PLUS
Défilé Givenchy - Automne/hiver 2014-2015
Il y a 2 ans - 23
EN SAVOIR PLUS
Inscrivez-vous à la newsletter
OK
33 commentaires
Tous les commentaires
coralieIl y a 1 an
Bof, moi ça me touche pas. Photos en noir et blanc, sobres c'est vrai, mais rien de nouveau. Ce n'est pas une campagne qui marquera vraiment les esprits. Peut-être je pense ça, parce que je n'apprécie pas trop la Julia Roberts diva indigeste qu'elle est devenue. Donc bof !
RÉPONDRE
selfIl y a 1 an
Du même avis que Coralie. Bof est le mot-clé
RÉPONDRE
Marie FIl y a 1 an
j'adore les deux tenues mais j'avoue que la présence de julia roberts n'apporte rien de plus. Une illustre inconnue ferait aussi bien l'affaire.
Mais attention ça ne reste que mon avis.
RÉPONDRE
jickyIl y a 1 an
hi hi hi il fait faire la gueule au sourire bankable.... :-)
RÉPONDRE
SpunkyIl y a 1 an
Le plusimportant est que Julia cesse à jamais de porter des cuissardes. Les porteuses de la longue botte ne peuvent la remercier même avec un si large sourire. lol
J'ai l'impression d'avoir déjà vu Julianne Moore dans une pose et expressions similaires.
En tout cas, le résultat est trés clean visuellement.
RÉPONDRE
anaIl y a 1 an
je confesse que j'aurais préferé la voir sourire... Julia est Julia même si dans le monde de la mode le sourire n'est pas vu comme cool et sofistiqué.
RÉPONDRE
WilliamIl y a 1 an
Même si elle n'est pas qu'un "sourire ultra bright", il fait quand même grandement partie de qui elle est. Quand on pense à elle, on pense à son sourire... Quand on pense à Tisci/Givenchy, on pense à de belles collections mais plutôt "dark", ce qui va dans le sens contraire de la rayonnante actrice.
RÉPONDRE
Elle est aux antipodes de ce qu'elle incarne dans la pub Lancôme, qui est tout aussi caricaturale que cette femme asexuée et austère sur cette campagne, qui rappelle Phoebe Philo... Le choix d'associer Givenchy à Julia Roberts est surprenant, mais être surpris n'est pas une fin en soi, il faut que le choix d'une égérie soit inspirant pour la marque, l'égérie et le public...
RÉPONDRE
LaureIl y a 1 an
C'est vrai que j'ai l'impression d'avoir grandit avec Julia Roberts. C'est agréable de la voir aussi belle à 47 ans.
Par contre l'article de L'express que tu as mis en lien fait froid dans le dos :/
RÉPONDRE
ChoubidouIl y a 1 an
oh la la, j´aurais préféré ne pas lire cet article et garder mes illusions...
c´est comme si on me disait que le dalai lama avait un permis port d´arme ou que l´abbé pierre avait un compte offshore...

cela dit, elle a beau sourire de toutes ses dents dans la pub lancome, le parfum est tout bonnement affreux - elle a eu plus de gout avec givenchy
RÉPONDRE
WilliamIl y a 1 an
Cet article de l'Express est pour moi un "torchon", il ne "vole" pas très haut.
Oui, peut-être que c'est une vraie garce en interview ou avec les équipes sur les plateaux de tournage... Mais si tant est que tout ça soit vrai, elle n'est sans doutes pas que cette vilaine personne que l'on décrit dans ce très mauvais article. Personne n'est parfait, si on devait s'arrêter de lire tel écrivain ou de regarder telle actrice parce qu'il ou elle a fait "ça" de mal... On ne suivrait plus grand monde. D'un autre coté, ne pas fermer les yeux et ne pas tout accepter d'un artiste (ou autre) me semble important aussi. Faire la part des choses entre ce que l'on tolère ou pas, ce que l'on doit croire ou pas, trouver le juste milieu...
Je ne dit pas que ce qui est dit dans l'article est 100% faux mais c'est le coté "fusillade" qui me dégoûte un peu...
RÉPONDRE
ChoubidouIl y a 1 an
c´est sur que les journalistes n´ont pas été tendres non plus avec elle pendant sa période lyle lovett...
et elle a beaucoup d´amis acteurs par contre... brad pitt et angie, george clooney... donc bon
RÉPONDRE
WilliamIl y a 1 an
Je n'irai pas jusqu'à dire "Big mistake... Big... Huge" (référence à la séance de shopping dans "Pretty Woman") mais lorsque tu as posté la brève il y a quelques jours, j'étais étonné de ce choix et pas convaincu non plus. Et je ne le suis toujours pas...
Et en réfléchissant bien, autant je peux la voir et revoir dans les différents films dans lesquels elle a joué que j'avais déjà été déçu de la voir dans la pub pour le parfum Lancôme.
RÉPONDRE
N. Il y a 1 an
C'est sa première campagne de pub mode? C'est drôle, je croyais me rappeler d'une campagne Gianfranco Ferré avec elle il y a qques années...

En tout cas, les photos sont très belles mais je ne suis pas convaincue par ce choix, je ne trouve pas que Julia Roberts colle vraiment au style Givenchy. Riccardo Tisci est l'un de mes créateurs préférés, ses vêtements sont magnifiques, surtout ses créations haute couture, et réussissent souvent l'exploit d'être à la fois originales et portables. Mais je n'ai pas le souvenir d'avoir souvent vu Julia Roberts, qui a un style plutôt classique y compris sur tapis rouge, porter du Givenchy, à la différence d'une Cate Blanchett, par exemple, qui l'a souvent fait avec brio: http://www.justjared.com/photo-gallery/2523656/cat... http://www.justjared.com/photo-gallery/3044173/cat... http://www.justjared.com/photo-gallery/2954220/cat... C'est une actrice qui est au moins de la classe de Julia Roberts et je trouve que stylistiquement parlant, cela aurait eu plus de sens. Bref, toujours un peu déçue de voir des actrices choisies comme égérie de marques dont elles ont rarement porté des créations emblématiques avant d'être sous contrat.
RÉPONDRE
SamIl y a 1 an
Qu'elle est magnifique cette Cate quand même, qu'elle aille chez Givenchy et fissa !
RÉPONDRE
CheymaIl y a 1 an
J'attendais cet article avec impatience!! Quelle idée brillantissime tout de même!

Pour moi, c'est LA meilleure collaboration fashion de l'année (si ce n'est plus!). Improbable et tellement évident à la fois, ce duo Roberts/Givenchy est tout simplement sublime, je suis fan!
C'était d'ailleurs notre inspiration du mardi chez Cheyma, surtout le cliché jupe/sac (http://cheymaa.tumblr.com/image/104758813919). Ce look androgyne avec les cheveux derrière les oreilles, WOW, on ne l'a jamais vue comme ça la Julia et on en redemande!!

Merci pour cet article en tout cas, j'avais besoin de partager sur ce sujet depuis sa médiatisation.

www.cheyma.com
RÉPONDRE
BalibulleIl y a 1 an
Suis en phase avec Cheyma. On n'a jamais vu Julia comme ça, et qu'est-ce qui qui fait mieux l'essence d'une actrice ? La réinvention et la métamorphose... C'est finalement la Julia comédienne qui apparaît ici, pas celle des tapis rouges...

N. a raison cela dit, Cate Blanchett (dont je ne m'explique toujours pas le contrat fadasse avec Armani) était une égérie plus légitime pour Givenchy, dont elle porte haut les couleurs depuis si longtemps.
Mais à l'heure où les grandes maisons préfèrent frapper fort avec un coup de com' déstabilisant, plutôt que de s'associer avec des femmes qui leur ressemblent, il fallait surprendre. Et quoi de mieux que d'offrir un contre-emploi quasi cinématographique à une icône aussi éloignée sur le papier de l'univers Givenchy.
Autant Rihanna est incontestablement une femme Balmain, Julia n'est pas une femme Givenchy, et c'était probablement le but recherché...

L'ironie de l'histoire, c'est à quel point le côté "badass" qui se dégage de ces photos semble la rapprocher enfin de sa nature profonde, je découvre moi aussi le vrai visage du personnage grâce à ton billet et à l'extraordinaire et génial papier de l'Express !

PS : j'étais ultra-tendue en regardant "Un été à Osage County", tellement le clash Roberts / Streep m'a prise aux tripes. Un de mes films dramatiques préférés de Julia, avec "Mary Reilly"...
RÉPONDRE
SamIl y a 1 an
Euh Lancôme c'est pas L'Oréal si ? :)
RÉPONDRE
Julien (TDM)Il y a 1 an
Lancôme est une marque du groupe L'Oréal ;)
http://www.loreal.fr/marques/loreal-luxe/lancome.a...
RÉPONDRE
SamIl y a 1 an
Merci pour l'explication Julien hihi
Preuve que j'y connais rien !
RÉPONDRE
ClochetteIl y a 1 an
Bonjour,

Fidèle lectrice, j'ose écrire ici pour la première fois car je suis surprise par le contraste des réactions.
Peut être serai je influencée par le fait que je la trouve d'une beauté, d'une aura ou d'un charme (je ne saurais définir lequel de ces termes est le plus adéquat) sans égal ...
D'après moi, ces photos révèlent un coté sensuel, presque félin de cette actrice si souvent associée à son sourire communicatif, plein de candeur et de magie.
Pour la première fois, je découvre un coté animal, presque agressif qui se dégage d'elle. Corrélé à l'esthétique minimaliste des photos, j'ai vraiment été enthousiasmée lors de la découverte de ces clichés !

PS: après lecture de cet article de l'express, le coté agressif n'avait pas l'air d'être dissimulé pour tous! Dommage mais cela n'enlève rien au regard aimanté que je porte sur la première photo particulièrement
RÉPONDRE
HataIl y a 1 an
Pareil que plus haut : bof bof... C'est pas ce que j'appelle un Givenchy girl... Je trouve que ça ramolli l'image.
RÉPONDRE
RocketIl y a 1 an
Je la voyais vraiment pas en Givenchy… plutôt en Esprit :P
RÉPONDRE
pruneIl y a 1 an
Quel est ce film avec le professeur de fac ?
RÉPONDRE
Lise (TDM)Il y a 1 an
L'affaire pélican ;)
RÉPONDRE
pruneIl y a 1 an
Merci Lise !!
RÉPONDRE
virginie/mode9Il y a 1 an
Je trouve cette fille sublissime, son visage me captive. Je ne sais pas trop pourquoi car même si elle a joué dans de bons films populaires (pas de chefs d'oeuvre non plus à son actif), elle est un peu ringarde (en tout cas pas une icône fashion, c'est certain). Je crois que c'est parce que ma fille lui ressemble. En fait elle lui ressemble même beaucoup. :-)
RÉPONDRE
....Il y a 1 an
Mouais...hein!
Riccardo est presque aussi enervant (si ce n'est plus) que Karl avec ses "coups" médiatiques. Il a choisit Julia car ca ferait une publicité enorme. POINT!
Il n'y a aucune connection entre sa mode et elle. Quand on me dit Juli Roberts, je pense à la robe Valentino HC Vintage qu'elle a portée lorsqu'elle a gagné son Oscar et basta!

Elle sera l'image de la maison dans l'ocean de mannequins qui composeront la campagne finale. Voir Isabelle Huppert au côté de Kylie Jenner etait très frustrant...

Et puis, oui, elle a une personnalité horrible. On m'en avait parlé mais cet article de l'express est glacant. Je pense que cela explique son "absence" des medias...

PS: Elle a posée deux fois pour Gianfranco Ferre...pour l'été et l'hiver 2006. C'était franchement plus reussit que ceci. Isabelle Huppert était aussi très belle dans sa campagne pour YSL la même année. Idem pour Erykah Badu qui était incroyable pour Tom Ford.

C'est drôle qu'il ne fasse pas poser sa pote Kim Kardashian. D'ailleurs, l'itw pour justifier le cvchoix de Julia R est hilarante!
RÉPONDRE
AnonymeIl y a 1 an
Belle campagne(même si je ne pense pas que Julia R correspond beaucoup à l'aura Givenchy)
P-s:Campagne Lancôme et non pas L'oréal :D
RÉPONDRE
MerrygoroundgirlIl y a 1 an
Et bien moi je l'aime beaucoup,et je la trouve parfaite pour incarner l'image de Givenchy.
RÉPONDRE
sheighIl y a 1 an
Il y a quelque chose qui me prend aux tripes dans cette campagne, je n'ai jamais vu Julia Roberts ainsi resplendissante. J'ai toujours eu un mal fou avec sa beauté , mais là on a su faire scintiller sa simplicité avec une grande classe et sagesse. Givenchy a tendu le bras au look working-girl et à une autre muse d'âge mure et pour moi Julia lui rend divinement justice.
RÉPONDRE
MGFIl y a 1 an
ahahah je l'aime encore plus en voyant sa photo toutes aisselles velues dehors !
RÉPONDRE
nicolasIl y a 1 an
certains commentaires ici me font rire car Julia a TOUJOURS eu ce côté bad ass. De plus elle se moque pas mal de ce que l'on peut dire sur elle,et franchement ces journaleux de l'express se font du fric sur son dos en disant des conneries et en grossissant le trait.

Je préfèrerai que Julia fasse la nique à la mode que de poser pour eux en faisant des campagnes hideuses.
RÉPONDRE
Ajoutez votre commentaire
Code anti-spam : veuillez recopiez le code numérique ci-dessus
POSTER
Instagram @tendancesdemode